Les blogueurs sélectionnés pour les partenariats Folio sont annoncés !

Il reste encore des exemplaires des six autres titres, n'hésitez pas à postuler !

[Cao, Irene] La trilogie italienne - Saga

 
    • harmo20

      Tourneur de pages compulsif

      Hors ligne

      #1 05 Septembre 2014 14:41:30

      <image><image><image>

      Résumé tome 1 :
      Si on pouvait capturer le plaisir, Elena le ferait avec les yeux. Âgée de vingt-neuf ans, d’une beauté innocente mais radieuse, elle ignore encore ce qu’est la passion. Son monde est fait d’art et de couleurs – celles de la fresque qu’elle restaure à Venise, la ville où elle a vu le jour – jusqu’à sa rencontre avec Leonardo, un chef cuisinier de renommée internationale. En entrant dans sa vie, celui-ci emporte tout sur son passage : son histoire d’amour naissante avec Filippo, l’idée qu’elle s’est toujours faite d’elle-même et, surtout, sa façon de vivre les plaisirs de la chair.
      Leonardo, qui vient de s’installer dans le palais où elle travaille, s’apprête à lui ouvrir les portes d’un paradis inexploré, dont lui seul possède les clés. Il sait que le plaisir doit conquérir tous les sens, qu’il a une forme, une odeur, une saveur, et va initier Elena à une condition : qu’elle ne tombe jamais amoureuse de lui. Mais comment résister au magnétisme de cet homme et au tourbillon des sens qu’il éveille en elle ?


      Mon avis :
      J’ai été attiré par ce livre grâce à la couverture. Je la trouve jolie, simple et ne révèle pas grand-chose sur le roman. Le résumé m’a encore plus plu du coup, j’ai voulu découvrir premier tome.

      Elena est âgée de vingt-neuf ans, elle consacre sa vie à son travail. Même sa meilleure amie Gaia n’arrive pas à la faire sortir de chez elle, Elena a toujours une excuse. Elena travaille sur une fresque dans un palais à Venise, mais voilà, le propriétaire va héberger Leonardo pour un certains temps. Celui-ci ne va laisser Elena indifférente…

      Elena est une héroïne sympathique. Elle adore son travail – rénover des œuvres d’art - et n’hésite pas à faire des heures supplémentaires pour que le résultat soit merveilleux. Heureusement qu’elle a Gaia pour lui changer les idées de temps en temps. Elena ne boit pas, elle est végétarienne, du coup, elle ne prend pas soin d’elle, surtout que c’est une belle femme.
      Gaia tant qu’à elle adore sortir. Son travail fait qu’elle connaît pas mal de monde, c’est une fille très sociable, elle n’hésite pas à parler même à ceux qu’elle ne connaît pas. Les filles sont totalement différentes mais elles se complètent. Elles forment un beau duo.
      Leonardo est chef cuisinier. Il est beau, charmant, sexy. Il est très sur de lui. Son défaut c’est qu’il ne veut pas d’attache…
      Filippo est un ami d’Elena depuis pas mal de temps. Celui-ci est amoureux d’Elena et commence enfin à le montrer à Elena. C’est un jeune homme simple, avec de l’humour, très gentil, attentionné.

      Voilà pour les personnages, je les trouve tous très intéressants. J’ai aimé découvrir ce premier tome.
      La plume d’Irene Cao est très fluide, simple et délicate. Je pense que c’est un point fort de ce roman. Ça se lit rapidement, c’est prenant. Un autre point fort, l’histoire se déroule à Venise. J’ai toujours voulu découvrir Venise, la ville des amoureux. Là, l’auteure a réussi à me faire voyager jusqu’à Venise. Une ville palpitante, rempli de lieux magnifique. Le mélange d’art, de Venise, d’amour, de sensualité, tout ça, fait que j’ai apprécié ce livre.
      C’est un livre érotique, mais je trouve qu’il n’y a pas forcément énormément de passages sensuels, surtout, il n’y a pas de vulgarité, c’est tendresse, expérience tout en douceur.

      La fin est simple, personnellement, je me langui de découvrir la suite. La fin de ce premier tome ne donne pas spécialement envie de continuer, si on n’aime pas, on ne sera pas perturbé de ne pas connaître la suite. Mais moi, je me langui de retrouver Elena dans ses nouvelles péripéties amoureuses.

      En conclusion, une histoire intéressante. J’ai adoré tous les personnages, je les trouve très bien travaillé. Ce fut un plaisir de suivre Elena doit ses découvertes charnelles. Le style d’Irene Cao m’a plu dès le début, ce livre se lit très facilement. Une trilogie très promettante.