avatar Emury

Emury a lu et commenté

8 décembre 2017 16:58

Superbe roman humaniste sur le racisme. Chien blanc, c'est Romain Gary qui dit : "oui au chien en l'homme et non à la chiennerie".

Chien blanc

17

TRES BON

Romain Gary

C'était un chien gris avec une verrue comme un grain de beauté sur le côté droit du museau et du poil roussi autour de la truffe qui le faisait ressembler au fumeur invétéré sur l'enseigne du chien-qui-fume, au bar-tabac à nice, non loin du lycée de mon enfance. ... Lire la suite Il...

Genres : Autobiographie

Editions Folio (2010)

avatar Emury

Emury a lu et commenté

8 décembre 2017 16:39

Formidable! Un vrai feu d'artifices littéraire : foisonnant, généreux, exotique, incroyable, émouvant. L'auteur ose tout et ne recule devant rien. Je recommande sans réserve!

Cent ans de solitude (Cien años de soledad)

18

TRES BON

Gabriel Garcia Marquez

Une épopée vaste et multiple, un mythe haut en couleur plein de rêve et de réel. Histoire à la fois minutieuse et délirante d'une dynastie: la fondation, par l'ancêtre, d'un village sud-américain isolé du reste du monde; les grandes heures marquées par la magie et l'alchimie; la...

Genres : Contemporaine

Editions Points (2022)

avatar Emury

Emury a lu et commenté

8 décembre 2017 16:35

Livre avec des réflexions intelligentes et reflétant bien l'Autriche d'avant la 1ere guerre mondiale avec ses élites culturelles. Cependant, ce n'est pas très bien écrit : on dirait que tous les personnages sont présentés froidement juste pour servir le discours et ne sont pas véritablement incarnés. Bref, oui : du porn pour intello à lire à petites doses sinon bof, bof.

L'homme sans qualités, tome 1 (Der Mann ohne Eigenschaften)

13

MOYEN

Robert Musil

Ce livre étincelant, qui maintient de la façon la plus exquise le difficile équilibre entre l'essai et la comédie épique, n'est plus, Dieu soit loué, un " roman " au sens habituel du terme" : il ne l'est plus parce que, comme l'a dit Goethe, " tout ce qui est parfait dans...

Genres : Classique

Editions Seuil (2004)