Journal d'une femme de chambre

Synopsis

Moyenne

14.8

58 votes

MOYEN

On se rappelle du sublime Journal d'une femme de chambre de Luis Bunuel, dont le personnage était lumineusement interprété par Jeanne Moreau. On a un peu vite oublié peut-être que le film était une adaptation, après celle de Renoir, d'un livre non moins remarquable d'Octave Mirbeau, publié en 1900. Ce journal d'une femme de chambre est celui de Célestine, au Mesnil-Roy, en Normandie. Elle est nouvellement engagée, acceptant la place dans l'espoir de se reposer des turbulences parisiennes. Les événements ne manqueront pas pour colorier son quotidien. Un quotidien qu'elle consigne avec "toute la franchise qui est en elle et quand il le faut toute la brutalité qui est dans la vie". C'est donc là un journal de femme en province, au bas de l'échelle sociale, et le prétexte pour Mirbeau de brosser au scalpel une étonnante galerie de portraits, dans une violente satire des moeurs provinciales et parisiennes de la Belle Époque. Autopsie de la bonne bourgeoisie, ce Journal dresse en petites touches, parfois en larges aplats, les travers d'une humanité mesquine, hypocrite, et condamne tous les débordements nationalistes et antisémites. Le roman connut un vif succès à sa parution, il est aussi le plus célèbre de Mirbeau.

11 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2015 Editions Folio (Classique)

Française Langue française | 452 pages | ISBN : 9782070375363

2012 Editions Le Livre de Poche (Les Classiques de Poche)

Française Langue française | 499 pages | Sortie : 25 Janvier 2012 | ISBN : 2253082635

2008 [E-book] Editions Ebooks libres et gratuits

Française Langue française | Format : ePub | Sortie : 20 Juillet 2008

2008 [E-book] Editions Une oeuvre du domaine public

Française Langue française | Format : ePub

2008 [E-book] Editions Une oeuvre du domaine public

Française Langue française | Format : AZW

2005 Editions Folio (Classique)

Française Langue française | 510 pages

1994 Editions Grands textes classiques

Française Langue française | 413 pages

1993 Editions Maxi Poche (Classiques français)

Française Langue française | 413 pages

1986 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 494 pages | ISBN : 2253082635

1980 Editions France Loisirs

Française Langue française | 398 pages

1966 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 447 pages | ISBN : 2253082635

6 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

9 commentaires

  • petit_speculoos Le 03 Septembre 2012 à 16:33
    Sympa pas sans plus... Certains moments sont drôles, mais j'ai trouvé cette histoire trop longue.
  • Aere Le 05 Octobre 2013 à 10:08
    Un classique qui se lit. L'identification à Célestine étant très difficile, le livre ne devient qu'une critique de la société de l'époque qui est peut-être trop caricaturale. De plus, l'auteur laisse deux-trois questions en suspend et la fin est mitigée...
  • Bookyboop Le 05 Août 2015 à 22:06
    je garde un excellent souvenir de cette lecture. C'est une fabuleuse peinture de la société parisienne de l'époque.
  • clarisselaure Le 29 Octobre 2015 à 15:29
    Très bonne lecture ! Critique de la société bourgeoise, vie des domestiques...
  • laetiti Le 18 Mars 2016 à 14:19
    Les aventures de célestine racontées avec humour et gouaille. Scène culte a ne pas louper dans les premières pages. Classique réjouissant
  • Chrichrilecture Le 06 Mai 2016 à 06:52
    nul Nul il ne se passe rien de passionnant le livre est dur a finir trop lassant heureusement il est gratuit sur kindle vue la médiocrité du livre je ne payerait pas pour aller voir le film
  • Rodolphe Truc Le 11 Février 2017 à 21:19
    Le livre le plus critique sur la France bourgeoise de la fin du 19ème siècle. Mais Mirbeau, malgré son engagement, ne tombe pas dans le manichéisme et écorne toutes les couches sociales, n'épargnant ni son héroïne, ni les autres protagonistes. Mais il y a de la nuance dans les portraits, de l'acidité dans la plume et l'on sent toute la rage de cette époque trouble, celle de l'affaire Dreyfus.
  • Llhyn Le 29 Mars 2017 à 09:24
    J'ai passé un super moment de lecture en compagnie de Célestine qu'on adore, ou déteste en fonction des moments. Je suis passée par toutes les émotions et j'ai adoré la plume de Mirbeau pleine d'humour ou de gravité, c'est selon. Quelques situations m'ont semblé répétitives, mais c'est bien là le seul défaut que j'ai trouvé.
  • parmilesrecits Le 21 Octobre 2018 à 00:11
    Je suis restée de marbre pendant cette lecture. C'est interessant d'avoir une critique de la société, mais tous les personnages sont insupportables, surtout Joseph que j'ai détesté. Je n'ai pas aimé ce roman je me suis forcée à finir.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !