Le Book Club c'est maintenant !

Si vous avez lu "Red queen" de Victoria Aveyard, venez en discuter avec nous :)

Etiquette & Espionnage de Gail Carriger

Etiquette et espionage

Quatrième de couverture

C’est une chose que d’apprendre à faire une révérence comme il faut. C’en est une autre que d’apprendre à faire une révérence en lançant un couteau. Bienvenue au Pensionnat de Melle Géraldine. Angleterre, début du 19e siècle. Sophronia, 14 ans, est un défi permanent pour sa pauvre môman : elle préfère démonter les horloges et grimper aux arbres qu’apprendre les bonnes manières ! Mrs Temminnick désespère que sa fille devienne jamais une parfaite lady… aussi inscrit-elle Sophronia au Pensionnat de Melle Géraldine pour le Perfectionnement des Jeunes Dames de Qualité. Mais Sophronia comprend très vite que cette école n’est peut-être pas exactement ce que sa mère avait en tête. Certes, les jeunes filles y apprennent l’art de la danse, celui de se vêtir et l’étiquette; mais elles apprennent aussi à donner la mort, l’art de la diversion, et l’espionnage – le tout de la manière la plus civilisée possible, bien sûr. Cette première année au pensionnat s’annonce tout simplement passionnante.

Mon avis

À l’occasion du challenge « vapeur et feuilles de thé », Asuna et Sia ont choisi de nous faire découvrir le steampunk. Je ne suis pas très attirée par la science-fiction ou le fantastique en général mais j’avoue que le titre du challenge a été plus que tentant!

Pour ma première rencontre avec ce genre littéraire, je me suis installée au Pensionnat de Mlle Géraldine pour le Perfectionnement des Jeunes Dames de Qualité au côté de Sophronia Angelina Temminnick, jeune fille de quatorze ans effrontée et pleine d’humour.
J’y ai fait la connaissance de professeurs très différents les uns des autres, enseignant des matières classiques telles que l’économie domestique ou la danse de salon mais aussi des matières inofficielles comme l’art de l’empoisonnement ou les techniques de combat au couteau contre un loup-garou. Ce pensionnat n’est décidément pas ce que Mrs Temminnick s’imaginait en y envoyant la plus jeune de ses filles! Les jeunes demoiselles y apprennent, certes, les bonnes manières mais elles y sont aussi formées pour devenir d’excellents agents secrets…

En compagnie de Dimity, descendant d’une famille de criminels mais souhaitant, elle, devenir une vraie dame, Vieve, jeune fille passionnée par les inventions en tout genre et Savon, l’aimable soutier toujours prêt à rendre service, Sophronia découvre petit à petit les différentes facettes du pensionnat et ce, pas toujours de manière réglementaire.
Après quelques cours donnés par Lady Linette, Soeur Mattie et le professeur Braithwope, nous partons avec Sophronia à la recherche d’un mystérieux prototype dans l’espoir de pouvoir enfin rendre la monnaie de sa pièce à cette peste de Monique de Pelouse! Entre les bandits de haut vol, un méchanimal affamé et les cours du pensionnat, Sophronia n’a pas le temps de s’ennuyer et nous non plus!

Ce premier tome en 17 leçons, fut une lecture rapide et très agréable, parfaite pour s’initier au steampunk et découvrir l’univers de Gail Carriger.


2 commentaires


Laisser un commentaire

Participez au blog !

Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez poster sur le blog de Livraddict !

Vous aurez votre propre "coin" qui regroupera vos critiques !

Cela vous intéresse ?
Alors, inscrivez-vous sur Livraddict et envoyez votre critique à Thalia par message privé !

Recherche

Index

Archives