L'équipe de Livraddict vous souhaite de Joyeuses Fêtes de fin d'année

Bonnes vacances si c'est le cas et de bons moments ! Belles lectures aussi.

[Musso, Guillaume] Un appartement à Paris

 
    • CLia

      Néophyte de la lecture

      Hors ligne

      #1 25 Novembre 2017 22:43:16

      Bonjour à tous!

      <image>

      J'ai terminé le dernier roman de Guillaume Musso "Un appartement à Paris". J'avais été un peu déçue par ma première lecture, celle de « Et après ? ». Un sentiment que j’ai vite oublié avec ce dernier roman qui a été un gros coup de cœur. Ce roman est captivant et obsédant. Le récit se déroule sur quatre jours de décembre jusqu’à la date fatidique et très symbolique de Noël.

      Décembre 2016, Madeline Greene, flic londonienne d’une trentaine d’années décide de venir à Paris pour se reposer.Décembre 2016, Gaspard Coutances, dramaturge misanthrope résidant aux Etats-Unis décide de venir à Paris pour écrire une nouvelle pièce. A la suite d’un quiproquo, Madeline et Gaspard se retrouvent dans la même villa parisienne : celle de Sean Lorenz, peintre de génie. Très vite, ils découvrent l’Œuvre du peintre et se renseignent sur sa vie personnelle hors du commun qui attise leur curiosité. Contre toute attente et malgré leurs nombreuses différences, ils décident de s’allier et de lever le voile sur un des mystères de Sean Lorenz : la mort de son fils unique, Julian.

      Tout m’a plu dans ce roman. A commencer par les personnages, un homme et une femme, a priori très différents mais qui au fil de l’intrigue dévoilent un point commun : celui d’avoir des blessures secrètes. A travers l’enquête qu’ils mènent, ils se questionnent sur leur propre vie ; la vie du peintre fait écho à la leur et sert de point de départ pour des questionnements intimes. J’ai aimé cette ambivalence, ce côté sombre, destructeur de leur personnalité et de leurs rapports. Pas de facilités, pas de scénarii rocambolesques mais quelque chose de viscéral et de réaliste.

      L’enquête est palpitante, elle se déroule sur quelques jours à peine, ce qui nous permet presque de vivre son avancée en temps réel et d’y participer. Plusieurs thèmes sont abordés et une majeure partie de ce livre est consacré à l’art qui devient un personnage à part entière, indice précieux et témoignage caché. Certains chapitres sont narrés par les personnages, ce qui nous permet de connaitre leurs pensées et d’en apprendre plus sur leur psychologie. Tous les rouages de l’enquête s’imbriquent parfaitement et fonctionnent à merveille.

      Courez le lire ! Un thriller comme je les aime : du rythme, des personnages complexes et un suspense jusqu’au bout. Une belle surprise, je n’attendrai plus aussi longtemps pour lire un nouveau livre de Guillaume Musso.

      Quel est votre avis? Est-ce une déception ou également un coup de cœur?
    • isly

      Livraddictien débutant

      Hors ligne

      #2 26 Novembre 2017 23:35:41

      Je ne sais pas pourquoi j'ai toujours été réticente à me lancer dans la lecture des romans de Musso. Certainement à cause de tout cet engouement d'il y a quelques années où tout le monde lisait du Musso à la plage. Pourtant l'année dernière une amie m'a prêté "la fille de brooklyn" et je dois dire qu'effectivement il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Du coup ce résumé m'a bien donnée envie de retenter l'aventure avec son dernier roman. Je file l'ajouter à ma PAL. ;)
    • CLia

      Néophyte de la lecture

      Hors ligne

      #3 01 Décembre 2017 18:09:45

      isly a écrit:

      Je ne sais pas pourquoi j'ai toujours été réticente à me lancer dans la lecture des romans de Musso. Certainement à cause de tout cet engouement d'il y a quelques années où tout le monde lisait du Musso à la plage. Pourtant l'année dernière une amie m'a prêté "la fille de brooklyn" et je dois dire qu'effectivement il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Du coup ce résumé m'a bien donnée envie de retenter l'aventure avec son dernier roman. Je file l'ajouter à ma PAL. ;)

      Super :):) Tu verras, il est vraiment bien ficelé! Comme quoi, on est plusieurs à changer d'avis sur Musso ;);)