Les vestiaires

Synopsis

Moyenne

15.9

26 votes

BON

Le nouveau vestiaire des collégiens ouvre ses portes. Vitres floutées et toilettes roses, les garçons découvrent les locaux rénovés avec un mélange de gêne et de moquerie. D’autant plus que les douches sont désormais collectives !

Ainsi deviennent-elles un centre d’intérêt particulier, dans cet espace clos où le principe fondamental de l’autorité adulte disparaît et où peuvent s’exprimer les instincts primaires à l’état le plus brut : agressivité, sexualité ado, moqueries, harcèlement de la tête de turc…

Est recréée au sein même du vestiaire une microsociété sans limites et à l’équilibre incertain, avec ses chefs craints et ses moutons noirs. Affranchis, les garçons du vestiaire affichent leur cruauté naturelle dans un récit à la fois captivant et étouffant qui n’est pas sans rappeler Sa Majesté des mouches.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2020 Editions La boîte à bulles (Hors Champ)

Française Langue française | 128 pages | Sortie : 24 Juin 2020 | ISBN : 978-2849533666

2014 Editions La boîte à bulles

Française Langue française | 127 pages | ISBN : 2849532010

2 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

5 commentaires

  • mxnomad Le 04 Novembre 2017 à 10:57
    J'ai lu cette BD après avoir découvert l'auteur avec "Ces jours qui disparaissent". Ici, le scénario part sur une base assez simple : ce qui se passe dans les vestiaires des mecs au collège (lycée?). On démarre sur ça, puis on en arrive à parler harcèlement scolaire pour finir sur... une chute surprenante ! BD perturbante car révélatrice d'un véritable problème.
  • La Parenthèse d'Axelle Le 26 Février 2020 à 14:43
    Je suis vraiment moins fan du trait de dessin de Timothé le Boucher ici par rapport à ses ouvrages plus récent. J'ai en revanche trouvé le texte fort, sur les relations au sein d'un groupe et le harcèlement. Le prisme du vestiaire de sport est intéressant. 16/20
  • Alexselivre Le 29 Juin 2020 à 09:33
    Même si ce roman graphique n’est pas mon favori de l’auteur, il faut lui reconnaître un talent certain pour dépeindre l’atmosphère glaçante et sans pitié qui règne dans une classe de collège. Ça suinte les rapports de force malsains, la colère, la peur, la rancune, le non-dit. Le récit est âpre, amère et sordide, parfait pour illustrer les liens entre les élèves. Un récit pas très réjouissant...
  • mediabede Le 07 Juillet 2020 à 12:53
    Un bon récit sur le phénomène de groupe et le harcèlement. Le plus de l'histoire c'est lorsque la dynamique du groupe change et que le meneur se retrouve spolié de sa place de leader. L'équilibre et fragile. L'auteur décrit avec simplicité mais efficacité les diverses émotions qui motivent les protagonistes. Une BD intelligente sur un thème d'actualité.
  • les.lectures.de.chloe Le 09 Août 2020 à 11:27
    Bien que ce roman graphique ait été réalisé avant "Ces jours qui disparaissent",, on sent déjà le fort intérêt de l'auteur pour les intrigues basées sur une réflexion autour de la psychologie de ses personnages. Entre relations malsaines et insultes, ce roman graphique questionne rapidement le harcèlement scolaire en huis clos. La BD est intelligemment construite, révélatrice et perturbante.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !