Apologie des oisifs

Synopsis

Moyenne

16.0

1 vote

BON

“Aujourd’hui, chacun est contraint, sous peine d’être condamné par contumace pour lèse-respectabilité, d’exercer une profession lucrative, et d’y faire preuve d’un zèle proche de l’enthousiasme. La partie adverse se contente de vivre modestement, et préfère profiter du temps ainsi gagné pour observer les autres et prendre du bon temps, mais leurs protestations ont des accents de bravade et de gasconnade. Il ne devrait pourtant pas en être ainsi. Cette prétendue oisiveté, qui ne consiste pas à ne rien faire, mais à faire beaucoup de choses qui échappent aux dogmes de la classe dominante, a tout autant voix au chapitre que le travail.”
On se persuadera à la lecture de ces textes jubilatoires, où défile une galerie d’excentriques anglais de la plus belle eau, que la paresse et la conversation – au même titre que l’assassinat – méritent de figurer parmi les beaux-arts.

Titre original : An apology for idlers

1 édition pour ce livre

2003 Editions Allia

Française Langue française | Traduit par Laili Dor, Mélisande Fitzimons | 64 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Astyala Le 05 Mars 2016 à 10:03
    Un texte court et plein de vérités. Très agréable à lire, une apologie en toute simplicité. Il critique la réussite avec toutefois la conscience d'arguments en faveur de cette direction. "Alors que la Nature se soucie si peu de la vie individuelle, pourquoi nous berçons-nous de l'illusion que la notre est si importante ?" A méditer.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !