L'équipe de Livraddict vous souhaite de Joyeuses Fêtes de fin d'année

Bonnes vacances si c'est le cas et de bons moments ! Belles lectures aussi.

[Suivi lecture] Azhale

 
  • Calamity Jess

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #1 26 Octobre 2015 17:51:33

    Bonjour,

    En ce moment, je lis L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage de Haruki Murakami. J'apprécie particulièrement cet auteur, il propose des romans initiatiques bouleversants, quoiqu'un peu dérangeants dans leur "étrangeté".

    Je vous fais un résumé de mon cru :

    Le héros s'est fait quatre amis pendant la période du lycée. Chacun a un prénom qui contient une couleur sauf Tsukuru. Cette différence lui a toujours donné la sensation d'être mis légèrement au ban du groupe sans qu'il ne ressente vraiment une disharmonie, bien au contraire.
    Lorsque le temps de l'université arrive, seul Tsukuru quitte leur ville d'origine pour habiter à Tokyo. Avec cette séparation, l'appréhension d'une dissolution, d'un éloignement est à craindre mais ce n'est pas ce qu'il se passe, du moins au début. Les amis profitent des vacances pour se retrouver, et rien ne présage un quelconque changement.
    Pourtant pendant les grandes vacances, il me semble, les amis de Tsukuru sont injoignables. Rien à faire, il n'arrive pas à les contacter.
    Un jour, un ami du groupe, lui révèle qu'ils ne veulent plus le voir et laisse sous-entendre qu'il est responsable de cette situation.
    Tsukuru malgré le choc, accepte cette décision, sans comprendre. Cet événement marque profondément sa vie au point qu'il se "métamorphose" ; il en vient à ne plus se "reconnaître" dans le miroir.
    Des années plus tard, pensant avoir "digéré" la souffrance endurée, une femme, qu'il rencontre et à laquelle il tient, lui pose un ultimatum : s'il désire continuer avec elle, il doit comprendre pourquoi ses amis l'ont "abandonné"...

    Je ne suis qu'au début de la lecture, je ne peux donc pas poser un avis franc. Au départ, j'ai eu un peu peur de ne pas accrocher. Parfois lorsque j'ai lu plusieurs livres d'un même auteur, je me lasse. Mais ce n'est pas le cas, l'histoire m'interpelle et recèle un aspect que je recherche pour mes prochaines lectures.

    Il s'agit de ce léger doute entre réel et irréel,  souvent installé dans un cheminement initiatique, vous voyez ? J'ai un peu de mal à mette en mots cette particularité. D'ailleurs, je ne sais pas si un terme spécifique existe pour en parler ?

    J'ai eu à peu de choses près le même sentiment lorsque j'avais lu L'alchimiste de Paolo Coelho, Kafka sur le rivages de Haruki Murakami et Les brumes de l'apparence de Frédérique Deghelt.

    Si vous avez des lectures de ce genre à me proposer, je suis preneuse !

    Merci ;)

    Azhale
  • Ibidou

    Espoir de la lecture

    En ligne

    #2 26 Octobre 2015 18:07:20

    Coucou ! Je n'ai rien lu d'Haruki Murakami mais j'ai les trois tomes de 1Q84 dans ma PAL, ils m'attendent bien sagement dans ma bibliothèque :)
    En tout cas celui que tu lis a l'air intéressant !
    Bonne lecture ;)
  • La plume d'encre

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #3 26 Octobre 2015 18:13:13

    Coucou, je n'ai aussi jamais lu ces livres mais ton résumé me donne envie de commencer, pourquoi pas,
    J'attends de voir ce que tu en aura penser :D
  • Calyaa

    Lecteur initié

    Hors ligne

    #4 26 Octobre 2015 18:13:56

    Je confonds toujours deux auteurs Murakami comme tu sais mais celui là me dit pas mal aussi. Je le réserve pour une de mes prochaines lectures :p (dans un bail lol)
    Pour le thème lecture que tu demandes je ne sais pas si y'a un terme mais en tout cas je cherche toujours ^^
    Bonne lecture :)
  • Calamity Jess

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #5 26 Octobre 2015 18:28:15

    Coucou !

    Je suis contente de vous avoir donné envie de lire cet auteur. Je trouve que son écriture est très profonde. Elle suscite la réflexion et le questionnement sur la vie sans pour autant être lourde. Il y a quelque chose d'aérien et de magique chez Haruki Murakami.

    Pour ma part, je n'ai jamais lu les 1Q84, j'ai toujours hésité. En un sens, comme je sais que ce sont des livres qui ont eu un franc succès, je les évite. C'est une réaction assez bizarre, j'avoue mais je ne veux pas être influencée par le taux des ventes...

    Alors, Ibidou reviens vers moi quand tu les auras lus, j'aimerais avoir ton point de vue. Je serais patiente, ne t'inquiète pas :)
  • Ennairod

    Insomniaque des livres

    Hors ligne

    #6 27 Octobre 2015 01:07:08

    Je n'ai encore jamais lu Murakami mais j'ai toujours dit que je me laisserai tenter par la série des 1Q84.

    Sinon complétement hors sujet, j'adore ton avatar ! :pink: J'ai longtemps eu une photo d'une de ces sculptures en fond d'écran de téléphone et j'ai très envie d'aller les voir un jour, en vrai.

    Bonne continuation dans ta lecture. :-)
  • Calamity Jess

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #7 27 Octobre 2015 17:15:51

    Bonjour,

    Ce sont les sculptures de Robin Wight. J'adore l'idée et j'aimerais aussi les voir en vrai :)

    Ma lecture est bientôt finie, j'en parlerai dans pas longtemps !
    Ce que je peux dire c'est que je n'ai pas réussi à lâcher le livre avant de connaître les raisons qui ont poussé les amis du héros à couper les ponts. Je me suis couchée très très tard du coup...
  • Ibidou

    Espoir de la lecture

    En ligne

    #8 27 Octobre 2015 18:57:36

    Haha pas de soucis ! Mais il va effectivement falloir être patiente ;)
    Je vais voir de ce pas ce que fais ce Robin Wight, j'aime beaucoup ton avatar aussi !
  • Calamity Jess

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #9 28 Octobre 2015 18:44:59

    Coucou,

    Voilà j'ai fini, L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage.

    Alors, comment dire, j'ai vraiment apprécié ce livre. Il y a des questions qui se posent tout au long du livre et qui nous tiennent, des doutes effroyables sur le héros qui nous rongent, autant dire que j'ai passé des nuits à lire pour avoir des réponses...
    J'ai un peu trop tiré sur la corde. Une fois la réponse à la question principale obtenue, j'ai commencé à perdre un certain intérêt dans l'histoire.
    J'étais presque arrivée à la fin, donc j'ai pu tenir... mais du coup j'ai trouvé que ça finissait un peu à plat.

    Pourtant, plus je réfléchis et plus je me dis que ça ne pouvait pas finir autrement. La fin ressemble au héros...

    Je le conseille. C'est un livre introspectif, onirique, étrange... qui tient tout de même en haleine.


    En outre, j'aimerais partager un sujet de lecture précis. Voilà, il y a quelques années, j'ai travaillé sur des ouvrages de littérature jeunesse traitant du handicap psychique (tout ce qui est pathologie psychique, handicap mental, autisme...). Ces lectures m'ont reconnectée avec la littérature jeunesse que j'avais laissée un peu de côté. Maintenant, je suis ouverte à la lecture de livres pour les jeunes dont le sujet m'intéresse sans préjugés.
    La littérature jeunesse comme les films d'animation ou les dessins animés ont souvent plusieurs niveau de lecture. De plus, elle permet de cultiver son âme d'enfant. Bref, tout ça pour dire que j'ai lu deux petits livres ces derniers jours : Sur le bout des doigts et La nuit seule de Hanno, proposés par les Editions Thierry Magnier.

    Résumé de Sur le bout des doigts :

    Il y a encore une heure, bravant l'eau glacée de la rivière, Tom crapahutait dans les gorges.
    Sous l'oeil bienveillant de son père et de son chien, il y domptait sa peur.
    De la voiture qui les descend vers la ville, il compte les tournants.
    Sa mère est là-bas, et de l'enfant qui naît, Tom, sans le voir, est déjà le frère. Jusqu'au bout des doigts.

    Avec ce livre, on découvre le monde par d'autres perceptions... Une autre angle de vue, si je puis dire. C'est une belle découverte, pleine de la poésie de Hanno. Je le conseille !

    La nuit seule est tout aussi poétique, sinon plus. En voici le résumé :

    La lune est ronde là-haut. Le sommeil ne vient pas. Il serait si bon d'enjamber la fenêtre, et d'aller à sa guise traverser le village endormi, deviner, sur le chemin, les petits bruits dans l'ombre. Elle donne bien envie, cette belle nuit d'automne, de se faufiler au-dehors, goûter ce qui s'y passe...

    Le personnage principal est anonyme, on ne sait pratiquement rien de lui mise à part son envie de sortir la nuit. Pourquoi ? On ne sait pas. Mais ce n'est pas ce qui compte. Ce qui compte c'est cette peinture de sensations qui s'étalent devant nos yeux...
    La nuit est là qui se transforme et nous englobe... Peut-être que c'est elle le personnage principal ?
    J'ai adoré l'approche.

    Ouf, j'ai fini !
    Je vous laisse vous reposer les yeux =)

    A très vite !
  • Calamity Jess

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #10 29 Octobre 2015 20:04:52

    Bonsoir, Bonsoir,

    Comment allez-vous ? Et vos lectures ?

    Aujourd'hui, je commence Les chaussures italiennes d'Henning Mankell sur conseil de Calyaa.

    Au fait, personne n'a d'idée pour le thème que je recherche : une histoire avec une mince frontière réel/irréel ?

    Je désespère ! Help ! :'S