[McCoy, Sarah] Un parfum d'encre et de liberté

 
    • BettieRose

      Administrateur

      Hors ligne

      #1 17 Octobre 2016 17:17:05

      <image>
      Sélectionné au Prix Livraddict 2016



      <image>

      1859. Deux ans avant le début de la guerre de Sécession. Sarah Brown, fille d'un célèbre abolitionniste, se résigne à ne pas avoir d'enfant. " Qui voudrait l'épouser ? " se désole sa mère... Sarah retrouve pourtant goût à la vie en s'engageant avec sa famille dans un groupe de résistants, qui aide les esclaves à fuir leur terrible sort vers le nord de l'Amérique. Grâce à ses talents artistiques, elle retrace et dissimule dans ses dessins les cartes secrètes qui mènent à la liberté. 2014. Eden et son mari, un couple en manque d'enfant, emménagent dans une ancienne demeure de la petite ville de Charleston en Virginie. Alors qu'Eden vagabonde dans sa maison en compagnie de sa voisine, une fillette énigmatique, elle découvre une tête de poupée soigneusement cachée dans le cellier. Malgré les ravages du temps, elle entrevoit de curieuses lignes sur le visage de porcelaine, dans lequel se trouve une mystérieuse clé... Plus d'un siècle sépare Eden et Sarah mais leurs routes vont s'entrecroiser. Car sur la grande carte du monde et de l'Histoire, le passé et le présent se rejoignent dans le destin de ces deux femmes qui dépassent la douleur de ne pas être mères et se révèlent à elles-mêmes.


      Fiche BBM.

    • Nonomione

      Néophyte de la lecture

      Hors ligne

      #2 14 Mai 2017 12:40:28

      L'histoire de Sarah m'a beaucoup intéressée, j'ai beaucoup appris de choses sur la guerre de Sécession et le chemin de fer clandestin, qui aide les esclaves à fuir leur condition. Par contre, l'histoire d'Eden ne m'a pas du tout intéressée. En effet, le personnage m'a agacée par son apitoiement sur elle-même, en comparaison à Sarah.

      De plus, je n'aime pas le fait d'alterner passé et présent dans un roman historique: tout ce qui m'intéresse dans ce genre de livres, c'est le passé, et encore plus dans ce livre vu que je n'ai pas aimé Eden.

      Donc au final, j'ai passé un bon moment avec Sarah mais j'aurais parfaitement pu me passer d'Eden.