Asperger’s Children. The Origins of Autism in Nazi Vienna

de Edith Sheffer (2019)

Synopsis

Moyenne

13.0

1 vote

MOYEN

Qui fut vraiment le Pr Hans Asperger dont le nom passé dans le langage courant qualifie aujourd’hui un syndrome autistique ? L’historienne américaine Edith Scheffer a découvert la véritable histoire du psychiatre après la naissance de son enfant autiste. Et ce qu’elle apprend la glace d’effroi. Le « gentil docteur » dépeint comme une sorte de Schindler des autistes a menti, et c’est un tableau bien différent qu’en dressent les archives. Les preuves ne manquent pas, elles sont accablantes. En 1938, professeur à l’hôpital pédiatrique de Vienne, Asperger compte parmi les psychiatres appelés à façonner le nouvel Allemand selon des critères eugéniques : sélectionner les parents d’après leur hérédité, leurs défauts biologiques mais aussi leurs tendances politiques, leur religion. Les conséquences sont réelles : on refuse des crédits aux « mal mariés », on stérilise les « mauvais » géniteurs... Et parmi les enfants autistes dont il est un spécialiste reconnu, Asperger identifie les « négatifs » et les « positifs » à l’intelligence détonante qui auront alors une chance d’échapper au tri macabre. Aux États-Unis, l’enquête d’Edith Sheffer a bouleversé et conduit à débaptiser le syndrome autistique. En France, cette histoire dramatique, encore méconnue, risque bien de susciter autant d’émotions.

Titre original : Les Enfants d’Asperger (2018)

1 édition pour ce livre

2019 Editions Flammarion (Au fil de l'histoire)

Française Langue française | 398 pages | ISBN : 2081444208

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • lolodec Le 14 Juin 2019 à 21:49
    Le thème du livre était alléchant, mais au final les conclusions sont beaucoup moins claires et spectaculaires que l'on pouvait le penser. Au-delà de cette déception relative, l'ensemble est intéressant et bien documenté, mais sans grande surprise si l'on a lu Bernadac (les médecins maudits) ou Cymès (Hippocrate aux enfers).

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !