[Dowd, Siobhan] La parole de Fergus

 
    • Avalon

      Super-Livraddictienne

      Hors ligne

      #1 17 Mars 2010 15:59:13

      <image>

      Fergus a dix-huit ans lorsqu'il fait une découverte extraordinaire : le corps d'une enfant à demi-enterrée dans la tourbe. Presque intact. Pourtant, il y a deux milles ans.
      Une archéologue vient sur les lieux avec sa fille Cora. S'il n'y avait que le charme et la sensaluatié de Cora... Mais l'Irlande du Nord est en plein conflit avec l'Angleterre et Joe, le frère de Fergus, proche de l'IRA et en prison, a entamé une grève de la faim. Comment trouver les mots pour le convaincre d'arrêter ? Et cette voix qui parle à Fergus, la nuit, peut-elle être celle de Mel, l'enfant de la tourbe ?

      L'auteur, Siobhan Dowd, nous raconte deux histoire dans son roman. Il y a celle de Mel, l'enfant retrouvée morte dans la tourbe, et celle de l'Irlande dans les années 80. Cependant, un élément les réunit et il s'agit du personnage principal, Fergus McCann. C'est deux récits sont très intéressants et leur déroulement donne envie d'en savoir plus. Par conséquent, je n'ai pas pû le lacher avant de savoir la fin qui est surprenante mais une fois qu'on réfléchit un peu sur cette fin et sur le livre dans son ensemble, on se dit que cela ne pouvait être qu'ainsi. Néanmoins, il faut avoir quand même une certaine connaissance de l'Irlande et de son histoire.
      Le personnage principal est très attachant et on suit avec plaisir ses pensées mais aussi ses aventures.

    • Savon

      A la découverte des livres

      Hors ligne

      #2 04 Avril 2010 22:42:20

      je suis d'accord avec toi, pour lire ce roman il faut quand même connaitre un minimum l'histoire de l'Irlande. J'ai beaucoup aimé ce roman et j'ai eu beaucoup de mal à le reposer quand il le fallait. Et puis, j'ai bien aimé tous les rebondissements de l'histoire aussi.
    • SophieLJ

      Serial lecteur

      Hors ligne

      #3 30 Décembre 2011 08:58:35

      C'est avec un immense plaisir que j'ai lu ce roman dont le suspense nous tient du début à la fin. On y découvre une époque, un pays, une famille et tout ça aurait pu suffire pour faire un roman historique mais l'auteur a su ajouter une pointe de mystère et d'originalité avec cette petite fille "oubliée par le temps". Si on se demande un peu où on nous emmène pendant les premiers chapitres, cette impression disparait rapidement et on se laisse ensuite entraîner dans cette aventure.