Partenariats

Les blogueurs sélectionnés pour le dernier partenariat Folio sont annoncés sur le forum ! Bonnes lectures à tous :)

[Chanson douce - Mars 2017] Personnages

  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #1 29 Mars 2017 18:05:16

    => Qu'avez-vous pensé des personnages?

    Par exemple, qui à votre avis est responsable de cette fin tragique ?


    Ce mois-ci, nous n'avons pas de questions pour lancer la discussion. N'hésitez pas à donner votre avis, mais aussi à réagir à ceux des autres participants et à leur poser des questions !  Le but du Book Club est d'avoir une discussion interactive  :)
  • Salem

    A la découverte des livres

    Hors ligne

    #2 29 Mars 2017 18:16:02

    Ce que je trouve intéressant, c'est justement qu'il n'y a pas de "gentils" ou de "méchants". Même Louise, malgré ce qu'elle a fait, ne peut pas être diabolisée, à cause des éléments qui nous sont donnés sur elle et qui montrent à quelle point cette pauvre femme était seule et désespérée, dans une misère émotionnelle terrible. Les parents ne sont pas non plus tout blancs, ils s'intéressent peu à elle et l'utilisent quand ils ont besoin tout en plaçant une distance froide quand ça les arrange. Mais les personnages sont simplement humains, dans ce que ça a de plus imparfait.
  • Nelfe

    Jongleur de romans

    Hors ligne

    #3 29 Mars 2017 18:20:20

    C'est exactement ça. Nous ne sommes pas des machines et tout le monde fait des erreurs qui peuvent être fatals (comme ici). Qui a raison, qui a tort, quel est le point de départ de tout cela ? Il y a tellement de réponses possibles !
    L'auteure nous présente ici une histoire ordinaire, banale, un drame qui pourrait arriver dans n'importe quel foyer. Et c'est sans doute cela qui glace le plus le lecteur... Les personnages sont tout ce qu'il y a de plus banals. Il n'y a pas ici de stéréotypes et de personnages manichéens et là est toute la force de ce roman. Chacun pouvant s'identifier à l'un ou l'autre (ou parfois même tous).
  • MarjouLev

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #4 29 Mars 2017 18:25:47

    les travers des personnages sont traités sans complaisance. Aucun n'est parfait. Pour Louise, j'étais face à une contradiction : autant quelques fois, j'avais réellement envie de la plaindre, après tout elle en a bavé dans sa vie mais elle m'a souvent mis mal à l'aise. les jeux de cache-cache, l'épisode du poulet... et bien d'autres choses. Je ne suis pas arrivée à m'attacher à Myriam, il y a une telle complaisance de la situation, dans ses rapports avec Louise, même quand elle devient méfiante vis à vis d'elle... qui me dérange. Alors oui, c'est peut-être difficile de nos jours de trouver la nounou parfaite, mais peut-on tout accepter...?
    Le personnage de Paul m'a laissée de marbre, je l 'ai trouvé très secondaire, très passif.
  • Nelfe

    Jongleur de romans

    Hors ligne

    #5 29 Mars 2017 18:36:51

    Pour Myriam, elle est aussi dans sa bulle. Celle de reprendre le travail et l'euphorie que cela procure. Après être restée bien trop longtemps à son goût à la maison, s'être sentie dévalorisée, on lui offre une place en or où elle va pouvoir montrer toute l'étendue de son talent. Certes elle n'est plus très présente pour sa famille mais elle est à un moment de sa vie où elle veut montrer ce qu'elle vaut en tant que femme dans son parcours professionnel. J'ai trouvé son personnage très crédible même si effectivement très centrée sur son boulot.
    Paul est effectivement très passif mais je pense que c'est dans son caractère. Il aurait préféré que sa femme reste à la maison, il ne fait pas de vague, il va là où le vent le pousse. D'ailleurs quand il s'en prend à Louise par rapport aux impôts, je me suis demandée quelle mouche le piquait...
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #6 29 Mars 2017 18:40:10

    Je crois qu'a posteriori, la seule façon de comprendre Louise c'est de se dire que sa vie l'a rendue folle. C'est un terme vague et inapproprié parce que je ne suis pas psy, mais je pense que le vide affectif qu'a été sa vie, le fait qu'elle a été soumise à tout le monde, qu'on a sans cesse bafoué son individualité, ça l'a obligée à se créer un rôle où elle s'inventait une vie au travers de celle de ses patrons, et quand elle a été forcée d'admettre que son délire n'était pas une réalité (parce que les parents ne veulent pas d'un troisième enfant), elle a pété les plombs.
  • MarjouLev

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #7 29 Mars 2017 18:40:47

    Nelfe a écrit:

    Paul est effectivement très passif mais je pense que c'est dans son caractère. Il aurait préféré que sa femme reste à la maison, il ne fait pas de vague, il va là où le vent le pousse. D'ailleurs quand il s'en prend à Louise par rapport aux impôts, je me suis demandée quelle mouche le piquait...

    Il a dû avoir un sursaut, très bref, dans sa prise de conscience, et se dire qu'il fallait qu'il se montre un minimum concerné. La situation, jusque là, lui convenait parfaitement...
  • Nelfe

    Jongleur de romans

    Hors ligne

    #8 29 Mars 2017 18:42:58

    C'est ça Nathalie. Ce que veut Louise dans le fond, ce n'est pas un boulot, c'est une famille. Et comme une nounou n'a pas vocation à rester toute la vie, elle finit par péter les plombs...
  • MarjouLev

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #9 29 Mars 2017 18:45:55

    Nelfe a écrit:

    C'est ça Nathalie. Ce que veut Louise dans le fond, ce n'est pas un boulot, c'est une famille. Et comme une nounou n'a pas vocation à rester toute la vie, elle finit par péter les plombs...

    je pense qu'à la base, elle devait quand même être un peu perturbée. N'a-t-elle pas été suivie pour des troubles de l'humeur ?
  • Kkrolyn

    Restaurateur de livres

    Hors ligne

    #10 29 Mars 2017 18:54:38

    Les personnages sont ni trop ni pas assez, ils sont tels qu'ils sont mais la façon dont l'auteur a construit son récit ne nous permet pas de nous attacher à eux. Et heureusement d'un côté...