Le mythe de la bonne guerre

Synopsis

Moyenne

18.0

1 vote

TRES BON

Le rôle de l'armée américaine en Europe et dans le Pacifique pendant la seconde guerre mondiale fut-il réellement une croisade contre la barbarie nazie et le militarisme japonais ? N'est-il pas univoque de qualifier cette guerre, comme on le fait aux USA, d'archétype de la guerre noble et juste ? L'historien canadien Jacques Pauwels brise ici le mythe. À ses yeux, les Américains étaient loin d'être inintéressés par les ressources économiques et la dimension géostratégique des régions qu'ils allaient libérer. Au contraire, ils débarquèrent avec une idéologie, des vues politiques, une conception des rapports sociaux à préserver et bien entendu avec l'idée qu'il fallait assurer les intérêt de leurs entreprises et in fine du capitalisme US. La crainte de l'expansion communiste et le désir d'en limiter les effets ne furent pas non plus étrangers à la philosophie interventionniste… En définitive ce livre brise l'image d'Épinal du libérateur américain venant mourir sur les plages de Normandie dans un but uniquement philanthropique. Jacques R. Pauwels enseigne l'histoire, entre autres, à l'université de Toronto. Son livre est un best-seller en Allemagne et sur le continent Nord-Américain.

1 édition pour ce livre

2012 Editions Aden

Française Langue française | Traduit par Jean-François Crombois | 384 pages | Sortie : 19 Janvier 2012 | ISBN : 9782805920042

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !