Je t'aime, Albert, et les autres nouvelles de "Hot water music"

de Charles Bukowski (1988)

Synopsis

Moyenne

14.0

2 votes

MOYEN

C'est de la belle vomissure.
Du vomi aux relents de beauté ou du sublime jeté dans le caniveau ? On n'en finit pas de se poser la question. Peu importe... C'est Buk, tout simplement. Le vieux Bukowski, mais oui, celui des Contes de la folie ordinaire, celui des Souvenirs d'un pas grand-chose, qui se ramène avec ses packs de bière, son harem de paumées, ses baises saignantes et son humour moche. Roland Jaccard, Le monde. Chambres minables, motels risibles, femmes cinglées, hommes détruits, belles matinées, générosités inattendues : aucun lyrisme chez Bukowski.
Pas de quoi en faire un plat, semble-t-il dire. Mais de quoi en faire un livre, certainement. Au fond, et pour reprendre une définition de Scott Fitzgerald, Bukowski n'est pas un romantique, mais un sentimental. Frédéric Berthet, Le Quotidien de Paris Il dresse trente-six pièges à la folie ordinaire - son grand thème - de la rue et de ses épaves (...). Chacune des nouvelles de Bukowski jaillit comme un coup de poing.
Toutes ses phrases sont belles et la plupart très dures. Même crasseux, Bukowski est un écrivain magnifique.

Titre original : Hot water music (1983)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

1990 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | Traduit par Michel Lederer | 280 pages

1988 Editions Grasset

Française Langue française | Traduit par Michel Lederer | 272 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Spleenn Le 11 Février 2018 à 19:10
    Pas le recueil le plus fameux de Bubu. Des historiettes qui se répètent... Quelques unes qui se démarquent mais ce n'est pas du Bukowski dans toute sa splendeur.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !