[Rifka Brunt, Carol] Dites aux loups que je suis chez moi

 
  • Leelo

    Lecteur timide

    Hors ligne

    #11 14 Février 2019 15:32:49

    Je n'ai pas ressenti la moindre longueur, pour ma part. J'ai été happée dans l'histoire dès les premières pages, ce qui m'a donné un bon pressentiment pour la suite parce qu'il faut parfois du temps avant d'intégrer l'histoire. Dans ce cas-ci, je me suis immédiatement attachée à June et Finn. J'aimais beaucoup les petites manies de l'adolescente, comme ses virées en forêt et sa façon de voir le monde. C'est l'un de ces livres que j'ai envie de partager parce que je le trouve singulier et intriguant. Ma grand-mère y a déjà goûté, en tout cas, et elle a aussi adoré.