Antigone encore : Les femmes et la loi

Synopsis

Moyenne

13.0

1 vote

MOYEN

Suivant le fil des questions posées par Virginia Woolf dans Trois Guinées, Françoise Duroux découvre ici une Antigone non pas « contre » la loi, mais « obstinée à découvrir la loi » - la Loi universelle qui rend tous les humains égaux devant la mort, celle qui ne confondant pas justice d'en haut et justice d'en bas constitue sans doute la condition de la citoyenneté effective de tous les humains, hommes et femmes. Il s'agit ici de l'Antigone de Sophocle et des lectures multiples et contradictoires qu'en ont données Anouilh (qui la voyait fasciste), Brecht (qui la voulait rebelle) Goethe et Lacan après lui (qui la campent en « hérault » d'une éthique dont le pouvoir ne saurait satisfaire les exigences).

1 édition pour ce livre

1993 Editions L'Harmattan

Française Langue française | 107 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !