[Dicker, Joël] La vérité sur l'affaire Harry Quebert.

 
  • LoloLecture

    Lecteur en pantoufles

    Hors ligne

    #1 09 Mai 2013 08:28:07

    <image>

    Bonjour à tous,

    J'avais très envie d'inster sur le fait que j'ai lu et adoré ce livre, ce fut un gros coup de coeur pour moi!
    Au départ, j'en avais entendu parlé et je n'avais aucune envie de le lire car la couverture ne m'attirait pas du tout, de plus, je ne savais pas vraiment de quoi parlait le livre mais je pensais que ce serait un récit compliqué à suivre voir même trop "intellectuel" (je ne suis pas blonde mais je lis pour mon plaisir et pas pour me prendre la tête...) .
    Tout ça pour dire que j'étais bien partie pour passer à côté de cette histoire qui m'a beaucoup plue donc je vous invite à le lire également en espérant qu'il vous plaise autant qu'à moi!

    Ce que j'ai aimé:
    La construction, y compris les sauts dans le passé pour comprendre qui a tuer Nola.
    Les nombreux personnages (tous plus attachants les uns que les autres).
    Malgré ces deux premiers points, l'auteur ne m'a jamais perdue...
    Le décors (une petite ville)
    Le fait que l'enquête soit menée de mains de maitre par un policier et un écrivain
    Qu'il y soit question de l'écriture d'un livre
    Qu'il y ait plein de rebondissements!
    Bref, vous l'aurez compris, il m'est bien difficile de trouver un point négatif car il me semble que j'ai tout aimé dans ce livre!

    Synopsis:
    À New York, au printemps 2008, lorsque l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois. Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
    Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

    L'avez-vous déjà lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé?
    Si vous ne l'avez pas encore lu, précipitez-vous deçu...!

    Edit Sia : correction titre.
  • Welden

    Petit joueur sur les mots

    Hors ligne

    #2 09 Mai 2013 14:16:32

    Lu en novembre, ce fut un IMMENSE coup de cœur !!! Dès les premières pages, j'ai plongé dans le roman, le style d'écriture étant bon et fluide.
    L'intrigue est menée tambour battant, les rebondissements inattendus s'enchaînent. Arrivent les 150 dernières pages, on pense l'enquête policière résolue, et là bam ! Ca redémarre de plus bel, tout est remis en question.
    Les personnages sont très bien décrits et loin d'être manichéens, que ce soit Marcus, Le Formidable, qui se repose sur ses acquis et fait preuve d'un sacré culot. Il devient un grand écrivain, plane sur le succès... et rencontre la page blanche. C'est à ce moment-là seulement qu'il reprend contact avec son ami et mentor, à qui il doit tout, alors qu'il est au plus bas. Cet ami, c'est le célèbre écrivain Harry Quebert. Mais celui-ci cache de très lourds secrets : son seul amour a été une jeune fille de 15 ans, Nola Kellergan, alors que lui-même en avait 34. S'il met d'abord mal à l'aise, cet amour se révèle très beau, très fort.
    Nola justement, cette jeune fille douce, aimée de tous, demeure mystérieuse très longtemps. Même le livre fini, Nola reste un ange furtif et secret.
    Une palette de personnages secondaires très bien construits apporte de la profondeur au récit : que ce soit les policiers, les parents de Marcus, la famille Quinn,... Ainsi, Joël Dicker dresse un portrait d'une petite ville des Etats-Unis dans les années 70 et les années 2000.
    Venons-en à Aurora, la ville en question. Je m'y suis crue ! J'ai passé des heures sur la terrasse de Goose Cove, à rêvasser devant la mer, j'ai pris mes repas au Clarks et ai foulé les rues pavées. Aurora est un autre point fort de ce roman.
    Enfin, ce roman offre une belle réflexion sur l'écriture, sujet qui me passionne. J'ai aimé les conseils qui introduisent chaque chapitre.
    Ce roman m'a hanté durant les quatre jours qu'a duré la lecture, et m'habite encore, le livre pourtant refermé, après avoir livré tous ses secrets.
  • alexa1706

    Lecteur du dimanche

    Hors ligne

    #3 10 Mai 2013 13:01:34

    Je l'ai lu il y a peu sur suggestions de plusieurs personnes de mon entourage et j'ai adoré.
    Le point de vue est original, l'intrigue prenante, et la description de la sociète américaine très instructive.
    une superbe découverte
  • ImagIn

    Enfileur de mots

    Hors ligne

    #4 13 Mai 2013 08:22:37

    Ce sera l'objet de mon LDPA5 avec Licorne, je devrais donc le commencer sous peu... :D

    Dernière modification par ImagIn (13 Mai 2013 08:23:24)

  • argali

    Commis de lecture

    Hors ligne

    #5 13 Mai 2013 19:33:34

    Il est dans ma PAL mais j'attends l'été et les vacances pour le savourer quand j'aurais plus de temps. Difficile de l'emmener dans ma poche ou mon sac, en plus, vu sa taille.
  • nahe

    Petit chimiste des mots

    Hors ligne

    #6 17 Mai 2013 14:33:41

    Je l'ai ajouté à ma wish-list, je vais le souligner vu ces conseils ;)
  • Lady K

    Rat de librairie

    Hors ligne

    #7 19 Mai 2013 15:37:15

    A priori je n'aurais pas été attirée plus que cela par ce roman, mais j'en entends tellement de bien que j'ai envie d'essayer. Je vais peut-être attendre la sortie en poche, même si pour le moment elle n'est pas annoncée !
  • joyeux-drille

    Cyrano de Fontenay

    Hors ligne

    #8 19 Mai 2013 16:04:52

    Et ce n'est pas qu'un polar plutôt bien troussé, c'est aussi une chronique d'une certaine Amérique, comme le fait très bien Philip Roth, un des modèles de Dicker. Et c'est aussi un livre sur le métier d'écrivain, sur l'écriture, l'inspiration et le succès, avec tout ce que cela implique pour un jeune écrivain (le personnage principal a pas mal de points communs avec Dicker)...
  • JohnMaus

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #9 26 Mai 2013 23:19:09

    Il m'a énormément plu, c'est même un de mes livres favoris. Bémol : la relation de Nola et Harry est pitoyablement trop lyrique. Le principe de se vouvoyer, comme si ne pas le faire ne traduirait pas suffisamment  la sincérité de leurs sentiments. Puis la manière même de parler de Nola, c'est irréaliste et j'avais l'impression que c'est quelqu'un qui ne sait pas comment traiter ce thème de l'amour et j'étais gênée en lisant certains passages très mal exprimés.
    Ca m'a réellement dérangée mais la finesse de l'histoire, le style d'écriture, l'honnêteté du narrateur surpasse tous ce genre de défauts qui auraient pu être plus handicapants.

    Dernière modification par JohnMaus (26 Mai 2013 23:19:45)

  • Livresse des Mots

    Lecteur glouton

    Hors ligne

    #10 27 Mai 2013 00:11:12

    JohnMaus a écrit

    Il m'a énormément plu, c'est même un de mes livres favoris. Bémol : la relation de Nola et Harry est pitoyablement trop lyrique. Le principe de se vouvoyer, comme si ne pas le faire ne traduirait pas suffisamment  la sincérité de leurs sentiments. Puis la manière même de parler de Nola, c'est irréaliste et j'avais l'impression que c'est quelqu'un qui ne sait pas comment traiter ce thème de l'amour et j'étais gênée en lisant certains passages très mal exprimés.
    Ca m'a réellement dérangée mais la finesse de l'histoire, le style d'écriture, l'honnêteté du narrateur surpasse tous ce genre de défauts qui auraient pu être plus handicapants.


    Pareil, il m'a plu, j'ai plutôt bien aimé l'intrigue policière, je l'ai trouvée prenante, mais la relation entre Nola et Harry, NIAISE, NIAISE O_o Ça m'a tout gâché... Genre "Oh Harry chéri, vous êtes très méchant" "Oh Harry chéri, ne me quittez jamais" 'Oh Nola chérie je vous aime tellement"... tout au long du roman... cette guimauve redondante a fini par me ressortir par tous les pores de la peau.
    Une impression très nuancée pour moi donc. Un bonne intrigue, mais une histoire d'amour écœurante qui ne m'a pas du tout touchée.

    Dernière modification par LivresseDesMots (27 Mai 2013 00:12:35)