La maison de Sugar beach

de Hélène Cooper (2011)

Synopsis

Moyenne

16.4

7 votes

BON

1966, enfance dorée, Monrovia, Liberia. Aujourd'hui, grand reporter, Washington, Etats-Unis. Helene Cooper a grandi et vécu sa première adolescence dans le très privilégié milieu des Congos, ces descendants des esclaves affranchis d'Amérique venus créer le Liberia au XIXe siècle en Afrique. Le 12 avril 1980, grand ciel bleu, elle se réveille dans sa maison de 22 pièces, se prépare à sa leçon de ballet et à faire la demoiselle d'honneur l'après-midi.
Mais non, c'est le coup d'Etat, sa société est renversée. Un mois plus tard elle fuit aux Etats-Unis avec sa mère et sa soeur, laissant derrière elle Eunice, soeur adoptée et meilleure amie, d'une tout autre caste. Helene Cooper fait un magnifique récit sur le Liberia contemporain, à partir de sa propre histoire. Avec un subtil mélange de tendresse et d'honnêteté, elle raconte comment des gens comme elle se sont rendus coupables d'effroyables injustices sans être pour autant monstrueux.
Les anecdotes sont souvent drôles, les télescopages de la grande et de la petite histoire donnent la mesure des paradoxes de chacun. Helene Cooper est enjouée, franche, impitoyable.

Titre original : The House at Sugar Beach (2008)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2013 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 432 pages | ISBN : 2253173495

2011 Editions Zoe

Française Langue française | Traduit par Mathilde Fontanet | 363 pages | ISBN : 2881827039

D'autres livres dans ce genre

4 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

4 commentaires

  • Carolivre Le 27 Janvier 2013 à 15:53
    Un document poignant et émouvant qui permet d'en apprendre beaucoup sur l'Histoire du Libéria. Un coup de coeur pour moi!
  • La tête dans les livres Le 13 Mars 2014 à 11:18
    Une belle autobiographie que j'ai trouvée très intéressante et qui m'a touchée!
  • Titania Le 11 Avril 2016 à 21:32
    Ravie d'avoir découvert l'histoire du Libéria à travers l'autobiographie d'Hélène Cooper. J'ai tout aimé dans ce récit: le style, le découpage des chapitres, l'histoire du pays, la famille de la narratrice et le fait que ça ne tombe jamais dans le pathos ou la pleurnicherie.
  • EliseM Le 17 Février 2018 à 12:15
    J'ai tout appris du Liberia avec cette autobiographie. Elle n'est pas du tout ennuyeuse. Par contre, Helen Cooper représente le point de vue des biens nantis. Elle parle de la pauvreté, mais ce n'est pas le ressenti direct des personnes qui souffrent.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !