Citation de Gilles Deleuze

"C'est a travers les mots, entre les mots, qu'on voit et qu'on entend."

[Topic unique] Entraide écrivains/lecteurs

 
  • Historicia

    Lecteur confirmé

    Hors ligne

    #41 26 Novembre 2017 21:00:06

    Matea a écrit:

    Bonsoir,

    Je travaille actuellement à l'élaboration d'un récit plus ou moins fantastique, qui compte aujourd'hui environ un millier de pages format poche. Je ne cherche pas d'avis de lectures, mais des conseils de construction et de développement.

    Voici le souci auquel je suis confrontée : étudiante en médecine, le temps me manque un peu (quel euphémisme !) pour écrire avec régularité. Au fur et à mesure que j'approche de mon dénouement, j'ai le sentiment de ralentir l'action. Chaque scène est plus longue, chaque description plus précise. De fait, je n'avance plus, au point que cela me devient pénible de m'installer pour écrire : l'envie vient moins vite. Bien sûr, je sais ce qu'on dit sur le "syndrome de la page blanche" et les passages à vide, il faut être patient, l'inspiration reviendra... etc. Mais dans mon cas, ce n'est pas l'inspiration qui manque. Je sais exactement où je vais, où je veux aller, où je veux en venir, et comment. Seulement il me faut intégrer certains éléments pour la compréhension de l'histoire, et l'idée de m'y coller est fastidieuse. En d'autres termes, mon action s'enlise, et ces passages descriptifs ou explicatifs me découragent avant même d'avoir commencé à les rédiger. Cela va faire un mois que je n'ai pas lâché un seul mot.

    Ma question est donc la suivante : comment passer ce moment difficile ? Devrais-je attendre sans rien écrire ? Me forcer un peu ? Faire passer mes infos importantes sous une autre forme que du dialogue ou de la description purement narrative ? Je ne sais que faire.

    Bonjour :)

    Je dirais tout d'abord qu'une scène longue ne veut pas forcément dire ennuyeuse. Les lecteurs adorent se plonger dans une histoire, ce qui passe par la description de la scène, de l'action et des sentiments des personnages, etc. Donc je pense que tu n'as pas à te soucier de ça.

    De ce que j'ai compris de ton pb, c'est la motivation, le premier pas pour écrire, et non l'inspiration qui t'embête. C'est déjà une bonne chose en soi ! Je te dirais de te forcer un petit peu. Personnellement, je me mets une ou plusieurs musiques qui me donnent envie d'écrire (que je mets les mêmes pour mes phases d'écriture). Comme qqun l'a dit dans une vidéo  (je ne sais plus qui...), de cette façon, notre cerveau se met dans les conditions et se dit que c'est le moment d'écrire. À tous les coups cette méthode marche pour moi.

    Quant à ce côté "lenteur" que tu as remarqué, sache que ça me le fait aussi. J'arrive en ce moment aux deux trois derniers chapitres et j'ai l'impression aussi que ce n'est plus très passionant. Mais il ne faut pas s'arrêter à ça. Il faut écrire sans se poser de questions. C'est un 1er jet. Tu reviendras forcément sur ton récit et plus tard tu trouveras un moyen de rendre le tout plus dynamique et/ou qui te satisfera ;)

    J'espère t'avoir un peu aidé...
  • Matea

    Lecteur timide

    Hors ligne

    #42 26 Novembre 2017 21:46:53

    Merci beaucoup pour ces conseils !

    Personnellement hélas je ne pourrais pas appliquer le premier, étant proprement incapable d'écrire (ou de lire, de travailler, de dessiner,etc) en musique ! Soit j'écoute de la musique, soit je fais autre chose. Je ne sais pas combiner les deux, pas agréablement en tous cas.

    Cependant je crois que tu as raison, je dois retravailler ma motivation. J'ai déjà essayé de m'y mettre en me donnant un bon coup de pied aux fesses, mais rien n'y fait ! Je chipote, je retravaille les chapitres précédents, je relis ce que j'ai déjà écrit, voire je me met à d'autres textes ! Tout pour éviter le problème... ce qui ne résout rien.

    Disons que j'ai une scène où une décision importante doit être prise, donc il faudrait qu'elle soit longue, détaillée, et qu'elle retranscrive les débats qui mènent à cette décision. Le problème, c'est que je n'ai pas envie d'écrire cette scène. Je me demande même si je ne devrais pas la "couper au montage" et passer directement à la suite, mais j'ai peur que cela fasse "abrégé".

    Je ne sais pas encore comment je vais me décider, mais merci de ton aide !
  • Historicia

    Lecteur confirmé

    Hors ligne

    #43 26 Novembre 2017 23:47:57

    Matea a écrit:

    Merci beaucoup pour ces conseils !

    Personnellement hélas je ne pourrais pas appliquer le premier, étant proprement incapable d'écrire (ou de lire, de travailler, de dessiner,etc) en musique ! Soit j'écoute de la musique, soit je fais autre chose. Je ne sais pas combiner les deux, pas agréablement en tous cas.

    Cependant je crois que tu as raison, je dois retravailler ma motivation. J'ai déjà essayé de m'y mettre en me donnant un bon coup de pied aux fesses, mais rien n'y fait ! Je chipote, je retravaille les chapitres précédents, je relis ce que j'ai déjà écrit, voire je me met à d'autres textes ! Tout pour éviter le problème... ce qui ne résout rien.

    Disons que j'ai une scène où une décision importante doit être prise, donc il faudrait qu'elle soit longue, détaillée, et qu'elle retranscrive les débats qui mènent à cette décision. Le problème, c'est que je n'ai pas envie d'écrire cette scène. Je me demande même si je ne devrais pas la "couper au montage" et passer directement à la suite, mais j'ai peur que cela fasse "abrégé".

    Je ne sais pas encore comment je vais me décider, mais merci de ton aide !

    Après, je mets des musiques sans parole pour ne pas me déconcentrer, et ça reste une musique en fond sonore presque. D'ordinaire, je suis comme toi aussi (je ne peux pas faire deux choses à la fois). Mais une fois que j'ai trouvé la musique qui correspond bien à mon histoire et/ou qui me donne envie d'écrire, eh bien hop c'est parti ! Comme tu dis, ce n'est peut-être pas ta méthode. Certaines personnes boivent du thé, du café, etc. Il faudrait te faire un "rituel" en fait pour t'inciter à commencer.

    Rien ne t'empêche de disperser les infos menant à cette décision. Par exemple : quelques échanges, puis la décision est prise. Et plus tard (sous entendu après la fin de la discussion), un perso demande par exemple comment s'est passé l'entretien, et là l'autre perso qui a eu connaissance de la décision lui explique brièvement le pourquoi du comment. Comme ce serait en dialogue, ça ne semblerait pas long au lecteur. Et toi-même, je pense que tu n'aurais pas le sentiment de longueur.

    La clef est, je pense, que tu ne dois pas te faire une montagne de ce passage. Rien ne t'oblige à tout écrire en une journée non plus ! Tu peux écrire petit bout par petit bout. Fixe-toi un petit objectif, généralement on le dépasse assez facilement une fois qu'on est lancé ;)

    Autre solution : donne-toi une récompense ! Si jamais tu écris telle partie de ton passage, tu pourras avoir ou faire telle ou telle chose (boire du thé, chocolat, aller prendre un bain, etc).

    Dernière éventuelle possibilité : faire le défi sablier de Samantha Bailly. Elle organise souvent des sessions sur Facebook (sur d'autres réseaux sociaux aussi, je crois). Ca te permettra de te motiver, peut-être :)

    Dernière modification par Historicia (26 Novembre 2017 23:50:03)

  • Matea

    Lecteur timide

    Hors ligne

    #44 29 Novembre 2017 19:27:29

    Merci pour cette réponse très complète !

    Effectivement, je crois que je vais pencher pour ta solution de la décision "dialogue résumé", car dans tous les cas, il me faudra y passer (mes personnages sont assez dispatché aux quatre coins du pays). Ce sera le plus simple je pense, et je n'aurais pas besoin de tout détailler. C'est une super idée, merci beaucoup !

    Je crois que ce qui me faisait aussi peur dans l'idée de raconter toute la scène, c'est que cette décision doit être prise par une assemblée d'une dizaine de personnes : même en ne rapportant pas tous les avis, un dialogue à dix voix c'est carrément compliqué (j'en ai déjà rédigé un, j'avais le cerveau à l'envers !) donc avec le résumé à un autre personnage, on passe à un dialogue à deux voix et le problème est résolu. Bref, tu me sauve la vie, merci beaucoup de ton aide ! :-)
  • Historicia

    Lecteur confirmé

    Hors ligne

    #45 29 Novembre 2017 21:33:11

    Matea a écrit:

    Merci pour cette réponse très complète !

    Effectivement, je crois que je vais pencher pour ta solution de la décision "dialogue résumé", car dans tous les cas, il me faudra y passer (mes personnages sont assez dispatché aux quatre coins du pays). Ce sera le plus simple je pense, et je n'aurais pas besoin de tout détailler. C'est une super idée, merci beaucoup !

    Je crois que ce qui me faisait aussi peur dans l'idée de raconter toute la scène, c'est que cette décision doit être prise par une assemblée d'une dizaine de personnes : même en ne rapportant pas tous les avis, un dialogue à dix voix c'est carrément compliqué (j'en ai déjà rédigé un, j'avais le cerveau à l'envers !) donc avec le résumé à un autre personnage, on passe à un dialogue à deux voix et le problème est résolu. Bref, tu me sauve la vie, merci beaucoup de ton aide ! :-)

    En effet, ça peut vite devenir ingérable une discussion avec autant de personnages !
    Ravie d'avoir pu t'aider :)
  • Mandinou

    Néophyte de la lecture

    Hors ligne

    #46 05 Juin 2018 11:30:59

    Bonjour à tous !

    J'aimerais savoir ce que vous pensez d'un changement de narration au cours d'une saga, est-ce que vous trouvez ça choquant ?

    Je m'explique :

    J'essaye d'écrire depuis des années une histoire en quatre tomes, dont les trois premiers sont centrés sur un personnage principal, voire 2. Je les ai écrit à la troisième personne pour avoir la possibilité de montrer par moments des scènes qui concernent d'autres personnages ainsi que leurs émotions. J'avais peur qu'à la première personne je perde le lecteur (ou même tout simplement moi haha) si je n'arrive pas à nommer le personnage qui pense ou qui parle.

    Je commence tout juste à travailler sur le quatrième qui est centré sur un autre personnage (les 2 principaux du premier ne seront plus présents mais cela reste la suite de la saga) et je me rends compte que ce serait beaucoup plus facile pour moi de l'écrire à la première personne car c'est un personnage beaucoup plus intense et qui se pose énormément de questions. Sur la vingtaine de pages de scènes écrites pèle-mêle, à chaque fois je trouve que la troisième personne ne rend pas justice à ses émotions.

    Avez-vous déjà lu des sagas ou le type de narration change en cours de route ? Avez-vous déjà écrit de cette manière ?

    Merci d'avance pour votre aide :)
  • Matea

    Lecteur timide

    Hors ligne

    #47 05 Juin 2018 20:17:59

    Je pense que tout dépend de la façon dont tu amène la chose.

    D'après ce que tu dis, ce 4ème tome aura déjà de nettes différences avec les trois premiers, puisque tu fais un changement de personnage principal. De fait, il marque une sorte de coupure dans ta saga. Il y a donc deux façons de voir les choses :

    - Soit tu décides de poursuivre dans ce contraste, et de donner pleinement la place à ce nouveau personnage et à ses sentiments, grâce à la première personne.

    - Soit tu essayes d'atténuer un peu la différence. Pour cela, tu pourrais par exemple commencer ce tome en alternant point de vue interne - le "je" - comme tu le souhaites, avec des passages en point de vue externe ou omniscient, pour que tes lecteurs ne se sentent pas perdus. Au fil du tome, tu pourras toujours limiter petit à petit les passages à la 3ème personne pour te consacrer plus au point de vue personnel du personnage principal.

    Dans tous les cas, la question à te poser - ou a poser à d'autres personnes qui te relisent - est de savoir si tu souhaite accentuer la rupture entre ce tome et les autres, ou plutôt la passer en douceur. Lorsque tu auras déterminé cela, tu pourras choisir ton mode narratif.

    PS : Autre option : suis ton instinct. Raconte ce que tu as a raconter comme cela te vient, au feeling. Ce qui sera à la première personne le sera, et ce qui sera à la troisième personne aussi. Parfois, quand on ne sait pas quoi faire, il faut aussi accepter de ne pas se poser de questions, et se lancer dans le vide sans plan précis. Tout dépend de la façon dont tu aimes travailler : plutôt planifiée ou instinctive ? à toi de choisir ta méthode ! =)
  • Mandinou

    Néophyte de la lecture

    Hors ligne

    #48 05 Juin 2018 22:51:51

    Matea a écrit:

    Je pense que tout dépend de la façon dont tu amène la chose.

    D'après ce que tu dis, ce 4ème tome aura déjà de nettes différences avec les trois premiers, puisque tu fais un changement de personnage principal. De fait, il marque une sorte de coupure dans ta saga. Il y a donc deux façons de voir les choses :

    - Soit tu décides de poursuivre dans ce contraste, et de donner pleinement la place à ce nouveau personnage et à ses sentiments, grâce à la première personne.

    - Soit tu essayes d'atténuer un peu la différence. Pour cela, tu pourrais par exemple commencer ce tome en alternant point de vue interne - le "je" - comme tu le souhaites, avec des passages en point de vue externe ou omniscient, pour que tes lecteurs ne se sentent pas perdus. Au fil du tome, tu pourras toujours limiter petit à petit les passages à la 3ème personne pour te consacrer plus au point de vue personnel du personnage principal.

    Dans tous les cas, la question à te poser - ou a poser à d'autres personnes qui te relisent - est de savoir si tu souhaite accentuer la rupture entre ce tome et les autres, ou plutôt la passer en douceur. Lorsque tu auras déterminé cela, tu pourras choisir ton mode narratif.

    PS : Autre option : suis ton instinct. Raconte ce que tu as a raconter comme cela te vient, au feeling. Ce qui sera à la première personne le sera, et ce qui sera à la troisième personne aussi. Parfois, quand on ne sait pas quoi faire, il faut aussi accepter de ne pas se poser de questions, et se lancer dans le vide sans plan précis. Tout dépend de la façon dont tu aimes travailler : plutôt planifiée ou instinctive ? à toi de choisir ta méthode ! =)

    Je te remercie beaucoup pour tes conseils, je ne pensais pas avoir un retour aussi vite :)

    Tu as tout à fait raison c'est vraiment un tome qui sera différent des autres même s'il est dans la continuité, et ça permettrait effectivement de marquer le contraste.

    Je n'avais pas envisagé d'alterner les deux, mais à la réflexion c'est vrai que c'est quelque chose que j'ai déjà vu dans des romans et qui ne m'a pas choqué.
    Par rapport à l'aspect romantique, j'avais dans tous les cas prévu de "switcher" de temps en temps sur le point de vue du second personnage principal mais je n'avais pas pensé faire un mélange de types de points de vue. Du coup, je pourrais garder mon personnage principal à la première personne et le second à la troisième personne.

    Je vais prendre le temps de faire les tests, faire au feeling comme tu dis et voir ce qu'il en ressort ! J'avais pris l'habitude de commencer sans plan, puis à en faire, puis à repartir à l'aveuglette alors j'imagine que c'est un peu un mélange des deux =)

    Encore merci pour tes précieux conseils !
  • Baba Loe

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #49 13 Juin 2018 13:56:16

    Bonjour à toutes et à tous,

    Avec des amis professionnels du livre, nous avons créé Heptalone, une association qui propose de relire vos manuscrits et de vous donner des conseils. Il ne s'agit pas de bêta-lecture, ni de corrections précises, mais d'un avis honnête, bienveillant et gratuit sur l'ensemble de votre texte (personnages, intrigue, forme...). Nous vous donnons rendez-vous sur notre site pour en savoir plus et envoyer votre manuscrit !
    Je suis disponible pour répondre à vos questions.

    Au plaisir de vous lire :)

    Joanna/Heptapotame

    Edit Speech : Publicité autorisée par la Team.

    Dernière modification par Baba Loe (08 Août 2018 09:01:53)

  • Matea

    Lecteur timide

    Hors ligne

    #50 14 Juin 2018 16:29:12

    Mandinou a écrit :
    Je vais prendre le temps de faire les tests, faire au feeling comme tu dis et voir ce qu'il en ressort ! J'avais pris l'habitude de commencer sans plan, puis à en faire, puis à repartir à l'aveuglette alors j'imagine que c'est un peu un mélange des deux icon_smile2

    Personnellement, à part pour les maniaques de l'écriture bien ordonnée, je pense que le mieux reste souvent de se fier à son instinct, d'écrire comme ça vient, et d'apporter des retouches ensuite là où c'est nécessaire, quitte à reprendre un chapitre ou deux pour faire propre. =)

    En espérant que tu trouveras la forme qui te correspond le mieux et qui te permettra d'exprimer ce que tu veux !