"Qu'elles se marient ou se fassent religieuses" : Quand les philosophes parlent des femmes

de Giulia Pozzi (2017)

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Qui a dit... "La femme est faire pour plaire et pour être subjuguée." "Ce qui rend les femmes particulièrement aptes à soigner, à élever notre première enfance, c'est qu'elles restent elles-mêmes puériles, futiles et bornées." "La femme est un diminutif d'homme, à qui il manque un organe pour devenir autre chose qu'un éphèbe." "Quand une femme a du goût pour les sciences, il y a généralement dans sa sexualité quelque chose qui n'est pas en règle." Derrière des discours d'une intelligence incontestable se cache parfois une pensée aux élans bien misogynes : ces extraits des œuvres de grands philosophes permettront à chacun de rire - jaune - de la bêtise des plus grands esprits, et de mesurer le chemin parcouru - ou qui reste à parcourir. Textes choisis et présentés par Giulia Pozzi, docteur en philosophie

1 édition pour ce livre

2017 Editions Librio (Idées)

Française Langue française | 105 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !