Imagined Communities : Reflections on the Origin and Spread of Nationalism

de Benedict Anderson (1996)

Synopsis

Moyenne

13.0

1 vote

MOYEN

Qu’est-ce qu’une nation, et qu’est-ce que le sentiment national qui fait que des individus s’identifient corps et âme à d’autres individus qu’ils ne connaissent pas et ne connaîtront jamais ? Dans ce classique de l’historiographie anglo-saxonne, Benedict Anderson montre que l’adhésion à l’idée de souveraineté nationale n’a rien de naturel. Les sociétés traditionnelles étaient bien incapables de la concevoir, quelle que fût la force de leurs attachements ethniques ou territoriaux. L’auteur analyse les facteurs historiques dont la conjonction – comme celle de l’émergence du capitalisme marchand et de l’invention de l’imprimerie – a permis la naissance de ces singulières « communautés imaginées » que sont les nations. Convoquant une riche gamme d’exemples, du Brésil à la Thaïlande, en passant par l’Europe centrale et l’Amérique latine, l’auteur étudie l’interaction complexe entre la logique populiste et démocratique du nationalisme et les stratégies des régimes impériaux et dynastiques à la fin du XIXe siècle. Écrit dans un style élégant teinté d’une ironie typiquement britannique, l’ouvrage d’Anderson – traduit dans toutes les grandes langues européennes – offre à la fois le plaisir d’un certain raffinement intellectuel et l’utilité d’une introduction originale à un thème trop souvent traité de façon superficielle.

Titre original : L'imaginaire national: réflexions sur l'origine et l'essor du nationalisme (1983)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2006 Editions La découverte (Poche)

Française Langue française | Traduit par Pierre-Emmanuel Dauzat | 224 pages

2016 Editions Verso

Anglaise Langue anglaise | 256 pages | Sortie : 13 Septembre 2016 | ISBN : 978-1784786755

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Achaela Le 26 Août 2018 à 00:32
    Ce livre a remis en cause certaines idées reçues que je pouvais avoir sur le développement des nationalismes dans le monde, et permet d'éviter une pensée trop simpliste sur le sujet. L'auteur est clairement situé politiquement, ce qui évite une fausse neutralité. La chute de l'URSS et les nombreux changements des dernières décennies rendent caduques certaines analyses mais le fond est intemporel.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !