L'Aiglon

de Edmond Rostand (1900)

Synopsis

Moyenne

15.6

10 votes

BON

Vienne, Schönbrunn, Metternich, un empire qui se croyait éternel malgré l'ombre de Napoléon qui pèse encore sur l'Europe à travers un jeune homme irrésistible de charme, de fragilité et de mélancolie, une sorte d'Hamlet androgyne qui fut le grand rôle de Sarah Bernhardt et qui était le duc de Reichstadt, le fils de l'Ogre et de l'Aigle : le roi de Rome, l'Aiglon. Les ailes de l'Aiglon naissent, s'ouvrent, palpitent au souvenir de tant de puissance et de gloire, tels que les évoque devant lui Séraphin Flambeau, le grognard légendaire de la Grande Armée. Mais l'histoire n'aime pas les redites et les ailes meurtries vont bientôt se fermer. Le roi de Rome mourra comme il a vécu, en prince autrichien, la pièce se terminant sur la réplique fameuse de Metternich (qui a eu tout de même un peu peur) : « Vous lui remettrez son uniforme blanc. »

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2018 Editions Flammarion (GF)

Française Langue française | 464 pages | Sortie : 18 avril 2018 | ISBN : 9782081425729

1996 Editions Folio (Classique)

Française Langue française | 250 pages

1950 Editions Hachette (Bibliothèque de la jeunesse)

Française Langue française | 255 pages | ISBN : /

1939 Editions Hachette

Française Langue française | 255 pages | ISBN : inconnu

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

2 commentaires

  • Edelwe Le 13 Octobre 2010 à 12:14
    Une très belle pièce!
  • Lélé Books Le 04 Août 2019 à 15:37
    Une très bonne pièce.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !