Qu'il est doux et beau de mourir pour sa patrie

de Avi Primor (2015)

Synopsis

Moyenne

17.0

1 vote

TRES BON

Un grand roman sur la guerre et son absurdité qui fait s’affronter des ennemis si semblables l’un à l’autre. Louis, fils d’un boulanger bordelais, part effectuer son service militaire quelques jours seulement après avoir été brillamment reçu au baccalauréat. En ce début de l’été 1914, l’ambiance est encore à l’insouciance et, malgré ses craintes, il est fier d’accomplir son devoir de citoyen. Lorsque la guerre éclate et que son régiment est envoyé sur le front, Louis espère pouvoir servir sa patrie du mieux possible. À Francfort, Ludwig, étudiant en droit, est impatient de recevoir son ordre de mobilisation, même si le départ pour le front l’éloignera de sa bien-aimée. Devenir un soldat allemand lui donne le sentiment d’être enfin pleinement accepté par son pays. Roman d’initiation et d’amour, Qu’il est doux et beau de mourir pour sa patrie aborde un aspect de la Première Guerre mondiale méconnu et pourtant lourd de conséquences, celui des Juifs qui participèrent aux combats, animés par un profond désir de reconnaissance.

Titre original : Süß und ehrenvoll (2013)

1 édition pour ce livre

2015 Editions PIranha

Française Langue française | Traduit par Timor Bénichou | 480 pages | Sortie : 20 Octobre 2015 | ISBN : 2371190292

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Lilith_ Le 06 Octobre 2016 à 17:38
    Un très beau roman sur la première guerre mondiale et la montée du nazisme dans les rangs militaires. Le double point de vue allemand/français nous démontre bien que qui que nous soyons, la guerre est pareille pour tout le monde.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !