L'hypothèse du lézard, illustré

de Alan Moore et Cindy Canévet (2020)

Synopsis

Moyenne

15.7

15 votes

BON

Som-Som est vendue par sa mère à la Maison sans Horloges de Liavek. Elle va être soumise au Silence et porter le Masque brisé qui la destine à devenir l'amante des magiciens et la gardienne de leurs secrets.
Isolée par son incapacité à communiquer, elle va alors assister à l'histoire d'amour violente et cruelle entre Foral Yatt et Raura Chin, deux comédiens qui résident avec elle dans la Maison sans Horloges.

1 édition pour ce livre

2020 Editions ActuSF (Graphic)

Française Langue française | 122 pages | Sortie : 15 Mai 2020 | ISBN : 978-2376862550

D'autres livres dans ce genre

2 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

8 commentaires

  • FioJ Le 31 Mai 2020 à 13:24
    14/20 pour la qualité graphique de l'ouvrage et les très jolies illustrations qui l'accompagnent. J'ai aimé l'univers mais j'ai vu arriver la chute de l'histoire et elle a été un peu brutale, pas à mon goût. Je m'attendais à autre chose.
  • Alexselivre Le 10 Juin 2020 à 17:13
    Graphiquement irréprochable et hypnotisante, cette nouvelle n'en demeure pas moins très nébuleuse et décousue. L'ambiance est bien tissée, poisseuse et dérangeante, mais que dire du déroulé ? Je m'attendais à une autre approche, à d'autres enjeux et problématiques. Certaines pistes lancées par l'auteur auraient méritées d'être pleinement exploitées. Je ressors mitigée de cette découverte.
  • justinelibrary Le 15 Juin 2020 à 09:29
    Une nouvelle illustrée déroutante qui prend place à Liavek, une ville de fiction partagée par de nombreux auteurs. La plume et le pinceau sont si beaux et poétiques, ce qui contraste avec l'histoire qui est si froide et arrive à nous mettre mal à l'aise. Entre érotisme dérangeant et drame amoureux, la Maison sans Horloge et ses habitants marquent par ses monstruosités et son besoin d'exister.
  • FungiLumini Le 23 Juin 2020 à 22:07
    Un roman graphique coup de cœur : un univers sombre et fascinant, des personnages ensorcelants, un récit dans lequel la tension monte petit à petit jusqu’à ce que le lézard morde sa propre queue. Une histoire magnifiquement illustrée par Cindy Canévet. Une très belle réussite pour la nouvelle collection Graphic d’ActuSF !
  • Nelle_EB Le 27 Juillet 2020 à 19:54
    Un petit bijoux ! Le visuel est juste absolument sublime, je suis complètement sous le charme du style de Cindy Canévet. Quant à l'histoire, j'ai été vraiment surprise, je ne m'attendais à rien de spécial, mais certainement pas à quelque chose d'aussi atypique ! On a l'impression de découvrir une histoire derrière laquelle d'autres se cachent. C'est intriguant et superbe.
  • ChrissGth Le 10 Août 2020 à 13:20
    Ces illustrations sont à couper le souffle! Magnifique travail! Un délice pour les yeux. L'histoire est originale mais certains points auraient mérités plus d'éclaircissements pour ne pas perdre le lecteur.
  • Myss_tyk Le 19 Août 2020 à 22:17
    Je crois qu'Alan Moore est un sorcier des mots. Cette nouvelle est 1 histoire dure, sombre, violente. Certaines de ses tournures de phrases sont alambiquées et l'ambiance onirique. Ce que nous raconte Moore n'est pas ce qu'on attend en commençant ce livre et pourtant ... J'ai aimé. J'ai plongé dans ce morceau de Liavek sans m'en rendre compte. À croire que les mots et les dessins m'ont hypnotisés.
  • Luw Corne Le 07 Septembre 2020 à 10:02
    Deuxième lecture du PAC ( III) III) Automne des enchanteresses 1) Les rêves d'Aurore ET 2) Sarah Bernardt, Monstre sacré) Une lecture vraiment étrange, je ne suis pas certaine d'avoir tout saisi et je ne m'attendais pas à ça ! La plume est belle bien qu'un peu trop alambiquée à mon goût parfois, les illustrations sont absolument sublimes.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !