Fred Vargas

 
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #1 07 Septembre 2009 23:06:42

    Comme paraît-il, Jess n'en a jamais entendu parler, je viens vous mettre quelques mots sur Fred Vargas.

    Comme son nom ne l'indique pas, Fred Vargas est une femme - ou plutôt, le pseudonyme employé par une femme, Frédérique Audouin-Rouzeau. Chercheuse en histoire et archéologie, Fred s'est mise à écrire des romans policiers, et c'était une bonne idée. Je l'ai découverte à l'envers, ou plutôt en commençant par le milieu de l'histoire, et c'est pas grave, parce que j'ai adoré. Elle a pour le moment sorti 11 romans, un recueil de nouvelles, une bande dessinée et quelques ouvrages scientifiques. Je n'ai pas lu tous les romans, mais la plupart, oui, et je compte croiser les autres à un moment où un autre...

    En fait, ce que j'adore, ce sont ses héros et ses personnages. Le héros principal, celui qu'on retrouve dans quasiment tous ses romans, c'est le commissaire Jean-Baptiste Adamsberg: rêveur, il n'a aucune méthode et agit sur ses intuitions, suivant des fils de pensées incongrus mais qui le mènent quasiment toujours dans la bonne direction par un miracle que personne ne s'explique. Son second c'est Adrien Danglard, divorcé et père à charge de cinq enfants, doux alcoolique à la culture prodigieuse et à la logique bien plantée qui s'accomode mal des divagations d'Adamsberg. Il y a aussi Violette Rétancourt, une montagne de femme capable de transformer son énergie en resources aussi diverses qu'insoupçonnées; la reine Mathilde, scientifique spécialiste des poissons et arche de Noé, qui suit les gens au hasard dans la rue; sa fille Camille, l'amour éternel d'Adamsberg qui pourtant n'arrête pas de la laisser filer entre ses doigts; "les trois évangélistes", colocataires d'une maison historiens à mi-temps (héros principaux de certains des romans, mais je les aime beaucoup moins qu'Adamsberg)...

    En gros, tous les personnages sont hors-normes, complexes et pourtant crédibles. On vit les héros de l'intérieur, leurs raisonnements uniques, et leurs comportements toujours atypiques qui forment la plus grande partie de l'intérêt pour l'histoire. Ces personnages évoluent dans le même monde que nous, et on a l'impression qu'on pourrait les croiser dans la rue, et qu'on l'a peut-être déjà fait; on se dit que si on leur parlait, on les trouverait vraiment bizarres comme mecs; mais Fred Vargas nous place dans leurs têtes, et on suit les divagations d'Adamsberg et des autres sans jamais vraiment s'étonner. J'ai souvent eu l'impression que l'enquête policière n'est jamais là que pour donner à ces personnages de quoi s'occuper, une bonne excuse pour pouvoir les utiliser.

    Au point de vue de l'intrigue, Vargas aime jouer avec des thèmes hautement symboliques: le retour de la peste, un assassin décédé qui continue à tuer avec un trident, des meurtres ressemblant aux oeuvres de démons, etc. Mais à chaque fois, elle construit une enquête crédible qui conduit par des chemins détournés vers un meurtrier très terre-à-terre. Elle ne se laisse pas aller aux racourcis, aux facilités, aux "deus ex machina" et toutes les pièces du puzzle terminent à leur place. Les intrigues sont bien construites et on se laisse quasiment toujours surprendre dès qu'elle décide de nous jouer un tour. Elle ne nous donne pas toutes les pièces du puzzle pour nous permettre de chercher comme le faisait Agatha Christie, mais elle nous les fait découvrir en même temps qu'Adamsberg et nous laisse aussi surpris que lui.

    Bref, des intrigues bien menées, des personnages très intéressants, un style vivant et une plume bien trempée: tout ce qu'il faut pour obtenir des romans policiers modernes, crédibles et très, très agréables à lire. Même si d'habitude vous n'êtes pas très "romans policiers", essayez ceux-là: les personnages et le style sont tellement agréables que vous pourriez changer d'avis. J'ai commencé par "Pars vite et reviens tard", qui ne débute pas les aventures d'Adamsberg, mais le fait qu'on y croise des personnages déjà décrits dans d'autres volumes ne pose aucun problème pour comprendre l'histoire et je vous conseille de commencer également par celui-là: si vous l'aimez, vous aimerez le reste de l'oeuvre.
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #2 07 Octobre 2009 09:10:33

    Ce sujet n'a pas l'air d'avoir suscité beaucoup d'intérêt  :sifflote:

    Pour relancer l'affaire, voici la critique d'un recueil de nouvelles de Fred Vargas lu hier soir, que j'ai publié sur mon blog et sur celui de livraddict...


    Nathalie a écrit

    Résumé:

    En 120 pages environ, Fred Vargas nous présente trois histoires, de la plus longue à la plus courte: "Salut et Liberté", "La nuit des brutes" et "Cinq francs pièce". On y découvre un vieux tailleur qui s'installe sur le banc public en face du commissariat juste le jour où Adamsberg commence à recevoir les lettres anonymes d'un meurtrier impuni; une Cendrillon qui se noie le soir de Noël; un clochard vendeur d'éponges et témoin d'un meurtre en fourrure... le tout tandis qu'à côté coule la Seine.


    Mon avis:

    La nouvelle est un genre difficile: il faut, en un nombre limité de pages, dresser un décor, présenter des personnages et développer une intrigue. C'est d'autant plus difficile quand il s'agit d'histoire policières, qui doivent par définition être chargées de mystère et développer un suspense qui surprenne à la fois le lecteur et les personnages. Et c'est un véritable défi quand, en plus de ça, l'auteur a accroché son public grâce à la profondeur de personnages atypiques, que ce soient les héros (Adamsberg, Danglard) ou les personnages secondaires, lesquels méritent une description poussée.

    Pourtant, Vargas s'en sort haut la main. A l'exception peut-être de la première nouvelle, où j'ai trouvé le dénouement un peu brutal, elle ne compromet ni la qualité de ses intrigues, ni le relief de ses personnages. En quelques pages seulement, on apprend à connaître Adamsberg si on ne l'a jamais croisé, ou on redécouvre de nouvelles facettes de sa personnalité brumeuse s'il nous est familier; et on voyage dans la vie et la tête de nouveaux héros passagers, le tailleur ou le clochard. Les mystères sont bien entendu moins complexes que dans les romans, mais Vargas prend le temps de nous laisser savourer son petit monde parisien centré autour de la Seine. J'ai particulièrement aimé la dernière nouvelle, la plus courte, où Adamsberg est vu de l'extérieur, au travers des yeux du témoin. Pour la première fois il mène l'interrogatoire, et en quelques questions et réponses se dessinent sa méthode et son caractère si particuliers. Une façon agréable de le redécouvrir.

    La question est: pour ceux qui ne connaissent pas du tout Vargas, ce petit livre très court constitue-t-il une bonne introduction ? Ce n'est pas impossible, car tous les ingrédients de son succès y sont, en condensé. Pourtant, je ne suis pas sûre de le recommander; il manque malgré tout le plaisir des longues intrigues bien ficelées, la petite touche de légende qui parsème la plupart de ses oeuvres, et la découverte en profondeur de ses personnages si typés. Je continue à penser que pour entrer dans le monde de Vargas, la meilleure porte reste "Pars vite et reviens tard". Mais si vous avez déjà fait sa connaissance, alors jetez vous sur ce petit recueil savoureux !


    Quelqu'un a déjà lu cet auteur ?

  • Emeralda

    Bibliothécaire en chef

    Hors ligne

    #3 07 Octobre 2009 10:59:50

    Je connais de nom Fred Vargas, mais je n'ai pas encore trouvé le temps de me plonger dans ses écrits. Tout ce que tu en dis m'intrigue et me laisse à penser que je vais beaucoup aimer.
    Je n'aurais jamais assez d'une vie pour lire tout ce qui peut me passionner !!!!! ARGGGGG
  • Kactusss

    Serial lecteur

    Hors ligne

    #4 07 Octobre 2009 14:16:01

    http://www.bedetheque.com/Couvertures/quatrefleuves.jpg

    Fred Vargas a été scénariste de bd une fois avec "Quatre fleuves" dessiné par Baudoin auteur pas très connu mais très estimé par ses pairs. C'est une très bonne bd que je vous recommande vivement !
  • marieke

    Improvisateur de marque-pages

    Hors ligne

    #5 21 Octobre 2009 09:08:13

    Je vois le nom de Fred Vargas sur le forum et ne peux m'empêcher de répondre: en effet, j'aurais pensé que cette auteure était plus connue.... En tout cas, je dois dire que pour moi la rencontre avec le ténébreux commissaire Adamsberg s'est faite avec deux nouvelles dans un petit Librio, justement : "salut et liberté" et "la nuit des brutes" , puis j'ai tout de suite couru en acheter un autre  : "l'homme aux cercles bleus" qui m'a plu autant. D'ailleurs il passe - va passer- à la télé sous peu , dans une adaptation de Josée Dayan. J'ai aimé aussi "l'homme à l'envers" et surtout, surtout, "pars vite et reviens tard". Par contre j'ai été déçue quelque peu par "dans les bois éternels" . et vous, lequel préférez-vous?
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #6 21 Octobre 2009 10:04:20

    Qu'est-ce qui t'a déplu dans "Dans les bois éternels" ?
  • Heclea

    Aventurier des manuscrits perdus

    Hors ligne

    #7 21 Octobre 2009 10:07:19

    Personnellement j'ai été un peu surprise par le début de Dans les bois éternels mais au final j'ai été contente de retrouver Adamsberg!
  • marieke

    Improvisateur de marque-pages

    Hors ligne

    #8 21 Octobre 2009 11:11:11

    je ne dis pas que " dans les bois éternels " est un mauvais livre, non, il m'a plu, mais moins que les autres. il y a toujours des références historiques passionnantes, Adamsberg encore plus torturé qu'auparavant, j'ai apprécié aussi le recentrage sur le commissariat et ses collègues de plus en plus intéressants; les invraisemblances ne me gênent pas chez Vargas, non c'est que les autres personnages sont moins consistants que dans d'autres livres ...à l'opposé on a des coups de projecteur sur les " discussions de bistrots " (je ne sais pas trop comment dire) avec tous ses rites, vraiment bien.
    Ou alors c'est l'ambiance générale, une grisaille générale pour moi, la grisaille normande qui pèse sur ce livre...
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #9 21 Octobre 2009 13:51:12

    Merci pour ces précisions !  Je n'ai pas le bouquin ici et je devrais le relire pour me rappeler l'effet qu'il m'a fait à la lecture, mais je voulais juste avoir ton avis  :)
  • Cynthia

    A la découverte des livres

    Hors ligne

    #10 22 Octobre 2009 03:05:11

    Je pensais que Fred Vargas était un homme, on en apprend tous les jours, merci Livraddict =D
    Je lorgne "Pars vite et reviens tard" depuis un bon moment, je vais sans doute me décider sous peu!