L'équipe de Livraddict vous souhaite de Joyeuses Fêtes de fin d'année

Bonnes vacances si c'est le cas et de bons moments ! Belles lectures aussi.

[Follett, Ken] Les Piliers de la Terre - Saga

 
  • addsc

    Néophyte de la lecture

    Hors ligne

    #61 01 Novembre 2017 14:25:29

    Clairement une excellente lecture mais quelques longueurs évitables selon moi. Ce qui est le cas pour nombre de ses livres d'ailleurs. Mais cela se lit facilement et il fait preuve d'une belle et accessible érudition.
  • licorne

    Gollum littéraire

    Hors ligne

    #62 01 Novembre 2017 14:47:15

    Excellente lecture pour moi, je viens de finir une colonne de feu et je ne suis pas déçue, même  si les piliers de la terre reste mon préféré. Edit Mana_ : Lien supprimé. Il est interdit de mettre des liens vers vos chroniques de blog. Un topic existe déjà dans la section « Blogs et autres annonces » pour faire votre publicité.
  • Matea

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #63 22 Novembre 2017 18:40:53

    Personnellement je ne me suis pas encore attelée aux Piliers de la Terre, mais j'ai dévoré Un Monde sans fin de Follet.

    Son écriture à la fois très descriptive et dynamique m'a captivée. Je suis une admiratrice inconditionnelle des romans "de vie" où l'on suit l'évolution d'un personnage tout au long de sa vie, et pas uniquement au cours d'un seul événement ! Dans ce domaine, Un Monde sans fin est un vrai bijoux : l'aventure des quatre enfants, issus de milieux on ne peut plus distincts, dans le XXI siècle des cathédrales, c'est un vrai bonheur.

    L'auteur réussi ce tour de maître que de nous tenir en haleine sur plus de 1200 pages, traçant avec une volonté de fer la destinée apparemment ordinaire de personnages aux caractères bien à eux. Chaque péripétie se couronne d'une résolution plus ou moins heureuse, pour rebondir sur une nouvelle problématique qui nous donne envie d'avancer et d'en savoir plus. De plus, avec pas moins de quatre personnages principaux, les intrigues s'entremêlent, les uns s'en sortent tandis que les autres sont encore pris dans la tourmente, certaines épreuves leurs sont propres, d'autres les amènent à se croiser, se fréquenter, échanger, rivaliser ou s'associer dans un ballet infini incroyablement réaliste.

    Des événements les lient entre eux car ils les touchent tous, mais les divisent, car chacun appréhende différemment les choses. L'arrivée de la peste pas exemple, bouleverse la vie de chacun, mais de façon radicalement différente : pour la maîtresse du couvent, c'est le début de réflexions intenses sur la pratique de la médecine et son accueil des malades, pour le bâtisseur de cathédrales, chassé de Florence par la maladie, l'obligation de rentrer au pays et de se confronter à ses anciennes rivalités.  Pour le dire avec des mots simples, "on s'y croirait". Les passages qui pourraient être longuets ne le sont pas, simple pause, et pour le lecteur le temps de reprendre son souffle avant de replonger dans cet univers à la fois si complet, si complexe, si simple, si limpide, si riche, et si vrai.
  • Abraxas

    Bookworm

    Hors ligne

    #64 23 Novembre 2017 07:38:42

    Excellente critique qui donne plus qu'envie de lire cette brique!
  • Kmean

    Lecteur timide

    Hors ligne

    #65 23 Novembre 2017 08:29:15

    J'adore cette saga. En fait j'adore tous les livres de Ken Follet que j'ai lu jusqu'à présent (avec une mention spéciale pour le Scandale Modigliani).

    Les Piliers de la Terre a une saveur particulière pour moi car c'est ma grand-mère, qui n'est plus là aujourd'hui, qui m'a donné le premier tome en me disant que j'allais aimer. Elle avait raison (encore une fois) :)

    J'ai vu la série aussi. Elle est bien et pas franchement hyper fidèle au livre (ce n'est pas une critique). Pour moi, son principal intérêt est en fait l'acteur Eddie Redmayne :heart: :angel:
  • Khadija kbb

    A la découverte des livres

    Hors ligne

    #66 23 Novembre 2017 13:08:27

    Bon, ce topic me motive pour essayer de le finir. J’en étais à la moitié et je trouvais l’enigme Intéressante mais le côté manichéen m’agaçait un peu