[En cours] ABC 2019 [31 décembre 2019]

 
  • nanet

    Érudit des mots

    Hors ligne

    #771 05 Septembre 2019 18:25:12

    J'ai accepté de faire partie d'un comité de sélection pournun prix littéraire et que cela vient bouleverser tous mes plans de lecture... sur une courte luste, j'ai choidi ce O : L'Homme Maigre de Xavier Otzi. C'est un thriller fantastique, un peu déroutant dans sa première partie. J'ai cherché ce qui pourrait y être considéré comme thriller ou fantastique, et puis, toute la deuxième partie répond à des deux problématiques. Un peu prévisible, mais très bien écrit, ce roman sera peut-être dans ma sélection... Article sous peu
  • passion-bouquins

    Baby lecteur

    Hors ligne

    #772 05 Septembre 2019 20:43:06

    bonjour

    j'ai rempli le formulaire pour la lettre H avec pour qui sonne le glas de Ernest Hemingway. https://passion-bouquins.skyrock.com/33 … NGWAY.html

    à bientôt
  • Walpurgis

    Lecteur professionnel

    Hors ligne

    #773 06 Septembre 2019 09:48:51

    Bonjour,

    @Nanet : chouette de faire partie d'un comité de sélection mais ça doit être chronophage en effet !

    Voici mon 11/13 avec Colomba de Mérimée (formulaire ok).

    Un roman intéressant sur la Corse et ses traditions mais il faut aimer lire des classiques.
  • Gilwen

    Lecteur-express

    Hors ligne

    #774 06 Septembre 2019 10:07:13

    Bonjour,

    Cela fait un petit moment que je ne suis pas venue faire de point sur mon avancée, honte à moi. Mais je remédie à cela.

    Toujours en A, je continue à faire mon petit bonhomme de chemin et pour le moment j'en suis à 17 lectures sur ma liste de guidage (23 si je compte les lectures hors liste). Comme l'année dernière, je ne ferai les derniers changements qu'au mois de décembre, histoire de voir jusque où je peux aller.

    C'est parti pour la petite mise à jour (@Nanet, je mettrais tout cela sur le formulaire).

    11/26 Jones, Darynda, Charley Davidson #13 Summoned to Thirteenth Grave, Bit-Lit, 304p

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Grand final des aventures de Charley... sympa, sans être non plus transcendant. Il était divertissant et j'ai retrouvé avec plaisir tout la petite bande de persos, mais je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus épique en fait, ce qui fait que je suis restée sur ma faim (même si le tout dernier dénouement est vraiment bien trouvé). Et, comme dans le tome précédent, Charley en a un peu trop fait à mon goût sur le plan blagues.



    12/26 King, Stephen, 11.22.63, SF/Historique, 740p (chronique)

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Mon tout premier Stephen King, et je n'en sors pas déçue, loin de là. Malgré son rythme parfois inégal, j'ai été emportée par l'histoire. Il faut dire que j'ai un faible pour les voyages dans le temps, et que l'auteur traite ce sujet avec brio. Face à cet éventail de possibles, le héros, Jake Epping, va devoir s'accrocher. À travers lui, King nous fait également le portrait d’une Amérique passée, une analysé teintée d'une certaine nostalgie qui m'a beaucoup plu. C'est un roman où l'ambiance prévaut parfois sur le reste, mais il n'en est pas dénué d'intensité pour autant. On y trouve des scènes dures comme d’autres pleines d’émotions, car c’est un récit très humain quelque part, ou tout du moins vraiment centré sur ses personnages.



    13/26 Lockhart, Rohan (&Haime, Lily), Smoke & Mirrors #1 La cité des mirages, fantastique, 392p 

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    j'avais déjà lu ce T1 dans son ancienne édition, du temps où il s'appelait encore Les Nébuleux et je me suis offert un petit rafraîchissement de mémoire en prévision de ma lecture du T2, qui ne saurait tarder. J'en suis ressortie une nouvelle fois comblée. Un très bon roman d'urban fantasy, rythmé, bien pensé et aux personnages forts attachants



    14/26 Quinn, Julia, Smythe-Smith Quartet #1 Just Like Heaven, romance, 374p

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    À la base, je partais sur un autre titre de l'autrice, (le T4 des Rokesbys) dont la sortie a finalement été repoussée à l'année prochaine. J'étais donc un peu dépitée, et il a fallu trouver un titre de remplacement. C'est comme ça que je me suis plongée dans cette série que je n'avais pas prévu d'entamer à l'origine, ayant eu des échos mitigés dessus. J'étais bien bête, je me suis régalée avec ce titre. Certes, ce n'est pas le meilleur de l'autrice, et il y a plus époustouflant sur le plan émotionnel. Mais justement, cela fait du bien de temps en temps d'avoir une histoire pleine de douceur à se mettre sur la dent. Et avec les Smythe-Smith et leurs légendaires concerts en ligne de mire, l'intrigue ne pouvait qu'être très drôle. Bref j'ai une série en plus à continuer.



    15/26 Urban, Madeline (& Roux, Abigail), Love Ahead: Please Excuse our Mess, Romance, 169p

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Une lutte de chaque instant ce livre. Comme d'habitude pour la lettre U, je me suis tournée vers un duo qui a fait  ses preuves chez moi, puisque j'ai adoré leur saga Cut & Run. Mais bon sang que cette lecture a été laborieuse. Pourtant, je suis habituée au style des autrices, cet espèce de point de vue omniscient qui saute d'un personnage à l'autre et vous fait parfois vous demander qui est aux commandes. Mais là... c'était une catastrophe complète (c'est peut-être une de leurs toutes premières collaboration, je ne sais pas). À tel point que je me suis arrêtée après la première novella (le livre en compte deux), ne lisant que 169 pages sur les 269.



    16/26 Woodhill, Audrey, Little Beach Girl, Romance, 253p

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Là aussi une déception, cette lecture n'était vraiment pas pour moi. Le roman se lit encore bien et c'était intéressant d'être dans la tête du héros, mais j'ai trouvé cela très plat au niveau des émotions dégagées et je n'ai pas un instant été emportée par la relation ici à l'honneur. J'ai aussi trouvé les développements de l'histoire vraiment dans l'excès (je suis désolé, mais pour moi c'est niet, on n'est pas obligé d'avoir recours au viol pour faire évoluer ses personnages et mettre du drame dans son histoire). Et si je comprends le défi que l'autrice a voulu relever, rentrer dans l'esprit du bad boy, d'un connard fini, qui, je cite, pense avec sa bite et son flingue, à un moment j'ai saturé..



    17/26 Zapata, Mariana, Luna & the Lie, Romance, 576p

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    La reine du slow burn frappe encore, avec une bien jolie petite romance. J'aime quand les choses prennent leur temps, donc pas de regrets sur le plan émotionnel, même s'il faut bien reconnaitre qu'il y a un côté répétitif sur la fin. J'ai également un peu saturé avec l'héroïne, fatiguée de la voir toujours s'aplatir devant tout le monde. J'aurais aimé qu'elle ait un peu plus de répondant.

    Dernière modification par Gilwen (06 Septembre 2019 10:13:02)

  • nanet

    Érudit des mots

    Hors ligne

    #775 06 Septembre 2019 17:16:57

    Walpurgis a écrit

    Bonjour,

    @Nanet : chouette de faire partie d'un comité de sélection mais ça doit être chronophage.


    Oui et non, puisque je peux lire uniquement les premiers chapitres, si cela ne le plaît pas ;) pour l'instant, les deux livres m'ont suffisamment plu pour poursuivre.

    Quand au comité, je vous en dis plus sur mon blog dans quelques jours...

  • Fields

    Pilier de bibliothèque

    Hors ligne

    #776 07 Septembre 2019 14:23:39

    Je valide le P avec "Le lièvre de Vatanen" d'Arto Paasilinna (aventure, 236 pages)

    Mon avis:
    Une belle épopée écologique, humoristique et feel good qui suit les péripéties d'un homme qui se lie à un lièvre. Une ode à la liberté et à la nature qui détend très bien un quotidien stressant (les descriptions des réactions du lièvre sont trop mimi ^^). Je ne connaissais pas cet auteur, je ne sais même plus comment il s'est retrouvé dans ma PAL mais j'ai eu une très bonne surprise et j'ai vraiment accroché.

    Dernière modification par Fields (07 Septembre 2019 14:24:49)

  • nanet

    Érudit des mots

    Hors ligne

    #777 09 Septembre 2019 14:50:53

    voici le lien vers l'article sur L'Homme maigre de Xavier Otzi. Une lettre O...
  • Solessor

    Guide touristique des librairies

    Hors ligne

    #778 11 Septembre 2019 13:52:06

    Hello tout le monde ! :)

    Validation de la lettre T aujourd'hui, avec une lecture du PLIB 2019 !

    Lettre T : Tassy, Vincent - Comment le dire à la nuit (368 pages, fantastique)

    <image>

    Ce qui monte mon total validé à 9/26...
  • Waterlyly

    Propriétaire d une PAL boulimique

    Hors ligne

    #779 12 Septembre 2019 22:38:33

    Coucou,

    Et voici ma vingt-deuxième lettre validée. :yeah: C’est mon "T".

    22/26 : Tourneur, Michelle, La folle ardeur, 240 pages, Contemporain, mon avis Ici

    Je file remplir le formulaire de ce pas. :-)

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    A Ici seulement nous sommes uniques de Christine Avel
    B Six of crows de Leigh Bardugo
    C Borgo Vecchio de Giosuè Calaciura
    D À minuit tout est permis ? de Sonia Dagotor
    E Le chant de l’assassin de R. J. Ellory
    F Celui qui a peur du loup de Karin Fossum
    G Stardust de Neil Gaiman
    H Fantômes de papier de Julia Heaberlin
    I La rivière noire de Arnaldur Indridason
    J Mes vacances à Morro Bay de Paul Jorion
    K American girl de Jessica Knoll
    L La prochaine fois de Marc Lévy
    M Hématome de Maud Mayeras
    N
    O Riverdale, tome 2 : Get out of town de Micol Ostow
    P Alice de Heidi Perks
    Q
    R Les fleurs sauvages de Holly Ringland
    S Après la nuit de Chevy Stevens
    T La folle ardeur de Michelle Tourneur
    U
    V Aquarium de David Vann
    W Une histoire d’amour sans caribou de Charlie Wat
    X
    Y La 5e vague, tome 1 de Rick Yancey
    Z La conquête de Plassans de Émile Zola

  • nanet

    Érudit des mots

    Hors ligne

    #780 15 Septembre 2019 19:57:49

    Faut que je vérifie les lettres lues, pour voir si je peux ajouter le roman de Louise Le Bras, Vert-de-liere. Roman gothique, fantastique, avec une belle plume même si je suis restée assez hermétique à l'histoire, très très prévisible. Un faux suspens soutient l'intrigue et seul le heros semble surpris par ce qu'il découvre.