[YA] [Chapman, Elsie] Dualed - Saga

 
  • Well-read-kid

    Super-Livraddictienne

    Hors ligne

    #1 28 Mars 2014 11:08:16

    Dualed, d'Elsie Chapman, est une dystopie publiée en 2014 aux éditions Lumen.
    Fiche BBM

    <image>

    Dans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son Alter ego, un jumeau génétiquement identique, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a trente petits jours pour affronter son autre moi. West Grayer est fin prête. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son Alt. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient gripper la machine, et West se met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ? Pour rester en vie, elle doit cesser de fuir… son double d’abord, mais aussi ce qu’elle ressent, et qui a le pouvoir de la détruire.

    Frénétique et imprévisible, le premier roman d’Elsie Chapman est un thriller qui vous prend à la gorge, une chevauchée infernale de la première à la dernière page.

    J'ai hâte de lire vos avis sur cette nouvelle dystopie, dont vous pouvez découvrir les premières pages ici, ainsi qu'un trailer ici.
  • Sia

    Super-Livraddictienne

    Hors ligne

    #2 28 Mars 2014 11:50:26

    Banco pour moi avec ce titre, dans lequel j'ai trouvé tous les ingrédients qui m'intéressent en dystopie.

    Je passe rapidement sur l'univers liberticide , ambiance post-apo, et le postulat de départ qui veut que chaque citoyen soit un combattant apte et aguerri. Ce qui est intéressant, là-dedans, c'est vraiment la psychologie du personnage. Etant donné que West est

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    en deuil, et seule au monde, vu qu'elle a perdu toute sa famille

    on sait dès le départ qu'elle est

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    psychologiquement fragile.

    Et c'est ce point qui est vraiment hyper bien exploité tout du long.
    Car au lieu de nous fournir une

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    héroïne badass et surpuissante comme c'est un peu trop souvent le cas en dystopie

    Elsie Chapman va s'attarder sur la profonde humanité de West. Laquelle, comme tout humain qui se respecte, dans la situation où elle se trouve est

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    complètement terrifiée.


    Du coup, cela va entraîner des choix pas toujours très bons, avec des conséquences souvent désastreuses.
    West n'est pas un personnage très confortable, au sens où elle ne prend pas ce qu'on attend comme des "bonnes décisions", contrairement aux héroïnes à la mode du genre. En choisissant de

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    fuir, ce qui est une réaction on ne peut plus normale

    , elle renvoie le lecteur à ses propres démons et frayeurs : c'est là que c'est très intéressant et finement joué de la part de l'auteur, vu que c'est à ce moment-là qu'on commence à se poser des questions.

    Pour une fois, j'ai apprécié que ce soit narré à la première personne (qui fait qu'on n'ignore rien des pensées tortueuses de l'héroïne), et au présent (qui traduit à quel point elle est dans l'immédiateté de l'action, incapable de penser à l'avenir et de prendre en main sa propre vie). Evidemment, il n'est pas facile de s'identifier à West, ce qui est bien naturel, vu que personne n'a très envie (j'imagine) de s'identifier à une héroïne

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    faible, trouillarde, et perçue comme manquant cruellement de volonté, ce à quoi le genre ne nous a clairement pas habitués. Mais c'est justement cette psychologie qui est intéressante : West est un personnage vrai, et pour une fois qu'on n'a pas affaire à une héroïne falote, mais surpuissante, ça change agréablement ! L'auteur n'a pas visé à faire de son roman un pur divertissement, on est plus dans l'analyse poussée d'un comportement, ce qui est de mon point de vue nettement plus intéressant.



    Côté rythme, ça se lit assez vite, car les péripéties, et le mélange action/réflexion est bien dosé. L'auteur pratique l'ellipse avec art, et ne nous gave pas de péripéties redondantes : au contraire, elle passe rapidement sur les actions répétitives, et se contente de livrer un bref résumé. Du coup, pas de longueurs.
    J'ai beaucoup apprécié le personnage de Chord qui, avec un peu de chance

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    prendre plus de place dans le second volume, dont j'imagine qu'il sera dédié à la résistance. Qu'en dites-vous ?

    J'ai trouvé très intéressante la façon dont était construite 

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    leur relation, chacun essayant à toutes forces de dégager l'autre du chemin le plus dangereux.



    En somme, c'est une dystopie que j'ai trouvée très réaliste et diablement cohérente, d'où mon enthousiasme, vu que les dystopies sans réel contenu commençaient sérieusement à me lasser. Et surtout, ô bénédiction, il n'y a PAS de

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    romance. Ah, quel bonheur ! ça aussi, ça commençait à me lasser franchement. Ici, la romance est totalement secondaire, vu que de toute façon ça ne fait partie ni des priorités de Chord, ni de celles de West, ce qu'on comprend aisément.


    A lire si vous aimez les dystopies réalistes avec des personnages très humains ; si vous préférez les dystopies plus agréables, ou les purs romans d'action, il est possible que ce titre ne vous plaise pas.

  • Lelf

    Correcteur Bibliomania

    Hors ligne

    #3 28 Mars 2014 12:06:09

    Je vous signale qu'un topic a été créé un peu avant celui ci : http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?id=17051
    Certes, moi non plus je ne l'aurais pas mis en SF, c'est pas le public, mais faudrait du coup faire un peu de ménage ;)
  • lulai

    Dompteur de pages

    Hors ligne

    #4 28 Mars 2014 17:48:18

    J'ai repéré ce livre en anglais mais les avis sont plutôt mitigé du coup j'hésite beaucoup a me lancer dans cette lecture
  • Lady K

    Dévaliseur de rayonnages

    Hors ligne

    #5 28 Mars 2014 18:27:22

    Lelf > Le ménage a été fait ^_^

    Ce que je pense de ce premier tome :

    En conclusion, un roman que j’ai pris grand plaisir à lire. Ce roman pose de vraies questions et pousse à réfléchir sur notre monde et ce qu’il pourrait être. Malheureusement, je n’ai pas trop aimé l’héroïne et la fin me laisse indécise. Cela ne m’empêchera pas de me jeter sur le deuxième tome. En effet, j’ai hâte de savoir ce que nous réserve l’auteur dans la suite !
  • Asuna

    Super-Livraddictienne

    Hors ligne

    #6 28 Mars 2014 19:11:20

    J'ai lu très peu de dystopie, même si c'est un genre qui m'attire bcp, et la chronique de cette vile et michante Sia me fait baver et m'a donné très envie de lire ce livre. Zoup, in the PàL !
  • Well-read-kid

    Super-Livraddictienne

    Hors ligne

    #7 28 Mars 2014 20:01:03

    Sia est vraiment une vile tentatrice ! La chronique de Flora, du blog Une page s'ouvre, était aussi particulièrement élogieuse.
  • ImagIn

    Bibliothécaire en herbe

    Hors ligne

    #8 09 Avril 2014 09:26:29

    Je suis en train de le lire, j'ai dépassé la moitié. Ça se lit vraiment très facilement, ça coule tout seul.
    Il pose vraiment des questions d'éthiques intéressantes, en plus. Et puis, pour une fois, on n'a pas à faire à une super-héroïne somme toute assez peu crédible. West est morte de trouille et dans sa situation, c'est tout à fait normal. J'aime bien, pour le moment, mais vous me faîtes peur avec cette histoire de fin qui laisse dubitative !

  • Sia

    Super-Livraddictienne

    Hors ligne

    #9 09 Avril 2014 11:27:34

    La fin est surprenante, par rapport au début, mais je l'ai trouvée intéressante. Je pense qu'elle montre que (à lire uniquement si vous avez terminé)

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    West est capable de surmonter son trauma et reprendre une vie "normale" pour une ado de son âge.

  • ImagIn

    Bibliothécaire en herbe

    Hors ligne

    #10 16 Avril 2014 15:01:27

    Bon, c'est pas non plus le livre du siècle, après avoir terminé, mais j'ai quand même bien aimé. Ça reste un peu trop jeunesse pour moi, dans le sens où beaucoup de choses ne sont que survolées, mais on ne s'ennuie pas et j'ai passé un agréable moment.