Merci aux participants du Book Club

N'hésitez pas à ajouter des recommandations sur le thème "féministe" dans la section Book club

Le Chevalier-Vampire de Nathy

J’ai lu il y a quelques mois de cela Kiss me deadly, et ce spin-off m’avait vraiment donné envie de découvrir davantage l’univers de Nathy. Mon souhait a été exaucé, puisque les éditions Lune écarlate ont eu la gentillesse de me sélectionner pour la lecture de Dark-side, le Tome 1 Le Chevalier -vampire. Pour cela je les remercie encore chaleureusement ! Ainsi qu’un grand merci à l’auteur, bien entendu !

Avec ce roman, je n’ai pas été déçue. En matière d’ambiance sanglante vampirique et d’érotisme débridé, j’ai été servie. Aucune complainte à émettre. Le ton est cru, la brutalité omniprésente. La vie semble si différente pour les Ichoriens que ce que nous pouvons vivre en tant que simples humains : ils ne font jamais dans la demi-mesure, ne font jamais de concessions, ni de cadeaux à leurs ennemis. Mais on pouvait s’y attendre.

Le thème des buveurs de sangs m’a parfois semblé un prétexte, une toile de fond pour mieux dépeindre l’amour-passion, la dévoration physique non pas uniquement par morsure mais aussi par communion des corps (et des âmes, puisque nos amants sont littéralement fous d’amour l’un pour l’autre). La passion sexuelle est évoquée très souvent dans le roman, peut-être un tout petit peu trop souvent à mon goût. Se mettre à coucher avec son interlocuteur est pour un peu aussi courant que proposer une tasse de thé, dans les cercles des guerriers vampires et de leurs compagnes. C’est un point qui m’a paru surprenant par moments.

L’histoire d’amour entre Nelly et Cathal présente à première vue toutes les caractéristiques de l’amour impossible : un mort de 1800 ans ne semble pas être le candidat idéal pour s’unir à une jeune humaine de trente cinq ans, bien vivante et peu friande de macabre, de sanguinolent ou de morbide. Pourtant, tous deux sont extrêmement attirés l’un par l’autre et ce depuis leur première rencontre. Nelly tente longuement, mais plutôt vainement,  de résister à ses désirs, à cette attraction qui la fait terriblement culpabiliser. Pendant longtemps, elle se convainc que les Ichoriens sont des créatures monstrueuses, à fuir à tout prix ; ce qui crée en elle un conflit intérieur très douloureux. Je dois dire que pour une raison obscure, je suis assez fascinée par les relations compliquées, donc j’ai beaucoup aimé suivre les évolutions de leur histoire d’amour.

J’ai trouvé de manière générale les personnages bien conçus, bien décrits, bien ancrés dans l’histoire. Cathal est très séduisant dans son genre, juste un chouilla trop romantique pour que je puisse réellement m’imaginer qu’il puisse exister –mais c’est toujours agréable de rêver un peu ! Nelly m’a régulièrement agacée par son comportement un peu changeant et capricieux. Tous les personnages secondaires étaient parfaitement crédibles.

J’ai aimé apprendre de nouvelles choses sur la hiérarchie dans le monde des Ichoriens, et découvrir que comme les humains, ils peuvent avoir du mal à concilier les différentes sphères de leur vie (vie amoureuse, obligations face aux supérieurs, etc.). Avec ce roman, il est impossible de s’ennuyer. L’action et les péripéties ne manquent pas, les combats arrivaient juste à point. Les différents ingrédients du récit sont à mes yeux savamment dosés, et je lirais à l’occasion les autres romans de Nathy avec grand plaisir ! Je pense que tous les amateurs de fantastique devraient être séduits. En ce qui me concerne, c’est une lecture que je recommande à tous !


Laisser un commentaire

Participez au blog !

Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez poster sur le blog de Livraddict !

Vous aurez votre propre "coin" qui regroupera vos critiques !

Cela vous intéresse ?
Alors, inscrivez-vous sur Livraddict et envoyez votre critique à Thalia par message privé !

Recherche

Index

Archives