Le Book Club c'est maintenant !

Si vous avez lu "Red queen" de Victoria Aveyard, venez en discuter avec nous :)

Pars vite et reviens tard de Fred Vargas

Titre : Pars vite reviens tard
Auteur : Fred Vargas
Edition J’ai Lu
Genre : Policier

L’histoire

Ce sont des signes étranges, tracés à la peinture noire sur des portes d’appartements, dans des immeubles situés d’un bout à l’autre de Paris. Une sorte de grand 4 inversé, muni de deux barres sur la branche basse. En dessous, trois lettres : CTL. A première vue, on pourrait croire à l’œuvre d’un tagueur. Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourde, un relent maléfique. De son côté, Joss Le Guern, le Crieur de la place Edgar-Quinet, se demande qui glisse dans sa boîte à messages d’incompréhensibles annonces accompagnées d’un paiement bien au-dessus du tarif. Un plaisantin ou un cinglé ? Certains textes sont en latin, d’autres semblent copiés dans des ouvrages vieux de plusieurs siècles. Mais tous prédisent le retour d’un fléau venu du fond des âges…

Mon avis

Ma première lecture de cet auteur. J’ai beaucoup aimé le style de narration de Fred Vargas. Dans un scénario très bien construit, elle prend le temps de présenter ses personnages et réussit à créer une grande proximité avec eux. On sent vraiment qu’elle les aime tous beaucoup. Son écriture est positive, porteuse d’espoir, alors que certains passages ne sont pas particulièrement gais (Arnaud). J’ai fini ce livre la joie au cœur bien qu’il présente des éléments propres aux romans noirs. FG n’entre pas dans cette facilité-là.

J’aime beaucoup le personnage d’Adamsberg car il fait confiance à son intuition.
Son schéma déductif est basé sur ses sentiments. Il sait qu’il ne peut se tromper.
J’ai aimé comment il observe son propre raisonnement et revient en arrière pour en trouver la faille.
Quand Adamsberg rencontre le psy Ferez pour essayer d’y voir plus clair dans la personnalité de l’assassin. Le psy ne dit pas 2 mots. Adamsberg trouve lui-même la solution. L’écoute spécialisée de Ferez lui donne le moyen de dépasser les limites de sa réflexion. J’adore!
Adamsberg, pas du tout physionomiste, constitue une sorte de pensum pour se souvenir des noms des hommes de sa brigade et des gens en général. J’adore encore!
FG a écrit plusieurs livres avec ce personnage, je le retrouverai avec plaisir.

Les autres personnages de ce livre ( Joss Le Guern, Decambrais, Damas, Lizbeth) sont comme en rédemption. Ils ont été condamnés par la société pour des actes qu’ils n’ont pas commis.
Marc Vandoosler est « femme de ménage » le jour. Passionné par l’époque médiévale, il est devenu un grand érudit.
Ainsi, derrière les gens peuvent se cacher des richesses qui pourraient ne jamais être utilisées.

Bref, l’écriture de Fred Vargas m’a séduite et je lirai volontiers d’autres ouvrages de cet écrivain.

Ma note est 9 /10



5 commentaires

SophieLJ 30 août 2011 à 14 h 14 min / Répondre

Heureuse que ça t’ai plu. J’ai aimé que chaque personnage soient développés. C’est assez rare, souvent il y a 2-3 personnages importants et les autres sont un peu bâclés. Là ce n’est pas le cas.

Je te conseille « L’homme aux cercles bleus » j’en garde un bon souvenir aussi.

Sevmarguerite 30 août 2011 à 9 h 51 min / Répondre

C’étais aussi une première pour moi et j’ai failli arrêter ma lecture!

Le début a été trop long pour moi quand l’auteur a tous mis en place!

Une fois passé ce cap, cela allait mieux!

Kactusss 30 août 2011 à 9 h 47 min / Répondre

Moi aussi j’ai beaucoup aimé cette lecture et c’était aussi la première pour moi que je lisais un roman de Fred Vargas. Une très bonne expérience, j’aime beaucoup sa narration.


Laisser un commentaire

Participez au blog !

Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez poster sur le blog de Livraddict !

Vous aurez votre propre "coin" qui regroupera vos critiques !

Cela vous intéresse ?
Alors, inscrivez-vous sur Livraddict et envoyez votre critique à Thalia par message privé !

Recherche

Index

Archives