Corps et biens

Synopsis

Moyenne

15.8

22 votes

BON

Compagnon de route et enfant chéri du surréalisme à ses débuts, Robert Desnos en illustra l'âge d'or, entre 1922 et 1930 - période à peu près couverte par Corps et Biens. Archétype du poète prodige, le provocateur fougueux, l'amant passionné, le fantôme qui trouva la mort au camp de Trevezin en 1945 ou le tout jeune homme inspiré qui dictait des poèmes entiers durant son sommeil nous ouvre les portes d'un monde merveilleux : l'enfance d'un langage où tout est à réinventer, non seulement les mots, mais les rythmes et les images. Ces images, claquant comme des oriflammes, avec leurs automatismes savamment maîtrisés, font vibrer le vers, le tendent comme une corde qui chante au souffle d'une tempête continuelle. Car la voix de Desnos est avant tout un chant : classique ou moderne, nourrie de stridences et d'éclairs, jamais elle ne se départit d'un lyrisme omniprésent qui semble trouver ses échos dans les ténèbres d'une nuit ensoleillée, au plus profond de nos rêves.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2016 Editions Belin / Gallimard (Classico - Lycée)

Française Langue française | 288 pages | Sortie : 22 Avril 2016 | ISBN : 9782701197616

2009 Editions Gallimard (Poésie)

Française Langue française | 203 pages

2005 Editions Gallimard (La bibliothèque)

Française Langue française | 320 pages | Sortie : 10 Mars 2005

2004 Editions Gallimard (Poésie)

Française Langue française | 203 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • xavier.p77 Le 14 Juin 2019 à 18:38
    Les poèmes de ce recueil sont beaux et reflètent l'esprit du surréalisme.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !