Partenariats

Les blogueurs sélectionnés pour le dernier partenariat Folio sont annoncés sur le forum ! Bonnes lectures à tous :)

[Orgueil et Préjugés - Février 2017] Personnages

  • Salem

    A la découverte des livres

    Hors ligne

    #21 22 Février 2017 18:25:58

    UnChatPourLire a écrit:

    En fait, j'ai bien aimé tous les personnages dans l'histoire parce qu'ils avaient tous leur place, ils apportaient tous une distraction et du comique autour de l'histoire d'amour d'Elizabeth et Darcy.

    Et j'ai adoré le caractère de la tante de Darcy, pas qu'elle soit agréable, mais tellement sûre d'elle, sa dernière discussion avec Elizabeth était génial (GO LIZZIE! :pompom: )

    Oui cette discussion est super ! Mais personnellement je voue une haine féroce à cette horrible bonne femme qui se permet de fourrer son nez partout et se croit tout permis, y compris d'insulter les gens en face sans qu'ils bronchent.

    Dernière modification par Salem (22 Février 2017 18:28:03)

  • Falline

    Les doigts collés au papier

    Hors ligne

    #22 22 Février 2017 18:26:11

    Salem a écrit:

    Nathalie a écrit:

    Le Blog d'Océane a écrit:

    Par contre, 2 personnages que j'aime le moins sont Mr Collins et surtout la mère d'Elizabeth, elle me tape sur les nerfs.

    Justement, c'est ce qui les rend savoureux !  De vraies caricatures !  Surtout Mr Collins, le passage où

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    il demande Elizabeth en mariage et refuse de croise qu'elle dit non


    est absolument hilarant  :D   Vous ne trouvez pas ?

    Je suis d'accord ! Mr Collins, c'est le personnage qu'on adore détester et dont on se moque avec plaisir (tout comme le fait Mr Bennet !) ^^

    Et pourtant même lui trouve chaussure à son pied : Jane Austen rappelle que le mariage (à l'époque) pouvait être heureux sans amour...
  • A-Little-Bit-Dramatic

    Accro des mots

    Hors ligne

    #23 22 Février 2017 18:30:47

    Comme Cassie56, au début de ma lecture, il a fallu que je m'accroche parce que j'avais du mal à bien situer les soeurs Bennett et je les confondais, surtout Elizabeth et Jane, qui sont proches en âge et assez complices. Il m'a fallu un moment pour bien tout saisir, mais une fois que c'était parti, j'ai vite réussi à positionner tout le monde ! ! =)

    Evidemment, je ne serais pas très originale, mais la force du roman, c'est vraiment le duo Elizabeth-Darcy... :ok: Cela dit, Jane Austen a travaillé aussi les personnages qui gravitent autour d'eux. Chaque sœur a son caractère, chacune est très aboutie, je trouve ! !

    Et je trouve les remarques de certaines totalement justes quand vous dites que Mrs Bennett ou encore Mr. Collins sont des caricatures ! ! Je comprends qu'on puisse ne pas vraiment les aimer mais, justement, c'est leurs excès qui font aussi tout l'intérêt de personnages comme ceux-là, je trouve ! ! =D Et puis Jane Austen en profite aussi pour se moquer, à travers eux, (avec beaucoup de sel) de la société dans laquelle elle vit et de ses petits travers ! ! :ok:

    Nathalie a écrit:

    Justement, c'est ce qui les rend savoureux !  De vraies caricatures !  Surtout Mr Collins, le passage où

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    il demande Elizabeth en mariage et refuse de croise qu'elle dit non


    est absolument hilarant  :D   Vous ne trouvez pas ?

    :ptdr: J'avais oublié ce passage, merci Nathalie, de me le rappeler ! ! C'est vrai que c'est l'un des passages les plus drôles du roman ! !

    Dernière modification par A-Little-Bit-Dramatic (22 Février 2017 18:31:24)

  • Salem

    A la découverte des livres

    Hors ligne

    #24 22 Février 2017 18:31:44

    En effet, la situation de Charlotte fait qu'elle se contente de celà, mais on voit bien que seul son caractère permet de faire l'équilibre. Elle n'espère pas mieux et elle est très terre à terre.
    Il y a de nombreux passages qui donnent la préférence à un amour "raisonnable" plutôt qu'à la passion, comme avec l'exemple de Lydia.
  • CelebAngel

    Lecteur professionnel

    Hors ligne

    #25 22 Février 2017 18:32:08

    Salem a écrit:

    Par contre les personnages sont vraiment très orientés et laissent peu de place aux avis personnels je trouve. Il y a ceux qui sont fait pour être aimés, ceux qu'on doit apprécier mais restent en retrait du couple principal, et ceux qu'on doit détester. Leurs caractères sont travaillés de sorte qu'on ne puisse pas trop sortir de ce cadre tracé par l'auteur il me semble.

    C'est amusant, je n'ai détesté aucun personnage. J'ai au contraire trouvé que les personnages de Mr. Collins et Mrs. Bennet étaient représentatifs des mentalités de l'époque, certes de manières caricaturés, mais pas détestables.

    Cyan a écrit:

    Chez Austen je trouve les personnages ridicules tellement réussis, ils me font mourir de rire.

    Je suis tout fait d'accord avec toi ! C'est pour ça que je ne les déteste pas.

    Cyan a écrit:

    Il y a une chose que je trouve surprenante, par contre, c'est que Lydia est le personnage le plus moderne de cette histoire finalement et c'est aussi le plus décrié généralement. Alors oui, c'est une peste un peu idiote et irresponsable, mais elle se donne la possibilité de vivre sa vie là où les autres restent figées dans le carcan imposé par la société.

    Au final, Lydia est un personnage que je trouve très intéressant car elle n'hésite pas à briser les codes de conduite de l'époque.
  • Newmoon

    Lecteur assidu

    Hors ligne

    #26 22 Février 2017 18:34:32

    Alors pour ma part j'ai eu énormément de mal durant les 50 premières pages, avec tous les noms des soeurs Bennet, des filles Bingley.. et dans mon exemplaire j'avais des coquilles et des erreurs (Mme HURST était parfois nommé Melle HURST) etc, du coup je me suis mélangées les pinceaux assez régulièrement.
    Néanmoisn cela s'est beaucoup mieux passé au fil de ma lecture, j'ai pu apprécier les personnages à leurs malnières
  • Salem

    A la découverte des livres

    Hors ligne

    #27 22 Février 2017 18:38:14

    Je suis d'accord, concernant Lydia et sa modernité. Mais elle n'agit pas par conviction ou volonté de se libérer des obligations, mais uniquement par caprice, par bêtise, pour attirer l'attention sur elle il me semble. Je n'ai pas l'impression qu'elle ait de valeurs qui l'aient poussées à celà. Elle se contente d'agir sans réfléchir.
    Et ça me déplait d'autant plus que j'aurai apprécié un personnage qui se libère de cette société par choix !
  • Livrepoche.fr (Nicolas)

    Surfeur des couvertures

    Hors ligne

    #28 22 Février 2017 18:39:24

    Cyan a écrit:

    Il y a une chose que je trouve surprenante, par contre, c'est que Lydia est le personnage le plus moderne de cette histoire finalement et c'est aussi le plus décrié généralement. Alors oui, c'est une peste un peu idiote et irresponsable, mais elle se donne la possibilité de vivre sa vie là où les autres restent figées dans le carcan imposé par la société.

    Je suis tout à fait d'accord avec toi. Je n'avais pas fait le lien en le lisant mais au sujet de la liberté, c'est Lydia la plus indépendante et romantique!


    Quand à moi, le personnage le plus génial est sans aucun doute Mr Bennet, tellement moderne et second degrés! Parfait!
  • Salem

    A la découverte des livres

    Hors ligne

    #29 22 Février 2017 18:39:45

    Et j'ai vraiment adoré Mr Bennet, son ironie cassante est merveilleusement à mon goût :lol:
  • Salem

    A la découverte des livres

    Hors ligne

    #30 22 Février 2017 18:41:43

    Est ce que certain(e)s ont vu l'adaptation de Joe Wright ?
    Personnellement je l'avais vue bien avant de lire le livre, et je n'ai pu m'empêcher de comparer les deux tout du long !