La mort d'un père

Synopsis

Moyenne

12.0

8 votes

FAIBLE

Peut-on ressusciter une enfance ? Devenu père, Karl Ove Knausgaard se penche sur ce continent englouti. Il se retrouve face à cet autre lui-même, gamin trop sensible grandi à l'ombre d'un frère solaire, d'une mère souvent absente et d'un père aux colères imprévisibles. La lente maturation des sentiments, les flirts inquiets, la passion du rock et ce défaut de prononciation des r, qui lui gâche l'existence... Knausgaard dessine une carte ultrasensible de ses premières années. Un voyage affectif d'une fidélité absolue, qui nous mène à la déchéance du père et à sa disparition mais nous réserve aussi des instants de pure lumière. Immense succès en Norvège, traduit dans le monde entier, La mort d'un père est un livre à la fois intime et universel. Il repose la question de la vérité sur soi et de la possibilité pour la littérature de dire la vie, rien que la vie mais toute la vie.

Titre original : Min Kamp (2009)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2012 Editions Denoël (& d'ailleurs)

Française Langue française | Traduit par Marie-Pierre Fiquet | 582 pages | ISBN : 2207110001

2012 Editions Folio

Française Langue française | Traduit par Marie-Pierre Fiquet | 539 pages | ISBN : 978207046476.0

D'autres livres dans ce genre

3 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Fabilausanne Le 18 Janvier 2019 à 22:52
    on vit de près le nettoyage de la maison, on se sent très près de l'auteur qui réfléchit sur son père, alcolique, qui meurt en laissant sa maison et sa propre mère dans un état de déchéance. Le tout sans sombrer dans la vulgarité. On se sent en Norvège profonde, et par ce récit, on se met à penser à nos propres parents, à ce qu'ils nous ont laissé. Karl Ove est un auteur différent.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !