Le Book Club c'est maintenant !

Si vous avez lu "Red queen" de Victoria Aveyard, venez en discuter avec nous :)

Catégorie : Le coin de Fanniie62

Suis-moi, je te fuis! de Louise Manet

Titre : Suis-moi, je te fuis !
Auteur : Louise Manet
Editeur : Harlequin

Chronique :

Je découvre grâce à « Suis-moi, je te fuis ! », la plume de l’auteure Louise Manet que je ne connaissais pas. Une assez belle surprise, je dois dire.

Morgane a 32 ans et exerce le métier d’aide à domicile, elle adore ce qu’elle fait. Cette reconversion la rend vraiment heureuse, elle aime toutes les personnes dont elle s’occupe sans exception, ils lui apportent tellement. Même si, depuis, elle peine à joindre les deux bouts à chaque fin de mois, elle ne regrette pas d’avoir quitté sa carrière dans le marketing.

Après un rendez-vous chez le banquier chaotique, la poisse fait encore des sienne et Morgane se fait emboutir sa voiture. Elle n’était déjà plus en très bonne état mais bon ce n’est pas une raison de l’achever davantage. Catherine, paniquée propose à Morgane de l’accompagnée jusque chez elle pour que son père puisse la dédommager de ce malheureux incident.

Et c’est à cette occasion que Morgane va faire la rencontre du séduisant et sexy quinquagénaire, Grégoire Vassel et celui-ci ne va pas la laisser indifférente. Quelques jours plus tard, elle va de nouveau croiser le chemin de Grégoire et leurs échanges lors de cette rencontre vont confirmer l’alchimie, l’attirance réciproque ressentie l’un pour l’autre.

Suis-moi, je te fuis ! est une comédie romantique sympathique par laquelle l’auteure nous fait passer un agréable moment de lecture. Nous proposant une romance toute mignonne bourrée d’humour (auquel malheureusement je n’ai pas été sensible) avec les jeux de mots un peu houleux de notre protagoniste principal. Ce léger détail n’enlève rien à la jolie plume de Louise Manet que j’ai beaucoup apprécié et à laquelle je décèle un certain potentiel. L’écriture est fluide, ce qui donne du rythme au texte et qui par la même occasion facilite la lecture.

Bonne chose aussi au roman c’est que l’auteur ait choisi que Morgane, notre protagoniste principal exerce le métier d’auxiliaire de vie. Cela me tient particulièrement à coeur que ce métier ingrat et dur soit un peu mis en avant. Ce n’est pas un métier qu’on rencontre souvent à travers nos romans et le fait de le découvrir là ça fait plaisir. Et il faut dire que Morgane l’incarne et le défend bien. C’est une jeune femme généreuse, désintéressée par l’argent (alors qu’elle en aurait bien besoin), un peu fofolle… On la découvre et l’apprécie au fil des pages.

Concernant Grégoire notre quinquagénaire sexy, beaucoup plus posé que Morgane avec un tempérament plus calme, il arrive même à la canaliser. Même si son côté fofolle le fait fondre. Patron de l’entreprise de joaillerie familiale, il est habitué au luxe et au confort et pourtant il ne le montre pas, ne s’en vante encore moins. Tout semble les opposer, l’âge, leurs deux mondes différents… Et pourtant…

Et les personnages secondaires apportent leur petite touche perso, pour donner un peu de piment à notre duo.

En bref, une jolie et sympathique romance qui vous fera passer un bon moment et que je vous invite à découvrir.


Les filles de Brick Lane de Siobhan Curham

Titre : Les filles de Brick Lane
Auteur : Siobhan Curham
Editeur : Flammarion Jeunesse

Chronique :

Ambre, Sky, Rose et Maali sont quatre filles différentes l’une de l’autre et pourtant quelque chose de particulier les lie. Toutes les quatre se sentent différentes des autres adolescents de leur âge, par bien des manières, ce qui leur vaut les railleries, les moqueries de ces jeunes gens. Ces filles ont des particularités, des intérêts différents, des origines ethniques que « les autres » ne comprennent pas.

C’est sûr ce n’est pas commun d’avoir comme Ambre, deux pères. D’être née via l’aide d’une mère porteuse. Mais ce n’est pas « mal » en soi. Ce n’est pas non plus une tragédie si Ambre s’habille dans son propre style. Et ce n’est en aucun le choix sexuel de ses parents qui l’influence.

Sky, elle a perdu sa mère et vit donc avec son père. Ce qui la rend différente des autres c’est que son père et elle vivent sur la Tamise sur une péniche. C’est un choix qu’ils ont fait et qui leur convient très bien. De plus Sky n’a pas une scolarité comme les autres puisqu’elle ne va pas au lycée. C’est son père qui lui fait les cours à domicile.

Rose, fille d’un acteur célèbre et d’une mannequin. Ne rêve pas de cette vie là même si sa mère l’encourage fortement à suivre ses traces. À défaut de sa mère, Rose, préfère éviter d’être sous les feux des projecteurs et faire la une de tout les magazines de mode. Elle a d’autres ambitions.

Maali est une jeune fille timide et elle est d’origine Hindoue.

Et pourtant toutes ces différences ne font pas d’elles des filles mauvaises, tout ce qu’elles veulent c’est être accepté telle qu’elles sont sans pour autant rentrer dans un moule et se conformer à toutes les filles de leurs âges.

Un livre vraiment intéressant, très profond avec un sujet actuel – que j’associerais avec le harcelèment scolaire. Ce genre de livre est très bien pour les jeunes (et les moins jeunes), l’auteur apporte un véritable message dans la lecture sans pour autant être moralisateur. Mais ce message fait réfléchir sur la manière dont on traite les autres qui s’habillent différemment, qui ont des origines ou une autre orientation sexuelle que la nôtre et ceux qu’on exclut car ils n’ont pas les mêmes centres d’intérêts que nous. Ainsi cela fait prendre conscience aux jeunes que c’est de la simple méchanceté et que cela peut faire beaucoup de mal.

Cette histoire apporte aussi un autre message, un message d’espoir montrant que tout le monde à sa place dans la société. Il faut simplement s’entourer des bonnes personnes avec qui partager les bons ou les mauvais moments et qui seront toujours là à nous encourager et à nous tirer vers le haut. Et nous démontre également que les rêves même les plus fous ne sont pas si irréalisables qu’il n’y paraît.

En bref, un roman young adult réaliste vraiment accrocheur portant sur l’amitié entre quatres adolescentes aussi attachantes les unes que les autres et auquel chaque lecteur ou lectrice peut s’identifier. Proposant à travers celui-ci des messages qui permettent de se pencher sur la réflexion de ce qu’ils transmettent. Ce tout nous permet de passer un agréable moment et d’attendre avec impatience le deuxième tome.


Phobos de Victor Dixen

Titre : Phobos – Tome 1
Auteur : Victor Dixen

Chronique:

En tant que retardataire, voilà que je me lance enfin dans la saga Phobos. Quelle pression n’empêche, vais-je faire partie de ceux qui ont adoré où vais-je faire partie de cette minorité qui n’ont pas apprécié ? Depuis le temps que j’en entends parler et principalement qu’en bien sauf quelques personnes à qui j’ai dis que je lisais Phobos – Tome 1 et qui m’ont dit qu’elles n’avaient pas trop apprécié celui là car il était trop long ???
Et bien je dois dire que j’étais étonnée.

Moi j’ai bien aimé ce premier tome, comme tous les premiers tomes c’est une introduction à ce qui va se passer dans les prochains. L’auteur ne peut pas raconter tout d’un coup, sinon dans ce cas là on dirait qu’il a été trop vite et qu’on aurait voulu plus de détails, en apprendre plus sur les personnages ect…

Alors mon avis sur ce premier volet, je trouve que l’auteur pose bien les bases. Il ne faut pas oublier que les six prétendantes et les six prétendants sont confinés chacun de leur côté dans une capsule (qui ressemble plutôt à une boîte de conserve) montée sur 4 étages avec le strict minimum, on peut pas dire que ce soit le grand luxe même si le confort est là. Idem pour les activités, le choix n’est pas énorme. Ce que les prétendantes et les prétendants attendent impatiemment, tout comme les lecteurs sont les speed-datings journaliers.

C’est vraiment ces speed-datings le plus intéressant … C’est a travers ces rendez-vous qu’on apprend à faire connaissance avec chaque personnage, à savoir d’où il vient, quel est son histoire, les raisons de sa candidature à ce projet (même si il y a toujours quelques mystères).

De plus , petit rappel au cas ou vous auriez oublié, le voyage dans ce vaisseau (capsule) jusqu’à la destination finale dure 5 mois, 5 mois c’est quand même long. Les personnages ne font pas que dormir.

Alors pour le choix de dénouement pour cette première partie moi j’approuve. C’est un choix très judicieux, pour ma part je n’y changerais rien. Et puis la plume de l’auteur est très addictive, on ne peut pas poser le livre deux secondes qu’on est obligé de le reprendre pour savoir ce qu’il va se passer, pimenté par les nouveaux rebondissements auxquels on ne s’attendait pas. Avec ce livre on prend un ticket pour avoir plein d’étoiles dans les yeux. Un magnifique voyage dans l’espace au bord du Cupido.

Franchement je ne regrette pas du tout d’avoir commencé cette saga. Et si vous ne l’avez pas encore commencé, foncez ! Mieux vaut tard que jamais. La preuve ????

En bref, un premier tome vraiment top ! Dont on en ressort des étoiles pleins les yeux. Un très beau voyage que nous fait faire Victor Dixen. J’ai hâte de poursuivre l’aventure avec nos six prétendantes et nos six prétendants que ce soit toujours à bord du Cupido ou sur la planète Phobos. Je trépigne d’impatience de savoir ce que réserve le second tome.


L’imprévu de Chris Bohjalian

Titre : L’imprévu
Auteur : Chris Bohjalian
Genre : Thriller

Chronique :

En lisant le résumé, la question qui nous vient tout de suite à l’esprit, c’est comment un enterrement de vie de garçon peut dégénérer au point que ce soit si grave, voir dramatique ? Au point même que votre vie ne sera plus jamais la même ?
Un enterrement de vie de garçon c’est censé être une fête où l’on s’amuse, donne des défis ridicules au futur marié… Certes l’alcool coule à flots, mais bon ce n’est pas censé mal se passer pour autant.

À peine avoir commencé à lire les premières pages on a la réponse et on découvre comment cet enterrement de vie de garçon a dégénéré et a fait s’écrouler la petite vie tranquille et paisible que mènent Richard Chapman et sa famille.

Richard est un homme très respectable, un mari aimant et un père modèle pour sa fille, Mélissa. Grâce à son poste de banquier, il a construit une vie parfaite pour lui et sa famille qu’il aime plus que tout. Mais cette vie si parfaite va basculer lors de cette soirée. Deux strip-teaseuses ont été payées pour faire leur show, lap dance et tout ce qui s’en suit avec possibilité de quelques extras. La soirée se déroule à merveille, les garçons s’amusent comme des fous jusqu’à ce qu’une des filles pète un câble et fasse de la maison de Richard une vraie boucherie.

Une histoire bien ficelée avec laquelle on se laisse prendre à tourner les pages sans s’en rendre compte en attendant d’autres bouleversements et retournements de situations. Une histoire très légère pour un thriller (qui n’a rien de péjoratif) avec laquelle on a le temps de reprendre son souffle. On suit avec attention les péripéties de nos protagonistes, et on s’attache à eux car ce sont de bonnes personnes à qui le destin tourne le dos et sur qui le malheur s’abat alors qu’ils ne le méritent pas. Dans une grande majorité du roman on a leurs impressions, leurs façons à chacun de surmonter cette épreuve, car évidemment suite à cet évènement il y a des conséquences… Et par intermittence on a les pensées d’Alexandra, une des strip-teaseuses. Racontant parfois son passé.

L’auteur traite dans ce livre d’un sujet particulier dont on ne parle plus assez ou même plus du tout et qu’on a presque oublié (pour ma part) mais qui sévit encore principalement dans les pays de l’Est, les kidnappings, l’achat ou l’obtention par moyens de pressions, de menaces des jeunes filles pour les mettre dans le système de la prostitution. Un sujet auquel on ne peut pas rester insensible, c’est la raison pour laquelle ce roman est poignant, il prend aux tripes à en avoir la gorge serrée.

En bref, un super thriller qui vous fera passer par un panel d’émotions. Et qui je pense vous fera réfléchir à deux fois, si on vous invite à un enterrement de vie de garçon.


Le Somnambule de Sebastian Fitzek

Titre : Le Somnambule
Auteur : Sebastian Fitzek
Genre : Suspens

Chronique :

Le somnambulisme est connu mais est-ce-qu’on connaît vraiment cette pathologie ? Pas vraiment. Que peut faire un somnambule lors de sa phase de non-éveil mais également de non-sommeil ? Cet entre-deux est un peu complexe.

C’est ce qui se passe pour Leo qui depuis tout petit il est somnambule. Mais ces dernières années grâce à ses séances qu’il a suivi avec le docteur Volwarth il n’a plus eu de nuit agitée due au somnambulisme. Jusqu’à un matin où il voit Nathalie, sa femme, préparer à la hate sa valise et le plus choquant/troublant c’est que Nathalie avait des ecchymoses sur le visage et l’ongle de son pouce était arraché. Preuves qu’il s’était passé quelque chose de grave. Leo pense que son problème de somnambulisme recommence mais à un degré plus sévère par exemple avec des excès de violence.

Où est partie Nathalie ? Lui est-il arrivée quelque chose ? Leo s’en est-il prit à elle ? Tant de questions qui restent sans réponse.

Ce livre est déconcertant, tout au long du roman on ne sait pas si ce qui se passe est réel ou si cela n’est pas simplement sorti de l’imagination, du subconscient de Leo. Comme lui on a l’impression de perdre la tête, de devenir complètement fou. Au fil de notre lecture on fait de surprenantes découvertes, notamment sur Nathalie, elle n’est pas tout à fait honnête envers Leo. Elle a de nombreux secrets mais cela ne justifie pas tout ce qui se passe d’étrange. On se croirait propulsé dans une autre dimension, tout est flou. Ce qui permet d’avoir une atmosphère suffocante, on retient notre souffle jusqu’à la délivrance de la vérité.

De plus c’est un roman dans lequel la narration est un peu complexe auquel il faut bien suivre pour ne pas se perdre entre le rêve et la réalité de Leo. Il faut lire ce roman jusqu’à la fin pour se rendre compte que c’est une histoire complètement dingue ! On ne peut pas imaginer 1 sec un scénario pareil. Le scénario que l’auteur à élaborer est incroyable, délirant … J’ai été estomaqué par la tournure des évènements ainsi ce qui s’est véritablement passé. On peut dire que l’auteur à une sacrée imagination. C’est sur qu’après avoir lu ce livre on fera attention à bien choisir son appartement et on regardera à deux fois derrière les armoires.

En bref, un roman à suspense de dingue ! Que je recommande

Participez au blog !

Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez poster sur le blog de Livraddict !

Vous aurez votre propre "coin" qui regroupera vos critiques !

Cela vous intéresse ?
Alors, inscrivez-vous sur Livraddict et envoyez votre critique à Thalia par message privé !

Recherche

Index

Archives