Fourmis sans ombre : Le Livre du haïku

Synopsis

Moyenne

14.5

4 votes

MOYEN

Réédition d'un classique qui enchanta Roland Barthes, où poésie et impertinence cheminent d'un même pas. Les haïkistes nippons, dont Maurice Coyaud a rassemblé ici le plus large florilège, notaient volontiers leurs petits poèmes - trois vers, c'est tout - en marge du récit de leurs randonnées, comme autant de pauses, de points de suspension. M. Coyaud procède à leur manière. Son anthologie n'en est pas vraiment une et c'est tant mieux; elle prend forme en promenade, de libres divagations à travers le Japon éternel.

Écoutons ces voix qui nous disent que la poésie, même si elle n'est jamais que l'autre nom de l'indicible, ne loge pas au temple que l'on croit : elle suit les chemins vicinaux, dort dans les fossés et chausse les savates de tout le monde. Elle ne cherche rien (puisque chercher est l'un des meilleurs moyens de ne rien trouver), donnant secrètement raison au sage qui nous prévient narquoisement : "Quand vous regardez, contentez vous de regarder. Si vous réfléchissez, vous mettez déjà hors de la cible."

1 édition pour ce livre

2010 Editions Phebus (Libretto)

Française Langue française | 317 pages | ISBN : 9782859405861

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Lianescente Le 25 Avril 2020 à 22:12
    C'est toujours un plaisir de lire de la poésie et j'adore découvrir de nouveaux haïkus. Ce recueil ne fait pas exception et les explications supplémentaires ainsi que l'ajout de plusieurs contes étaient appréciables.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !