Les Mandible

de Lionel Shriver (2017)

Synopsis

Moyenne

13.5

8 votes

MOYEN

Nous sommes en 2029, les États-Unis traversent une crise sans précédent. Les désastres écologiques successifs ont vidé le pays de ses ressources naturelles. La dette nationale a explosé, la Banque centrale n'arrive plus à produire assez de billets, le dollar dévisse, remplacé sur les marchés internationaux par une devise sino-russe. Jadis superpuissance, les États-Unis sont devenus un État paria, au grand bonheur de Poutine, bien entendu toujours au pouvoir.

Comme toutes les familles américaines, les Mandible tirent le diable par la queue. Un chou se négocie à quarante dollars, la viande n'est plus qu'un lointain souvenir, l'eau se fait rare, même le papier-toilette est rationné. Ils tiennent encore, ont toujours un toit sur la tête, ça pourrait être pire...

C'est alors que le Président déclare le pays en faillite.

L'or des particuliers est réquisitionné, salaires et pensions sont gelés, les comptes sont vidés. Soudain, pour les Mandible, il ne s'agit plus de débrouillardise mais bien de survie. Combien de temps avant que la solidarité ne laisse place à la colère, à la haine ? Combien de temps avant que la famille ne s'écroule, comme le reste du monde qui l'entoure ?

Titre original : The Mandibles

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2019 Editions Pocket

Française Langue française | 644 pages | ISBN : 9782714474230

2017 Editions Belfond (Les étrangères)

Française Langue française | Traduit par Laurence Richard | 528 pages | Sortie : 4 Mai 2017 | ISBN : 2714474233

D'autres livres dans ce genre

3 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

2 commentaires

  • Delcyfaro Le 14 Mai 2017 à 15:58
    Quel ennui cette histoire !! Et pourtant j'aime beaucoup les romans de cette auteure
  • Alex-Mot-à-Mots Le 19 Août 2017 à 12:30
    De l’auteure, j’avais adoré Il faut qu’on parle de Kevin. Je me faisais une joie de la retrouver. Certes, c’est un pavé, mais le récit mais vraiment du temps avant de commencer. Et puis les explications sur le crack boursier que subit les Etats-Unis sont trop longues, trop détaillées et ont fini par me lasser. Même en ne lisant pas ces passages, le roman ne démarre jamais vraiment.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !