Les partenariats vous attendent !

Ce sont les Editions Persée, les Éditions Hélène Jacob et les éditions Folio qui vous gâtent cette semaine avec 11 titres, et pour postuler, c'est maintenant !

[Peter Pan - Avril 2017] Général

  • Salem

    Lecteur timide

    Hors ligne

    #11 29 Avril 2017 18:22:59

    Oui on sent que les parents doivent "paraître" adultes, et avoir une vie ennuyeuse au lieu de laisser vivre leur imagination.
    Le comportement de Crochet peut se comprendre, oui, il se bat contre Peter parce qu'il représente tout ce qu'il a perdu, tout ce qu'il regrette. Mais Peter, lui, est purement sadique, et tue pour s'amuser. Et il l'oublie aussitôt après...
  • foretlivresque

    Consommateur de phrases

    Hors ligne

    #12 29 Avril 2017 18:24:40

    Pareil pour moi. Je n'avais vu que le Disney, et Once Upon A Time. Cette dernière version est plus réaliste à mes yeux.
  • sakura16

    Néophyte de la lecture

    Hors ligne

    #13 29 Avril 2017 18:27:44

    Je ne vais pas avoir beaucoup de temps pour le book club donc je fait un passage éclaire pour donner mon avis général sur le livre. Je lui mettrais 8/10, j'ai aimé ma lecture et le style de l'auteur m'a accroché et ma fait voyager mais je dois dire que le côté un peu sombre du conte originel m'a un peu déstabiliser
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #14 29 Avril 2017 18:27:50

    Salem a écrit:

    Mais Peter, lui, est purement sadique, et tue pour s'amuser. Et il l'oublie aussitôt après...

    Je dirais plutôt inconscient que sadique.  C'est un pays imaginaire, je vous rappelle, c'est juste un immense jeu pour ces enfants, il n'y a personne qui meurt vraiment. La preuve c'est que parfois il mangent et parfois il font semblant de manger, et ils n'ont pas l'air d'avoir faim  :D
  • Salem

    Lecteur timide

    Hors ligne

    #15 29 Avril 2017 18:36:31

    Nathalie a écrit:

    Salem a écrit:

    Mais Peter, lui, est purement sadique, et tue pour s'amuser. Et il l'oublie aussitôt après...

    Je dirais plutôt inconscient que sadique.  C'est un pays imaginaire, je vous rappelle, c'est juste un immense jeu pour ces enfants, il n'y a personne qui meurt vraiment. La preuve c'est que parfois il mangent et parfois il font semblant de manger, et ils n'ont pas l'air d'avoir faim  :D

    Au contraire, c'est précisé dans le texte que les jours où ils font semblant de manger sont très durs, car pour Peter ça semble la même chose, mais tous les autres enfants, eux, meurent de faim quand ils "jouent" seulement à manger.
    Peter est le seul à le vivre comme un jeu constant où réel et imaginaire sont la même chose...
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #16 29 Avril 2017 18:37:35

    Salem a écrit:

    Nathalie a écrit:

    Salem a écrit:

    Mais Peter, lui, est purement sadique, et tue pour s'amuser. Et il l'oublie aussitôt après...

    Je dirais plutôt inconscient que sadique.  C'est un pays imaginaire, je vous rappelle, c'est juste un immense jeu pour ces enfants, il n'y a personne qui meurt vraiment. La preuve c'est que parfois il mangent et parfois il font semblant de manger, et ils n'ont pas l'air d'avoir faim  :D

    Au contraire, c'est précisé dans le texte que les jours où ils font semblant de manger sont très durs, car pour Peter ça semble la même chose, mais tous les autres enfants, eux, meurent de faim quand ils "jouent" seulement à manger.
    Peter est le seul à le vivre comme un jeu constant où réel et imaginaire sont la même chose...

    Ah j'ai dû louper ça  :/  Ca rajoute une autre dimension en effet !
  • stephanius

    Parent d une bébé PAL

    Hors ligne

    #17 29 Avril 2017 18:49:21

    J'ai été très déçue de cette lecture. J'ai vraiment aimé le disney mais pas le livre. C'est justement ce côté "deux" mondes (un adulte et un enfant) qui m'a un peu dérangé. Et puis c'est assez violent quand même. Et c'est dommage, surtout à certains moments (notamment avec clochette et wendy),  je pense que c'est un peu trop surjoué.
  • Eleutheria

    Petit joueur sur les mots

    Hors ligne

    #18 29 Avril 2017 19:00:59

    Ca n'a pas été une lecture sensationnelle mais je suis contente de l'avoir lu une fois. Autant j'avais beaucoup de sympathie pour le personnage de Peter Pan avant la lecture, autant je n'en avais plus aucune vers la fin du livre. La personnalité de Peter Pan dans le livre est tout de meme assez désagréable, non? Il est égocentrique, hautain, sadique, dictateur (bon la c'est un peu pousse comme mot j'avoue) , enfin bref... Ce n'est pas du tout le souvenir que j'avais du Walt Disney. C'est d'ailleurs marrant de voir les différences entre les deux.

    J'aurais presque plus de sympathie pour Crochet maintenant mais ou va le monde? :)

    Et en lisant les conversation ci-dessus, je me pose pour la première fois la question de la limite de l'imaginaire, c'est a dire: est-ce que le monde imaginaire existe vraiment et ne peut être vu par les adultes ou est-ce que le monde imaginaire - et donc Peter Pan - a été cree de toute pièce par les enfants?

    Dernière modification par Eleutheria (29 Avril 2017 19:04:16)

  • Kkrolyn

    Restaurateur de livres

    Hors ligne

    #19 29 Avril 2017 19:04:53

    C'est un livre qu'il faut avoir lu une fois dans sa vie. Je n'ai pas aimé le Peter du conte, je vous rejoins sur le fait que la série Once Upon a Time est réaliste sur son côté "sadique". Mais je suis également d'accord avec Nathalie, Peter est tellement inconscient qu'il ne sait même pas que c'est mal.
    Je donnerai 7/10 car cela donne vraiment à réflexion sur le passage à l'état adulte...
  • oriane0102

    Passionné du papier

    Hors ligne

    #20 29 Avril 2017 19:07:56

    Je suis d'accord avec vous, c'est un livre à lire une fois dans sa vie! J'ai été assez frappé par la "brutalité" de ce livre, notamment du personnage de Peter Pan.
    Je mettrais la note de 7,5/10. J'ai beaucoup aimé ce livre pour justement ce côté sombre et j'avais l'impression que pendant toute la lecture l'auteur essayait de nous faire passer des messages.
    C'est drôle, mais moi je n'ai pas forcément trouvé que c'était une critique de la vie adulte mais plutôt une critique du manque d'éducation. J'avais l'impression que Peter Pan était ce qu'il était, que ses défauts lui étaient propres parce qu'il n'a pas été élevé "convenablement" par une famille mais qu'il a été abandonné. Il fait un peu penser à l'enfant sauvage qui n'a pas eu l'aide suffisante  "pour grandir" car il n'a pas eu d'amour maternel, ce qui l'a conduit à avoir un détachement assez exceptionnel avec ce qu'il vit: manque d'empathie, tout est un jeu, etc.
    En ce qui concerne les repas au pays imaginaire, je rejoins l'avis de Salem. On a l'impression que seul Peter Pan n'arrive pas à faire la distinction entre réel et imaginaire, ce qui le rend encore plus effrayant (à mon avis)