Rendez-vous à 20h !

Les partenariats sont de retour ce soir avec pas moins de 9 titres en ebook et en papier que vous pouvez découvrir dès à présent !

California girls

de Simon Liberati (2016)

Synopsis

Moyenne

14.8

21 votes

MOYEN

« En 1969, j’avais neuf ans. La famille Manson est entrée avec fracas dans mon imaginaire. J’ai grandi avec l’image de trois filles de 20 ans défiant les tribunaux américains, une croix sanglante gravée sur le front. Des droguées… voilà ce qu’on disait d’elles, des droguées qui avaient commis des crimes monstrueux sous l’emprise d’un gourou qu’elles prenaient pour Jésus-Christ. Plus tard, j’ai écrit cette histoire le plus simplement possible pour exorciser mes terreurs enfantines et j’ai revécu seconde par seconde le martyr de Sharon Tate. »
Los Angeles, 8 août 1969 : Charles Manson, dit Charlie, fanatise une bande de hippies, improbable « famille » que soudent drogue, sexe, rock’n roll et vénération fanatique envers le gourou. Téléguidés par Manson, trois filles et un garçon sont chargés d’une attaque, la première du grand chambardement qui sauvera le monde. La nuit même, sur les hauteurs de Los Angeles, les zombies défoncés tuent cinq fois. La sublime Sharon Tate, épouse de Roman Polanski enceinte de huit mois, est laissée pour morte après seize coups de baïonnette. Une des filles, Susan, dite Sadie, inscrit avec le sang de la star le mot PIG sur le mur de la villa avant de rejoindre le ranch qui abrite la Famille.
Au petit matin, le pays pétrifié découvre la scène sanglante sur ses écrans de télévision. Associées en un flash ultra violent, l’utopie hippie et l’opulence hollywoodienne s’anéantissent en un morbide reflet de l’Amérique. Crime crapuleux, vengeance d’un rocker raté, satanisme, combinaisons politiques, Black Panthers… Le crime garde une part de mystère.
En trois actes d’un hyper réalisme halluciné, Simon Liberati accompagne au plus près les California girls et peint en western psychédélique un des faits divers les plus fantasmés des cinquante dernières années. Ces 36 heures signent la fin de l’innocence.

1 édition pour ce livre

2016 Editions Grasset (Thriller)

Française Langue française | 342 pages | Sortie : 17 Août 2016 | ISBN : 9782246798699

D'autres livres dans ce genre

8 commentaires

  • Julia Pan Le 14 Juillet 2016 à 10:12
    L'auteur a indéniablement du talent et à fait énormément de recherches mais j'ai eu énormément de mal avec son écriture. L'histoire reste toutefois très intéressante et extrêmement dérangeante.
  • lolodec Le 02 Septembre 2016 à 21:40
    Belle écriture, sujet intéressant et bien mené. Un bon livre.
  • joyeux-drille Le 10 Septembre 2016 à 12:47
    Liberati choisit de raconter un moment, juste quelques jours, au mois d'août 1969, lorsque la folie sanguinaire de la Manson Family va se déchaîner. On est au plus près des faits, sans pathos, avec un Manson qui n'est pas le personnage central. Mais son emprise, elle, est partout, en particulier sur ces femmes qui n'auront aucun regret, à une exception. Troublant, dérangeant par son côté clinique.
  • bouloche7851 Le 18 Septembre 2016 à 14:59
    J'ai moyennement apprécié la lecture de ce roman ; certes les faits passés et réels sont relatés avec froideur tels un documentaire. Mais nous n'apprenons rien que nous connaissons déjà.
  • Olivres Le 25 Septembre 2016 à 00:41
    Un récit glaçant pour le lecteur averti qui est malmené par une plume superbe et malsaine. Un vrai coup de coeur qui m'a bousculé plusieurs fois !
  • WonderBook Le 17 Octobre 2016 à 17:16
    Ce récit relate des faits réels que je connaissais mais pas dans le détail donc j'ai été ravie de ma lecture! C'est glaçant, obscène et vraiment bien écrit! Seule la fin m'a fait manquer le coup de cœur je m'attendais à un autre dénouement. Je le recommande tout de même chaudement!
  • Paolina Le 07 Novembre 2016 à 08:00
    Extrêmement dérangeant mais l'auteur n'en fait pas des tonnes, il parvient à nous plonger dans la tête des filles de la Famille Manson et son écriture vive et précise comme un coup de couteau rend la lecture fluide et naturelle. Une lecture qui me hantera encore de longues nuits.
  • Bell Harry Le 02 Mars 2017 à 09:50
    Ecriture sans chichis dans sa plus grande simplicité. Efficace, bonne lecture. Une ou deux photos (portraits des personnages principaux), aurait été un plus.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !