Le Book Club c'est maintenant !

Si vous avez lu "Red queen" de Victoria Aveyard, venez en discuter avec nous :)

Compte-rendu du Book Club du 29 avril 2015 : Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne

Vingt mille lieues sous les mersThème du Book Club : Steampunk

Dans Vingt-milles lieues sous les mers », un sujet a beaucoup choqué : l’importance de la chasse (notamment la chasse à la baleine) et la négligence de la protection animale. Mais après tout, ce n’était pas vraiment important à l’époque où Jules Verne écrit, pour info, la prise de conscience mondiale date seulement de 1970 ! Cependant, il a été remarqué, que Jules Verne livre en fait une réflexion innovante pour l’époque sur les risques de la sur-chasse, Nemo condamne la chasse à but purement sportif par exemple, et l’auteur s’attache à décrire l’importance des variétés de la nature, comme pour montrer qu’elle est magnifique et grande, qu’il serait dommage de trop la détruire.

Un autre sujet a choqué : l’absence des femmes. Il a tout de même été fait remarqué qu’à bord du Nautilus, il n’y a quasiment que des hommes « de carrière », notamment scientifique, ce que peu de femmes étaient à l’époque ; de plus il vaut mieux ne pas avoir de personnage féminin que d’en avoir un qui représente le cliché de la femme non ?

Puisque l’on en vient aux personnages, et bien ils ne sont pas énormément développés selon la majorité des lecteurs, toutefois, une personne a remarqué qu’Aronnax et Nemo avait eu une forte évolution au fil du récit et l’a beaucoup apprécié. Malgré tout, le personnage préféré a été Conseil a presque l’unanimité pour son humour et sa dévotion, c’est un personnage attachant. De plus, il forme un petit duo comique avec Ned Land, qui a permis d’atténuer la dureté de ce dernier, obsédé par la chasse. Mais qu’en est-il plus précisément de Nemo, le personnage mythique ? Tout le monde a jugé qu’il y avait trop peu d’informations sur lui, cependant, il a réussi à toucher beaucoup de personnes, tout en en énervant d’autres. Pour les intéressés, sachez que l’on retrouve Nemo dans « L’Île mystérieuse », où on en apprend un peu plus sur lui, ce qui est bien au vu de la fin au combien frustrante de ce livre !

On en arrive donc au style de l’auteur. La chose marquante concernant le roman, a bien évidemment été les descriptions et énumérations très nombreuses du monde marin. Bien que la plupart des lecteurs les considèrent comme inutiles, trop longues, trop techniques et ennuyantes, il est important de rappeler qu’elles peuvent être lues en diagonale sans gêner la compréhension du récit, et une personne a noté leur rythme et leur musicalité particulière. De plus, songez qu’à l’époque, ces descriptions de choses inconnues devaient être hautement intéressantes ! Certaines éditions, notamment celle du Livre de Poche a intégré aussi des illustrations qui permettent de se plonger encore plus dans les fonds sous-marins.

Concernant plus précisément le style de l’auteur, la majorité l’a trouvé fluide et très agréable, et il a été noté que les scènes d’action, bien que rares, étaient passionnantes ! La plupart des lecteurs comptent continuer à découvrir cet auteur en lisant « L’Île mystérieuse ».

D’un point de vue général, il y a eu deux, trois déceptions, mais beaucoup considèrent ce roman comme « une bonne découverte », un « livre qui a bien vieilli », surtout en tenant compte du décalage entre l’époque de Jules Verne et la notre. Il faut savoir qu’à son époque, la plupart de ce qu’il nous raconte relève de la science-fiction : l’électricité, le scaphandre, l’interphone ou encore la barrière électrique. Cela fait d’ailleurs que ce livre est souvent considéré comme un des premiers livres steampunk. Cependant, ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains, les longues descriptions pourraient rebuter les enfants, il est plutôt recommandé pour les grands ados qui ont une vraie curiosité littéraire.

Rédigé par : Eole


Un commentaire

Nathalie 18 septembre 2015 à 12 h 03 min / Répondre

Voilà un beau compte-rendu, qui résume bien les débats ! Merci Eole !


Laisser un commentaire

Participez au blog !

Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez poster sur le blog de Livraddict !

Vous aurez votre propre "coin" qui regroupera vos critiques !

Cela vous intéresse ?
Alors, inscrivez-vous sur Livraddict et envoyez votre critique à Thalia par message privé !

Recherche

Index

Archives