Partir, c'est mourir un peu

de Alexandre Page (2019)

Synopsis

Moyenne

14.5

2 votes

MOYEN

1910, Igor Kleinenberg, jeune professeur d’allemand d’origine estonienne, devient précepteur à la Cour impériale de Russie. Côtoyant au plus près le pouvoir jusqu’à sa chute, il assiste aux aléas du pays, aux manigances de l’aristocratie pétersbourgeoise, au cheminement inévitable vers la révolution nationale en pleine conflagration mondiale. Témoin des traîtrises et du mépris envers l’empereur Nicolas II et sa famille, il l’est aussi du courage et de la détermination d’hommes et de femmes qui dans les plus grandes épreuves ne les abandonneront pas. De Saint-Pétersbourg aux poussiéreuses villes d’Extrême-Orient, du soleil de Crimée aux neiges de Sibérie, Igor Kleinenberg raconte presque une décennie de la Russie dans ce qu’elle eut de tumultueux, de tragique et d’éminemment fascinant. Dans ces mémoires fictifs foisonnants, construits à partir de témoignages du temps, s’entremêlent le portrait intime et vrai de la dernière famille régnante de Russie et l’histoire troublée d’un pays au tournant de son destin. Édition illustrée d’un frontispice et de cinquante photographies anciennes.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2019 Editions Autoédité

Française Langue française | 775 pages | Sortie : 8 Juillet 2019 | ISBN : 9781070881492

2019 [E-book] Editions Autoédité

Française Langue française | 777 pages | Format : PRC/MOBI | ISBN : B07V1FDCF9

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Amandinegrana Le 13 Octobre 2019 à 08:56
    Une fresque dense qui nous immerge totalement dans l'intimité du tsar Nicolas II et la débâcle de la Russie impériale.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !