[Suivi lecture] RedPanda

 
  • Vegga

    Lecteur en pantoufles

    Hors ligne

    #371 14 Mai 2020 11:56:55

    Nevermoor vient de gagner quelques rangs de priorité dans ma WL :)
  • Cendre

    Préposé aux marque-pages

    Hors ligne

    #372 14 Mai 2020 20:48:54

    Red j'ai plus que craqué pour la Bit-lit de Meg Corbyn et Mercy Thompson : j'ai pris les 3 tomes de Meg il y a qq semaines et 10 tomes de Mery après le book club vocal. Je suis faiiiible. Mais si ca peut me reconcillier avec le genre, c'est pas plus mal :)

    (rassurez-moi, je ne suis pas la seule à faire comme ça ?)


    Non non je te rassure je me retrouve totalement dans cette description. Meme si je la pratique de moins en moins car c'est quand meme dur le matin XD
    ce que tu dis de Nevermoor a l'air vraiment chouette ! L'histoire au début semble bien sûr très jeunesse mais ca coté magie farfelu me plait :)

    Bonne lecture avec Les heures rouges

    Dernière modification par Cendre (16 Mai 2020 22:08:51)

  • Korydwen

    Lecteur assidu

    Hors ligne

    #373 14 Mai 2020 20:59:24

    Coucou !

    Je suis ravie que tu aies aimé Nevermoor, comme toi les premiers chapitres je n'avais pas eu le loisir de pouvoir les enchainer, mais ensuite j'ai été complètement embarquée par l'histoire.
  • camyou

    Lecteur du dimanche

    Hors ligne

    #374 14 Mai 2020 21:02:15

    Coucou par ici :cowboy:

    Ne t'inquiètes pas moi aussi je connais bien les phrases du genre "allez encore un petit chapitre" "j'ai terminé, oh mais le chapitre suivant est court alors go" et toute cette boucle infernale mais si agréable de la lecture :pink:

    Tu m'as donné envie avec ton avis sur Nevermoor mais je sui super réticente avec les lectures jeunesses... J'ai peur qu'il m'arrive exactement ce qu'il t'est arrivé : trouvé qu l'histoire n'est pas assez fouillée, que les intrigues se résolvent trop vite et sans réelles tentions... Bref, je le mettrai dans ma liste bibliothèque s'il est à celle dans laquelle je suis inscrite :grat:

    J'ai super super hâte de connaître ton avis sur ta nouvelle lecture ! j'aime beaucoup ce genre de thème qui parle du droit des personnes.
    Pour fêter ça je m'abonne à ton suivi :trinquent:

    Bonne lecture =)
  • iamthelandscape

    Passionné du papier

    Hors ligne

    #375 16 Mai 2020 21:18:04

    J'ai hâte d'avoir ton avis sur Les Heures Rouges, il traîne dans ma wishlist depuis un moment !
    Je n'ai pas trouvé l'épouse des bois à la librairie, tristesse mais je compte me rattraper bientôt :)
  • Truculent_ichneumon

    Pilier de bibliothèque

    Hors ligne

    #376 17 Mai 2020 16:26:08

    Salut ! :D
    Moi aussi j'avais beaucoup aimé Nervermoor même si ça reste très "jeunesse", l'univers délirant est génial. :D (Et pour moi le meilleur personnage c'est quand même Fen XD)
    Je ne connais pas du tout Les heures rouges, en même temps je ne suis pas fan des livres dans ce genre. Mais ça m'intéresse quand même ! :-) Je viens d'apprendre l'existence de deux Salem à l'instant, merci ! :lol: Justement je me demandais bien ce que la couverture pouvait représenter. Jusqu'à ce que je voie ton commentaire. J'aurais peut-être préférer rester dans l'ignorance XD
    En tout cas, bonne lecture ! =)
  • RedPanda

    Petit rat de bibliothèque

    Hors ligne

    #377 04 Juin 2020 14:12:59

    Bon bon bon !

    Je me suis encore laissée déborder par le temps qui passe... et j'ai oublié de mettre mon suivi à jour. Je vais faire un rapide bilan des différentes lectures faites depuis mi-mai.

    * Les heures rouges, Léni Zumas
    C'est un ouvrage assez déroutant, un roman choral dans lequel on suit 4 femmes dont le destin est lié. La figure d'une cinquième femme apparait, celle d'une exploratrice, dont le récit nous est rapporté par un procédé indirect : l'écriture de la biographie que mène Ro, et qui intervient comme une parenthèse entre chaque chapitre. On suit à chaque fois une femme en particulier, et première particularité... elles sont rarement nommées. Au contraire, elles sont désignées par leur "statut" : la biographe, la mère, la fille, la sorcière. Cela entraîne une distanciation vis-à-vis de leur existence et ce qu'elles vivent, mais en même temps cela renforce le côté assez "universel" de ce qu'elles représentent. C'est un récit centré également autour de la maternité/les droits à la procréation, et qui en parcoure donc différents aspects, dans un monde où les droits à procréer sont de plus en plus restreints aux personnes en couple marié hétérosexuel. Le contexte politique (pourquoi on en est arrivé là) n'est que peu esquissé, mais cela n'en reste pas moins glaçant car certaines des lois décrites sont déjà appliquées dans certains Etats aux USA (considérer les fausses couches comme un homicide involontaire, interdiction de l'avortement, etc.). Chacune d'entre elle se retrouve confrontée à une décision qu'elle doit prendre vis-à-vis de la maternité ou ce qu'elle représente, et c'était assez dramatique de voir que malgré les difficultés qu'elles ont... il y a bien peu de sororité entre elles. Chacune s'envie une situation de l'autre, et la parole, la communication est absente. J'en avais la gorge serrée.
    J'ai trouvé ce livre moins fort que celui de La servante écarlate, auquel il a été comparé, même si j'ai "bien aimé" cette lecture.

    * La Cour d'Onyx, tome 1 : Minuit jamais ne vienne, Marie Brennan
    Marie Brennan est vraiment une autrice assez atypique dans la littérature SFFF. Je n'ai lu que deux livres d'elle, le tome 1 des Mémoires de Lady Trent dans lequel elle construit un bestiaire de dragons impressionnant et entreprend une démarche de naturaliste assez fouillée et fascinante (il faut vraiment que je continue la série...), et cet autre tome 1. La Cour d'Onyx, c'est le pendant fae de la cour d'Elizabeth Tudor : ici, point de dragons, mais des représentants du Petit peuple, et une plongée directe dans des intrigues politiques sauce 17ème. Le récit est intelligemment construit, avec des références à une vraie culture d'époque : l'immersion est donc totale et garantie ! Par contre, ne vous attendez pas à des rebondissements multiples : le rythme est lent, il y a de nombreux protagonistes dont le visage se révèle petit à petit, on a l'impression parfois d'être face à un théâtre de marionnettes ou une toile d'araignée, où les destins finissent par s'entrelacer... jusqu'au dénouement. Je me demande ce que le tome 2 nous réserve... même si on peut très bien se contenter de lire le tome 1 comme un one-shot.

    * Le Secret de la Dame en rouge, de Béatrice Bottet

    Un très bon livre jeunesse, dans une époque que j'aime beaucoup : le Paris de la fin du 19ème. Cela fait vraiment partie des époques qui m'attirent le plus en littérature (et en arts). Sur fond d'enquête policière suite aux étranges meurtres perpétués dans Paris (on retrouve des cadavres de femmes dont le crâne a été scié pour en retirer le cerveau), on suit deux personnages marginaux : Florimond, un journaliste qui vit la nuit, un rêveur et un solitaire et Violette, une jeune femme au caractère bien trempé et à l'indépendance revendiquée, qui se retrouve la coqueluche du tout Paris sous son identité de scène : "La dame en rouge", qui a la capacité à lire l'avenir et le passé dans l'eau. A partir de ces éléments, vous obtenez une histoire assez haute en couleurs, où on parlera à la fois d'inventeurs aussi utopistes que dangereux, du Paris des bals musettes le long du canal, du milieu de la voyance... J'espère lire la suite, car j'ai bien aimé l'histoire que j'ai trouvée riche.

    * Autre-monde, tome 3 de Maxime Chattam
    J'arrête là ma lecture de cette série, mon intérêt a décru au fur et à mesure des tomes. J'aime bien certains personnages, notamment Ambre, mais je suis assez déçue par la construction simpliste de l'histoire et de l'opposition entre Pans et Cyniks, et par certaines révélations sur des figures emblématiques de la série. On oppose les Pans (les enfants) aux Cyniks (les adultes) autour de la question de la rationalité, alors que tous les enfants que l'on suit sont extrêmement rationnels dans leurs décisions, tiennent des raisonnements bien fouillés. Les idées de départ n'étaient pas mauvaises, j'avais beaucoup aimé le tome 1, mais j'ai trouvé pas mal d'incohérences, et de choses qui m'ont gênées dans ma lecture (notamment sur la gestion de la temporalité) parce que pas assez exploitées.
    Cela tombe plutôt bien car ce tome 3 vient clôturer le premier cycle, et je ne ressens pas l'envie de poursuivre la découverte de l'univers.

    J'ai fait quelques lectures illustrées, mais je voudrai surtout vous présenter Le bruit des gens, de Nicolas Combe paru aux Editions Lapin en février 2020. C'est une BD témoignage du quotidien de sourd de l'auteur, avec une multitude de planches qui décrivent avec humour, sensibilité, justesse, les quiproquos, les situations agaçantes, les situations mignonnes, qu'une personne sourde peut vivre. Un bon moyen de sensibiliser également les personnes entendantes et de leur faire prendre conscience de certains réflexes et attitudes profondément blessants (notamment celui où au lieu de répéter ce qu'on a dit et que l'autre n'a pas compris, on lui dit "non laisse tomber, ce n'est pas important", l'excluant doublement).
    Si vous avez l'occasion de la trouver en librairie ou bibliothèque, franchement n'hésitez pas !


    <image>

    J'ai aussi entamé un tri dans ma bibliothèque/PAL que je fais petit à petit, je n'avance pas vite mais rien ne presse réellement. J'ai déjà réussi à retirer 11 livres de ma PAL (une micro goutte vu sa taille), mais ce n'est que le début ! On y croit :lol:

    Quant à ma PAL de juin, voici les livres que j'aimerais bien lire :
    > Lire Lolita à Téhéran, d'Azar Nafisi, sélectionné par ilonaisreading pour le challenge Pioche dans ma PAL : en cours de lecture...
    > Anne of Green Gables, de Lucy Maud Montgomery (LC sur LA), une relecture car j'adorais la série dans mon enfance/adolescence, mais cette fois-ci, en VO
    > The Hate U Give, d'Angie Thomas (LC pour le challenge des 10 listes), qui est là encore en VO - et qui résonne encore plus avec l'actualité des derniers jours...
    > Pour le reste, je ne sais pas, cela dépendra de mes envies du moment :) j'ai aussi identifié certains livres dans ma PAL dont le sort reste indécis, je pense me concentrer sur eux en priorité pour savoir si je les garde ou pas. J'ai également des séries mangas à avancer ou à finir (Moriarty, Ken'en...)

    Et vous, que lisez-vous ? Des livres lus parmi cette sélection ?

  • Millina

    Useur de marque-pages

    Hors ligne

    #378 04 Juin 2020 14:18:14

    Coucou
    J'espère que tu vas bien.
    Roh mince pour autre monde. J'en suis au tome 1, j'avais bien aimé. Je suis désolée que tu ais abandonné mais en même temps si tu ne t'y retrouves pas c'est bien normale.
    Bonne lecture :pompom:
  • Taevinn

    Commis de lecture

    Hors ligne

    #379 05 Juin 2020 18:23:43

    Hello !!

    Mercii beaucoup ! Effectivement je me renseignerais sur l'école ! Je sais qu'il y a des diplômes en France intéressant mais c'est vrai que le faire en Amérique du Nord doit être bien mieux. Je sais que luniversité Diderot que je voulais au départ faisait des stages à Quantico mais bon... Mais c'est vrai que déjà j'ai du mal à visualiser le fait que l'année prochaine je retourne en cours alors imaginer un long trajet c'est compliqué pour le moment ^^ Ça reviendra.
    Alors merci beaucoup pour l'éclaircissement ! J'avoue que je m'y connais tellement peu que le fait que ce ne soit pas expliqué dans l'essais en lui-même posait vraiment problème. C'est d'ailleurs pour ça que je finis par l'abandonner... Je vais garder les références que tu m'as passé parce que du coup ça m'intéresse pas mal mais c'était manquant dans le récit. C'est bien ce qu'elle disait mais de manière très très brouillonne, qu'effectivement les femmes vont dans des lieux publics pour quelques choses et pas pour traîner.

    Pour les toilettes je suis d'accord et oui effectivement il y a des raisons qui font que pour nous c'est effectivement plus long, maintenant je pense qu'il y a des choses peut-être un peu plus importante à mettre en avant. Je trouve pas que ce soit le genre d'égalité indispensable à notre société, je n'ai jamais été dérangé ni même spécialement fait attention à cette différence tout simplement parce que je n'en ai rien à faire ^^. Alors oui il y a des solutions plutôt facile mais bon est ce que c'est vraiment une nécessité, surtout que dans beaucoup de centre commerciaux ça va être compliqué à changer. Pour les toilettes neutres bah justement elle se servait de cette exemple pour dire que c'était injuste. Et du coup j'ai envie de dire pourquoi on peut se permettre de dire qu'il faut aménager pour les femmes mais pas pour les personnes souhaitant aller dans les toilettes neutres ? Enfin je trouvais ça un peu délicat de démontrer le problème des toilettes en se servant de toilette neutre alors que dans les classiques il y a aussi ce problème..

    Bon du coup je vais suivre ton avis sur Lire Lolita à Téhéran ça à l'air très intéressant !

    Bonnes lectures et belle soirée !
  • Adhara_

    Marin sur les mers du savoir

    Hors ligne

    #380 05 Juin 2020 18:48:00

    @Taevinn : Je suis plutôt d'accord avec toi, sur le côté pas indispensable de changer les toilettes en général... SAUF dans les festivals, parce que là, le manque de rapidité est un gros gros problème =D :ptdr: