[Suivi lecture] Vinushka

 
  • Vinushka

    Pèlerin des mots

    Hors ligne

    #1 21 Juillet 2015 11:38:18

    Inscrite depuis 20 jours, il est temps que je lance mon suivi lecture. La construction d’un blog est en cours mais je ne prends pas vraiment le temps pour ça. J'ai surtout des chroniques en attente comme celles de The 100 (Kass Morgan), Lolita (Vladimir Nabokov), Amours (Leonor De Recondo), Antichrista (Amélie Nothomb), The Mortal Instrument t1 (Cassandra Clare), La place (Annie Ernaux), Dilemma (un manga du scénariste Hajime et du dessinateur Tatsuya Tôji). En gros, ce sont mes lectures de début juillet, comme quoi j'aurais dû faire ce suivi plus tôt…
    Comme vous le voyez, je suis plutôt éclectique. Pour aujourd’hui, je vais mettre en memo-citation ce que je compte lire dans un futur très proche. Évidemment je n'organise pas tout le temps mes lectures ainsi. Là c'est l'été et c'est pour l'inauguration de ce topic !

    Sinon il ne faut pas s’étonner mais je lis plusieurs livres en même temps… parfois pour varier les plaisirs (des genres différents), parfois par contraintes (je ne supporte pas le bruit pour certaines lectures et quand j’ai des risques d’être interrompue par mes zigotos, j’évite ces lectures-là).

    En ce moment je lis à la fois les aventuriers de la mer de Robin Hobb et The Mortal Instrument mais aussi L’attrape-cœurs de Salinger en anglais.

    J’adore Les aventuriers de la mer. Robin Hobb est définitivement une maîtresse de la Fantasy. :heart:
    C’est passionnant, magnifiquement écrit. J’ai hâte de finir ce premier tome (demain sûrement) et de me jeter sur la suite pour vous donner un avis plus détaillé ! 

    Voici ma PAL proche (ce que je compte bien lire cet été).

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Lectures de l’été.

    Fantasy & SF :
    Saga les aventuriers de la mer, de Robin Hobb (en cours de lecture)
    La Zone du Dehors de Damasio

    YA
    Saga The Mortal Instrument (en cours de lecture)
    Phobos, Victor Dixen
    La 5ème vague (emprunt médiathèque !)

    Classiques
    La ferme des animaux, George Orwel
    The catcher in the Rye (en cours de lecture)
    Zweig, j’ai un livre best-off que je compte faire durer car j’adore !

    Contemporains
    Quand souffle le vent du Nord, Daniel Glattaeur
    Autour du Monde, Laurent Mauvigner (lecture interrompue faute de temps pendant des partiels)
    L'Île du point Némo de Jean-Marie Blas de Roblès
    Snobs, Julian Fellowes (scénariste et prod de Downton Abbey !

    Thriller
    Dexter, t1 (fan de la série, vue deux fois, il serait temps que je m’y replonge d’une autre manière !)

    Mangas :
    Ajin, t1, Tsunina Miura
    Poison City t1, Tetsuya Tsutsui
    + la suite de mes séries en cours au gré des sorties (beaucoup de seinen, j'ai 400 mangas donc pas tout mis ici !


    Il se peut que je change d’avis sur certains titres surtout que je n’ai quasi pas mis de thrillers ou policiers. L’envie peut me prendre à tout moment et j’en ai quelques uns dans ma PAL & wish (J’ai lu une partie de la saga de Sire Cedric avec Eva Svärta et ça m’avait bien plu !)

    Dernière modification par Vinushka (19 Août 2015 22:45:14)

  • Vinushka

    Pèlerin des mots

    Hors ligne

    #2 24 Juillet 2015 11:56:37

    Hier j’ai commencé et fini Quand souffle le vent du Nord de Daniel Glattauer. C’était censé être une lecture de bus mais je n’ai pas pu faire autrement que la terminer chez moi. Ce fut addictif malgré quelques longueurs vers la fin. J’avais tout de même envie de la connaître et j’ai été surprise car je ne savais pas qu’il y avait une suite… donc la fin m’a laissé sur ma faim !

    Résumé livraddict « En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d'adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s'excuse, et, peu à peu, un dialogue s'engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s'étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l'un pour l'autre une certaine fascination. Alors même qu'ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l'autre... De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d'un chagrin d amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s'imposent une règle : reconnaître l'autre qu'ils n'ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler... »


    J’ai surtout apprécié la première moitié du livre. Au début, ils apprennent à se connaître et on se prend au jeu avec eux. On se pose des questions : qui ils sont ? Vont-ils se rencontrer ? Comment va évoluer leur relation ?



    « Nous posons des questions dont le charme est de ne pas obtenir de réponses » dit Léo. P 28


    Tout repose ensuite sur l’imaginaire. Ils ne peuvent pas se passer l’un de l’autre mais craignent qu’une rencontre ne brise ce charme. C’est joliment écrit et avec humour. Chaque personnage a sa façon d’écrire. Je préfère celle de Léo. Je préfère également son point de vue et sa personnalité. Ses mails sont plus réfléchis.

    Même si avancer dans ma lecture n’a pas diminué mon envie de connaître la fin, les doutes des protagonistes sur l’intérêt d’avoir une relation réelle (irl dirons-nous) s’éternisent trop à mon goût. Cette partie là a été parfois pénible à lire, j’avais besoin d’un nouveau rebondissement (et j’ai fini par l’avoir). Si la lecture est très rapide, du fait que le roman soit épistolaire donc dynamique, la relation stagne et tourne en rond dans le dernier quart. J’ai tourné les pages avec une certaine impatience, un peu agacée.

    J’ai beaucoup aimé la fin. Je me suis dit « WTF !!! » et je suis contente que la suite soit déjà sortie. On se pose encore de nombreuses questions et je me doutais bien, quand je tournais les dernières pages, qu’il était impossible que ça se finisse en si peu de pages.

    Je pense rapidement me procurer et lire le deuxième tome même si je pressens que, passée la magie des premiers instants, il sera moins addictif.

    Dernière modification par Vinushka (24 Juillet 2015 11:59:05)

  • JuNa62

    Puits de lecture

    Hors ligne

    #3 24 Juillet 2015 12:20:34

    Dans ces cas là on tombe des nues, mais en même temps, c'est tellement cool de se dire que finalement, ce n'est pas fini ;)

    Tu lis quoi du coup maintenant?
  • Vinushka

    Pèlerin des mots

    Hors ligne

    #4 27 Juillet 2015 11:03:48

    Effectivement, quand j’ai vu qu’il y avait une suite, je me suis dit que sa lecture ne devrait pas tarder et je suis allée me procurer La septième vague.

    Quel soulagement que l’histoire ne se finisse pas réellement comme dans Souffle le vent du Nord, même si j’y ai cru quelques secondes. Pourquoi pas ? Cette fin était cruelle mais justifiée (à force de tourner autour du pot). Mon petit côté sadique en était satisfait, puis finalement je me suis dit que c’était dommage.

    Concernant La septième vague, je l’ai trouvé un peu moins addictif que le premier tome car la fin était plus prévisible. Toutefois, c’est une bonne suite, avec ses rebondissements. Nous nous posons moins de questions qu’à la lecture du premier tome. Nous avons surtout les réponses qui nous manquent, par exemple : à quoi ressemble Emmy ?

    Je voulais savoir si Emmy était comme je le pressentais, ce fut le cas et ça a rendu le personnage plus attachant pour moi. On avait le choix entre trois physiques, dont l’un improbable pour moi. Non que le physique soit si important mais il indique des traits de personnalité qui ont parfois du mal à transparaître dans les écrits. Il donne un indice sur l'état d'esprit de la personne derrière son ordinateur : est-elle vraiment sûre d'elle lorsqu'elle clique sur "envoyer" ? En effet, dans le premier tome tout était perçu sous le prisme des mails, j'avais du mal à m'attacher à cette Emmy et à son côté indécis. Je ne comprenais pas certaines de ses réactions comme le fait de s'accrocher à son mariage. Les deux Emmy possibles étaient opposées. Je me suis dit que je la comprendrais mieux si elle avait le physique que je pressentais. Je l’ai trouvé plus pertinente que dans le premier tome. Je l’ai mieux comprise et mieux appréciée. Concernant Léo, je l’ai trouvé égal à lui-même.

    On cerne mieux les personnages et malgré les rebondissements qui sont présents, on devine comment la situation peut se débloquer. Cela dit, c'est toujours bien écrit et cela n'empêche pas de vouloir savoir si on avait bien pressenti les choses et de douter parfois.

    Bref, à l’instar du premier tome, j’ai passé un bon moment de lecture !



    --

    En ce moment je lis tout autre chose puisque je lis une série de seinen Ichi The Killer, on change complètement de genre puisque c’est une série assez violente sur le thème des yakuzas ! J’ai lu les trois premiers tomes et espère que le reste sera disponible à ma médiathèque dès demain.

    Dans le train j’ai commencé Prenez soin du chien de J. M. Erre, j’en ai lu la moitié et c’est vraiment la lecture idéale dans ce genre d’endroits (vous savez, les endroits où vous devez lever la tête fréquemment : le chéri qui s’ennuie à côté, l’enfant qui râle deux sièges plus loin, le touriste qui décide que c’est le moment de sortir son fromage le plus odorant accompagné d'un bon cochonou, etc. !). Mais ce n’est pas que ça, c’est très drôle et j’ai hâte de connaître le fin mot de l’histoire.

    Ensuite, je reprendrais Les aventuriers de la mer, tome 2.

  • Vinushka

    Pèlerin des mots

    Hors ligne

    #5 29 Juillet 2015 11:33:56

    Hier j'ai fini Prenez soin du chien de J. M. Erre, livre que j'avais commencé dans le train. Dans le genre il peut être qualifié de "cluedo burlesque" donc un mélange de policier et d'humour.



    <image>

    Résumé : Rue de la Doulce-Belette, Max Corneloup, auteur de romans-feuilletons, et Eugène Ruche, peintre sur coquilles d'œuf, habitent en vis-à-vis. Chacun suspecte l'autre de l'épier. La méfiance règne, d'autant plus que le voisinage n'est pas spécialement sain d'esprit. Sans compter les commérages de Mme Ladoux, la gardienne... Quand un cadavre est découvert, c'est une véritable psychose qui s'installe. Seraient-ils allés trop loin?

    J'avais ce livre offert depuis décembre. L'été est la période parfaite pour le lire, surtout si vous êtes en vacances et que vous devez lever les yeux de votre serviette ou autre.

    Tout d'abord, j'ai apprécié l'humour. Dans le scénario, on peut dire que c'est une succession de quiproquos et situations cocasses qui peuvent finir par embrouiller jusqu'au lecteur afin de brouiller les pistes, et certaines tournures de phrases sont également comiques. Cela m'a rappelé quand je lisais les Bayard Délire il y a 15 ans, cela faisait si longtemps que je n'avais pas lu de livres humoristiques hors bd.

    Ce roman est la succession de plusieurs extraits des journaux intimes des voisins qui s'espionnent non sans paranoïa, des lettres de la concierge, et des réflexions du narrateur (c'est pour cela qu'il est facile d'interrompre sa lecture à tout moment). Le tout est bien agencé. J'avoue qu'arrivée à la moitié du livre j'ai eu des soupçons et qu'ensuite j'ai rapidement deviné la fin dans les grandes lignes. J'avais surtout la réponse à la question fatidique : qui est le coupable, ainsi qu'une partie du mobile. Cependant, cette fin m'a tout de même réservé une surprise, je ne savais pas comment ça allait se finir.

    C'était une bonne lecture, divertissante et que j'ai pu partager avec mon entourage. Je m'interrompais pour leur lire des passages comiques. Mon chéri regardait par dessus mon épaule intrigué alors qu'il ne lit pas (4 livres/an ^^). En bref, si vous l'avez dans votre PAL, c'est le moment !

  • Vinushka

    Pèlerin des mots

    Hors ligne

    #6 03 Août 2015 11:44:00

    Un petit point avant de partir une semaine en vacances (bon, je me connecterai mais un peu moins).

    Je voulais finir The catcher in the rye de Salinger avant de partir, je suis à la page 188/230. Lecture très plaisante et compréhensible au début (première fois que je lis en anglais de mon consentement) et après, petit coup de mou. J'avais l'impression que le narrateur se répétait et parfois mon esprit vagabondait pendant la lecture. Depuis deux chapitres, j'ai l'impression que ça redémarre mais je lirai la fin à mon retour. En fait je voulais juste vite le finir avant de partir et ça commençait à gâcher ma lecture.

    J'interromps également le tome 2 de la Cité des Ténèbres. Soit il n'est pas aussi prenant que je le souhaitais, soit ce n'est pas le moment pour le lire. Je lui redonnerai sa chance à mon retour. Cette lecture peut vraiment me plaire donc je ne vais pas me forcer. il faut dire que la concurrence est rude (Robin Hobb <3).

    J'ai également lu Ichi The killer jusqu'au tome 6. Après un début prometteur, les tomes 4 et 5 ont été une surenchère dans le gore ! Mais le tome 6, bien que toujours aussi gore, est plus intéressant pour l'intrigue. J'ai hâte de lire la suite.

    J'ai décidé de participer au Booktube-a-thon durant cette semaine. Je n'ai pas de chaîne youtube mais LaurenceAuthentique fait le relais sur livraddict et c'est l'occasion à la fois de liquider ma PAL et de prévoir ma semaine de lecture. Donc je vais m'autociter. Voici donc mes lectures à venir :



    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Vinushka a écrit

    - Lire un livre avec une couverture bleue : Americanah de Ngozie Adichie, 528 pages

    - Lire un livre dont le nom de l'auteur commence par la même lettre que votre nom de famille : Peter Pan de J. M. Barrie, 144 pages
    Il ne me fait pas très envie en ce moment et je ne pense pas finir ce challenge donc je le mets au cas où. Puis il est court :)

    - Lire le coup de coeur de quelqu'un d'autre : Phobos de Victor Dixen, 433 pages
    Il a été un coup de cœur pour beaucoup et il est dans ma PAL donc…

    - Lire/terminer un livre sans le lâcher : Chemins de Michèle Lesbre, 141 pages
    Je ne sais pas s’il est bien mais il est court et faut que je le rende à la médiathèque à mon retour.

    - Lire le dernier livre dont tu as fait l'acquisition : Le vagabond des étoiles de Jack London, 390 pages
    C'est le livre du bookclub donc ça tombe bien, par contre je voulais le faire durer donc je pense en lire la moitié environ.

    - Lire un livre que tu as vraiment envie de lire : Des souris et des hommes de John Steinbeck, 175 pages
    Ça fait un moment que je voulais découvrir cet auteur et en cherchant les raisins de la colère pour un challenge, j’ai trouvé celui-là il y a moins d'une semaine. Une mise en bouche donc !

    - Lire 7 livres
    Les aventuriers de la mer de Robin Hobb, t 2 , 390 pages que j'ai vraiment envie de lire également d'ailleurs !

  • Vinushka

    Pèlerin des mots

    Hors ligne

    #7 11 Août 2015 21:28:45

    Je n'ai pas agrémenté mon suivi mais j'ai beaucoup lu ! Je vais chroniquer quatre des livres lus pour le challenge (Americanah, Des souris et des hommes, Phobos, Chemins) sur mon blog et je mettrai les liens ensuite. Toutefois, je ne résiste pas à commenter un peu ici ce tome 2 que j'ai trouvé SUPER. Si vous passez par là et que vous aimez la fantasy... non mais même si vous n'aimez pas trop, il faut essayer Robin Hobb. :heart:

    Il faut le tome 1 pour s'habituer aux multiples personnages, faire la connexion entre eux quand c'est possible, s'imprégner des différents lieux... ensuite, c'est d'autant mieux. C'est passionnant !

    En effet, Les aventuriers de la mer, le tome 2 était génial et j'entame ce soir le 3. J'ai aimé le 1 avec un coup de coeur pour le personnage de Hiémain et celui de Kennit bien que ce dernier ne soit pas le genre de personne que j'apprécierais dans la vraie vie. Il est très intéressant, j'adore son côté hypocrite et en même temps, je le trouve un peu ambiguë et j'ai l'impression qu'on pourrait encore découvrir des choses sur lui. Il est stratège donc pas toujours facile à cerner même si le lecteur est omniscient.



    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Quand il pleure à cause de l'odeur nauséabonde dans la cale et que tout le monde le pense ému... C'est juste énorme, comment ce type a de la chance, comment il retourne les situations à son avantage. Puis j'ai adoré le chapitre "La putain de Kennit". J'aime le personnage de la putain, Etta, j'espère qu'on la reverra dans les tomes prochains et restera à bord de son navire.



    Dans ce tome, j'ai eu deux passages préférés (et d'autres suivent de près!). La démonstration de "force" de Hiémain et le final du côté d'Althéa. J'apprécie ce personnage de plus en plus d'ailleurs. On trouve tout dans ce livre : aventures, émotions, personnages fouillés, psychologie, philosophie, un soupçon de magie et même de l'économie... c'est vraiment très riche comme univers. Son écriture est également riche, Robin Hobb a trouvé la recette parfaite !

    Hiémain quoi... Dans le tome 1, j'ai de suite accroché mais là... je l'aime encore plus. Il est un peu comme un orphelin car il ne peut compter que sur lui-même (quasi, car il est fortement lié à la vivenef). C'est un personnage assez introspectif qui est poussé à partir à l'aventure et à s'endurcir. J'ai beaucoup de peine pour ce qu'il subit mais ça donne vraiment des passages forts.

    Je m'attache à tous les personnages (sauf Kyle mais j'aime le détester, ça sera d'autant plus jouissif quand il en prendra pour son grade, j'espère!) alors qu'avec bien d'autres romans, j'ai du mal ne serait-ce qu'à m'attacher au personnage principal.

    Bref, lisez Robin Hobb. :pink:

  • ElsaV

    Lecteur averti

    Hors ligne

    #8 15 Août 2015 21:08:25

    Tu me donnes envie de me plonger dans les Robin Hobb ;) j'ai tous les tomes de Les Aventuriers de la mer dans ma bibliothèque et les 4 premiers tomes de L'Assassin royal. Il faut vraiment que je les lises !
    Bonnes lectures !
  • Vinushka

    Pèlerin des mots

    Hors ligne

    #9 16 Août 2015 14:07:30

    Merci ! Raison de plus pour t'y plonger, si tu les as !

    J'ai fini le tome 3 ce matin, je me jette sur le tome 4 dès demain (et encore, c'est parce qu'il y a le challenge "7 livres, une semaine" demain et que ça serait de la triche de le commencer aujourd'hui). Toujours aussi bien, voire plus. On ne s'ennuie pas une seule seconde alors que les pavés sont parfois synonymes de longueur. Il reste pourtant bien des mystères à résoudre, des histoires de certains personnages qu'on a envie de connaître et qui seront certainement mis en avant les tomes suivant. Puis la suite : ça promet ! C'est comme si les cartes d'un jeu étaient redistribuées de façon à commencer une partie encore plus passionnante que la précédente. Il n'y a pas à dire, cette fin d'intégrale donne envie de se jeter sur la suivante (donc tome 4, 5 et 6 qui forment la seconde intégrale).
  • Vinushka

    Pèlerin des mots

    Hors ligne

    #10 19 Août 2015 22:44:21

    J'ai enfin fini The catcher in the Rye il y a quelque jours. J'ai oublié d'en parler. C'était une belle lecture malgré la coupure que j'ai faite. C'était ma première lecture VO d'un roman entier. C'était assez aisé à lire et je le conseille comme première lecture VO d'ailleurs. Si même moi j'ai réussi à comprendre... Je ne m'imagine pas le lire en français, il y a beaucoup d'argot et le narrateur a un phrasé bien à lui, qu'il convient de garder comme tel si possible. C'était un livre très intéressant et je comprends les avis mitigés qu'il suscite. Pour ma part, j'ai vraiment aimé, mais je pense que je l'aurais d'autant plus apprécié si je l'avais lu adolescente. Certains le trouvent dépassé, je le trouve toujours d'actualité.

    Ensuite j'ai lu Ici et maintenant de Ann Brashares dans le cadre du marathon "7 livres en une semaine". J'ai aimé l'idée générale mais ça manquait de profondeur. J'ai apprécié ma lecture mais n'en garderai pas un souvenir impérissable. J'ai été pourtant agréablement surprise de la tournure des événements après la mise de en place de l'histoire. Les péripéties étaient vraiment sympa bien que la romance manque de piquant. Il y a un côté thriller sf écolo plaisant, mieux exploité que la romance, mais ça retombe un peu comme un soufflé. On se demande s'il y aura un tome 2 ou non.

    En ce moment je lis les chiennes savantes de Despentes, toujours dans le cadre du Marathon. J'avais lu 20 pages il y a quelques mois et abandonné par du tout convaincu. Là, je n'ai pas accroché dès le début (sans le marathon j'aurais reposé! toujours laborieux les premières pages), mais finalement c'est bien sympa. A voir si ça le reste jusqu'au bout !