[Suivi lecture III] Avalon

 
  • Avalon

    Super-Livraddictienne

    Hors ligne

    #1 12 Novembre 2016 00:39:02

    <image>

    J'inaugure un nouveau suivi puisque l'autre a atteint les 2.000 messages. Mon troisième déjà...

    + Six of Crows de Leigh Bardugo
    Criminal prodigy Kaz Brekker has been offered wealth beyond his wildest dreams. But to claim it, he'll have to pull off seemingly impossible heist:
    Break into the notorious Ice Court (a military stronghold that has never been breached)
    Retrieve a hostage (who could unleash magical havoc on the world)
    Survive long enough to collect his reward (and spend it).
    Kaz needs a crew desperate enough to take on this suicide mission and dangerous enough to get the job done -and he knows exactly who: six of the deadliest outcasts the city has to offer. Together, they just might be unstoppable - if they don't kill each other first.


    Je n'ai guère avancé depuis la dernière fois, je dois bien l'avouer. Je suis un peu à court de temps pour mes dissertations mais ça va le faire. J'espère pouvoir passer mon dimanche tranquille en finissant mon travail dans la journée et pouvoir lire. J'en suis toujours à la moitié.

    Dernière modification par Avalon (12 Novembre 2016 00:42:17)

  • tachas

    Érudit des mots

    Hors ligne

    #2 12 Novembre 2016 11:08:34

    Bon nouveau suivi lecture miss et bonne continuation à venir ! Oh tu dois faire des dissertations sur quels sujets ?
    Bon weekend :bisous:
  • Avalon

    Super-Livraddictienne

    Hors ligne

    #3 12 Novembre 2016 11:26:03

    Merci beaucoup !

    J'ai dû en faire une sur les sources littéraires romaines concernant la Grande-Bretagne à l'époque romain et une autre sur l'étude du 'connoisseurship' sous le prisme d'un tableau et j'ai choisi un Van Eyck, La Vierge à l'Enfant avec le chanoine Van der Paele. Ce dernier était loin d'être facile et j'espère ne pas m'être trop plantée.

  • tautiton

    Petit chimiste des mots

    Hors ligne

    #4 12 Novembre 2016 11:26:33

    Félicitations, pour ce nouveau suivi :pompom:
    Bonnes lectures à toi et bon courage pour les dissertations, j'ai toujours eu horreur de cet exercice.
  • Avalon

    Super-Livraddictienne

    Hors ligne

    #5 12 Novembre 2016 20:34:04

    Merci Tautiton et toutes mes félicitations pour la bonne nouvelle.

    J'ai fini mes dissertations en début d'après-midi et j'ai pu profiter pour me promener sans culpabiliser. Nous avons presque un temps de rêve en Irlande en ce moment. Il fait beau et bon. Je déteste aussi les dissertations. Je n'ai jamais été très douée pour cet exercice.

    Concernant ma lecture actuelle, j'en suis à trois cent pages sur cinq cent et je découvre un nouveau sentiment, je m'ennuie. Je suis totalement en train de passer à côté de ce roman. Il ne me reste plus grand chose mais je n'arrive pas à m'y mettre.

  • Avalon

    Super-Livraddictienne

    Hors ligne

    #6 13 Novembre 2016 12:50:43

    Finalement, j'ai commencé une nouvelle lecture qui me plaît beaucoup plus alors que j'en ai lu qu'une cinquantaine de pages. Si je vous mets ça...


    <image>

    Et oui... Je suis en train de lire un drôle d'essai sur Spartacus. Nous connaissons tous le nom de cet esclave qui a défié Rome mais, finalement, nous en savons que très peu à son sujet. J'avais adoré la série qui, malgré ses nombreuses digressions, restaient agréables à regarder. Je dis 'drôle' car, à la lecture, je me rends compte qu'il s'agit plus d'un chemin presque initiatique pour l'auteur sur les traces de Spartacus, presque aussi comme un guide de voyage à la fois dans le temps et en Italie. En bref, je me régale.

    + On the Spartacus road de Peter Stothard
    In the final century of the first Roman Republic, an army of slaves brought a peculiar terror to the people of Italy. Its leaders were gladiators. Its purpose was incomprehensible. Its success was unprecedented?
    Stretching through 2.000 miles of Italian countryside into 2.000 years of world history, the Spartacus road is the route along which these rebels outfought the finest military forces of the age and took a unique hold on the modern mind.
    In this inspiring memoir, Peter Stothard retraces their footsteps, bringing to life the vital battles of the rebellion, whilst simultaneously illuminating the modern Italy he encounters. The result is extraordinary?
    At once a journalist's notebook, a classicist's celebration, a survivor's record of a near fatal cancer and the history of a unique and brutal war, On the Spartacus Road is non-fiction writing of the highest order.


    J'ai toujours été fasciné par cette époque qu'est la Rome antique et, pour le moment, je me régale. Une affaire à suivre...

  • Candyshy

    Maître de conférence des étagères

    Hors ligne

    #7 14 Novembre 2016 11:15:59

    Ah tu as profité pour te balader cool :)
    bonne nouvelle lecture sur les traces de Spartacus alors !
  • Avalon

    Super-Livraddictienne

    Hors ligne

    #8 14 Novembre 2016 21:35:29

    @Candyshy : J'allais devenir folle si je restais une journée de plus à la maison, même pour lire. Mais, du coup, hier soir, je me suis mise sous le plaid avec mon livre et j'ai dévoré plus d'une centaine de pages. J'accroche vraiment, même si je m'attendais à un véritable essai sur Spartacus. En tout cas, je te remercie.

    TheCatKady : J'ai aussi adoré la série. J'ai dévoré les quatre saisons et je continue de temps en temps à la regarder de nouveau. Je n'ai pas l'impression qu'il a été traduit, malheureusement.

    Bon, après avoir passé la journée à la bibliothèque universitaire pour travailler mes essais de décembre, de retour sous mon nouveau plaid à motif tartan (j'adore ce motif), pour me replonger dans le livre de Peter Stothard. Bonne soirée !

  • Candyshy

    Maître de conférence des étagères

    Hors ligne

    #9 15 Novembre 2016 11:00:03

    Bonne continuation :)
  • Aveline

    Very Important Lecteur

    Hors ligne

    #10 15 Novembre 2016 20:14:27

    Oh, on parlait de spartacus il y a peu.
    Je suis nostalgique de cette série.
    J'aimais vraiment bien.
    Il me reste encore la dernière saison à regarder mais comme je refuse de voir Spartacus et Crixius mourir, je boycotte et je considère que ça se finit  après la victoire du petit groupe.

    Bref, ta lecture me donne envie de regarder à nouveau