Pleure, ô reine de Saba ! : Histoires de survie et d'intrigues au Yémen

de Khadija Al-Salami (2006)

Synopsis

Moyenne

13.0

1 vote

MOYEN

Femme au caractère bien décidé, Khadija al-Salami a été formée à la rude école des décapitations publiques et des roquettes qui fauchent des innocents. Dans une société maîtrisée par les hommes, elle a su se faire une place, exister, être respectée au point de représenter aujourd'hui son pays à l'étranger. C'est sa vie qu'elle nous raconte ici. Enfance pauvre à San'â dans les années 1960, études suivies avec acharnement, bourses pour l'étranger, travail à la télévision yéménite. Au fil de moments burlesques dans les villages de montagne ou de dettes de sang réglées en territoire bédouin, le lecteur deviendra familier d'un pays fort méconnu, de son peuple et de son histoire, tout en frémissant sur le destin des petites filles qu'on marie à onze ans, ou en lisant l'épisode du viol d'une jeune femme qui la condamne à mort. Les hommes ne sont pas absents, avec leurs querelles personnelles finissant en conflits tribaux, les vengeances entre familles qui jouent un rôle dans la politique nationale. Pour introduire un personnage dans son récit, homme politique notoire ou parent éloigné, Khadija al-Salami évoque les imams bornés, mais aussi la prise de position du Yémen dans le conflit irakien, en passant par le marxisme du Yémen-du-Sud, la révolution des années 1960, l'intervention de Nasser au Yémen et le jeu des puissances occidentales. Le cadre, somptueux ou âpre, est celui d'un pays qui en a fait rêver plus d'un : maisons superbes de San'â, villages perchés, plaine étouffante de la Tihâma, et le désert des environs de Ma'rib, là où vivait la reine de Saba.

Née en 1966, Khadija al-Salami vit actuellement à Paris où elle est directrice du Centre communication et culture du Yémen. Réalisatrice de films documentaires, elle a été remarquée pour son engagement, avec Une étrangère dans sa ville, au Festival international du film sur les droits humains de Genève, en 2005, film récompensé par plusieurs prix internationaux. Pleure, ô reine de Saba ! est son premier livre, écrit en collaboration avec son mari, Charles Hoots.

Titre original : The Tears of Sheba, Tales of Survival and Intrigue in Arabia (2003)

1 édition pour ce livre

2006 Editions Actes Sud

Française Langue française | Traduit par Céline Schwaller | 459 pages | ISBN : 9782742760060

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • FeyGirl Le 18 Juin 2019 à 11:09
    L'auteure décrit son enfance et sa jeunesse au Yémen : elle a été mariée et divorcée à 11 ans. Elle s'est acharnée à faire des études, pour devenir réalisatrice. Elle relate aussi les témoignages de "grands" du Yémen, et décrit l'histoire du pays... Dans un ensemble un peu confus. Livre très instructif, mais sans recul sur certains témoignages, selon le clan de la personne.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !