[Bernard Werber] La voix de la Terre (Saga Troisième Humanité)

 
    • ef

      Livraddictien débutant

      Hors ligne

      #1 03 Janvier 2018 19:18:22

      Amis lecteurs,

      j'ai terminé récemment la voix de la Terre, dernier opus de la saga "Troisième Humanité" de Bernard Werber.

      J'en sors assez déroutée.
      En cherchant dans le forum si ce livre avait déjà été traité (j'espère ne pas l'avoir manqué), j'ai lu des posts sur d'autres ouvrage de cet auteur et bien souvent je retrouve le même constat : les sujets sont intéressants, il y a beaucoup d'idées originales mais la narration semble étirée, il y a des longueurs, bref on s'ennuie.
      C'est un peu ce que j'ai ressenti.

      En reprenant la lecture de cette saga j'ai eu beaucoup de mal à me remémorer les tomes précédents. En réalité pas de soucis pour le premier, je me souviens très bien des personnages notamment Aurore et David , de la création par ceux-ci d'une nouvelle espèce : les micro-humains, de la militaire Natalia Ovitz (est-il nécessaire de rappeler toutes les 10 pages qu'elle est militaire ET naine ???); de l'intervention des micro-humains dans la résolution de menaces imminentes... par contre aucun élément du deuxième tome n'a marqué mon esprit, au point de me demander si je l'avais bien lu...

      On repart sur une thématique similaire : cette fois la planète entière est menacée de destruction et l'intervention des micro-humains est nécessaire pour sauver l'humanité.

      Après quelques pages je soupire déjà : la même exaspération qu'au premier tome (et peut-être au deuxième, qui sait ?!) : la parole donnée à la Terre ! Le fait qu'elle s'exprime est tout a fait intéressant. Elle se plaint des maux qu'on lui inflige, elle s'étonne de l'évolution de l'espèce humaine vers sa perte... d'accord mais la Terre parait tellement niaise ! Pourquoi l'affubler de ce registre ??? Je me suis même demandé si ce n'était pas imputable au traducteur avant de me rappeler que l'auteur était français ! Pour exemple, un dialogue entre Gaïa, notre Terre, et Théia, l'astéroïde censé la percuter :
      " - Tu as réussi, Théia. Je n'y croyais pas. Un humain, que dis-je?, une simple Micro-Humaine, seule, a pris la défense contre tous.
      - C'est le pouvoir de fascination de la beauté.
      - Il t'a suffit de leur montrer ta vérité profonde et tu as touché celle qui avait la conscience la plus évoluée. L'intelligence d'une seule de ces petites bêtes peut changer le destin de la planète. Grâce à la révélation de ta beauté intérieure, tu vas vivre, Théia 13. Et maintenant, que va-t-il se passer ?
      - Notre union.
      - Notre quoi ?
      - Tu sembles intimidée, Gaïa.
      - C'est à dire que c'est la "première fois". Je te l'ai dit, je suis une planète vierge.
      - Moi, je ne te ferai pas de mal, bien au contraire. Je suis venu pour t'honorer.
      - A vrai dire, avant que tu ne t'adresses à moi, je ne savais même pas que j'étais... sexuée. Je ne savais même pas qu'une énergie masculine pouvait me compléter, m'ensemencer. Je me croyais seule. Tout cela est tellement nouveau et inattendu.
      - En tant que (comme tu me l'as appris) 'spermatozoïde de l'espace", je suis tout aussi vierge que toi. Et toi, tu m'as informé que j'étais masculin. Je suis tout aussi curieux de savoir ce qu'il va se passer
      ."

      Peut-être est-ce moi qui exagère mais j'ai l'impression que l'auteur se moque de moi ! Qu'en pensez-vous ?

      Un  autre point qui me laisse pantoise, la fin ou aboutissement de l'intrigue.

      Si je lis la quatrième de couverture, j'ai quasiment la fin de l'histoire.
      La voici :
      "7 joueurs, 7 visions du futur.
      Le but ultime de chacun : s'imposer.
      Et si un 8éme joueur venait tout bouleverser ?
      La Terre n'a pas dit son dernier mot...."

      Donc le Monde est divisé en 7 entités, plus la Terre, et chacun veut proposer sa propre évolution. Reste à savoir qui sont ces joueurs et qu'elle est leur vision du futur.

      Très rapidement on nous dévoile les 7 groupes :
      - les féministes
      - les partisans de la miniaturisation de l'espèce
      - les religieux
      - les capitalistes
      - les partisans de l'allongement du temps de vie
      - les pro-androïdes
      - les colonisateurs de l'espace

      Il nous faut attendre la fin pour connaître leurs desseins très originaux :
      - les féministes veulent un monde consacré aux femmes ... oh !!! quelle surprise !
      - les micro-humains choisissent finalement non pas la miniaturisation mais la diversification de l'espèce humaine afin qu'ils puissent conquérir tous les milieux
      - les religieux : la soummission du peuple et la croissance démographique
      - les capitalistes voient leur salut dans la production et la consommation (on fait la guerre, on détruit, on reconstruit, on consomme)
      - pour les partisans de la longévité : créer l'homme immortel Homo immortalis
      - les pro-androïdes : création de l'Homo roboticus qui surpasse l'humain
      - les colonisateurs de l'espace : ensemencer, terraformer une nouvelle planète dans le système de Proxima Centaurii


      C'est consternant de banalité. Je me suis sentie humiliée.


      En résumé

      ce que j'ai aimé :
      - les personnages et leurs périples
      - l'idée que l'humanité peut soulager la Terre
      - les passages de l'encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu de Edmond Wells
      - l'organisation du monde en un système heptagonal

      ce que je n'ai pas aimé :
      - l'affirmation à plusieurs reprises dans ce tome, mais aussi dans le premier je crois, que la Lune ne tourne pas sur elle-même ! Alors que la plupart des faits scientifiques énoncés dans ce livre (et qui ne relèvent pas de la SF) sont véridiques !
      - les interventions de Gaïa
      - l'intrigue politique qui n'est pas aboutie
      - les propositions d'évolution

      Quelqu'un pourra-t-il me faire changer d'avis en m'apportant une autre vision de ce roman ?
    • BettieRose

      Administrateur

      Hors ligne

      #2 05 Janvier 2018 15:35:10

      Bonjour,

      Peut-être pourrions-nous songer à reporter la discussion dans ce sujet et le transformer véritablement en topic saga ?
    • ef

      Livraddictien débutant

      Hors ligne

      #3 05 Janvier 2018 21:59:45

      oui, bonne idée !