Celui qui pourrissait

de Jean-Pierre Bours (1977)

Synopsis

Moyenne

17.0

1 vote

TRES BON

Que le fantastique soit aussi une disposition d'esprit, un regard privilégié porté sur les hommes et les choses, ce recueil de neuf contes nous le montre avec éclat. Il y a ici certes des déchirures brutales, d'horribles moments, des lueurs d'épouvante, de curieux dédoublements et d'incroyables méprises, mais aussi une quête passionnée de l'identité, une interrogation lancinante sur la difficulté d'être et de vivre — sur les foudroyantes incertitudes de la vie et de la mort. Avec Jean-Pierre Bours, le fantastique est bien ainsi la voix d'un désarroi panique. Davantage : le chant désespéré d'une blessure.

Contenu:
1 - Celui qui pourrissait, pages 5 à 28
2 - Procédure contradictoire, pages 29 à 46
3 - Histoire d'A, pages 47 à 61
4 - Le Peuple nu, pages 62 à 80
5 - Divin marquis !, pages 81 à 93
6 - Le Château des réminiscences, pages 94 à 115, Poésie
7 - La Vérité sur la mort d'Aaron Goldstein, pages 116 à 131
8 - La Mort du juste, pages 132 à 146
9 - Entre Charybde et Scylla, pages 147 à 163
10 - Aujourd'hui l'abîme, pages 164 à 186

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2012 Editions L'arbre vengeur

Française Langue française | 277 pages | ISBN : 291614188X

1977 Editions Marabout (Fantastique)

Française Langue française | 186 pages

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !