Nations et nationalisme depuis 1780

de Eric J. Hobsbawm (1992)

Synopsis

Moyenne

14.0

1 vote

MOYEN

À l'heure de la remontée brutale de toutes les formes de «nationalités», où les nouveaux États partent à la recherche de leur «sentiment national» et où les vieux États nations connaissent des flambées de nationalisme, on ne peut être que reconnaissant à Eric Hobsbawm de nous faire comprendre cette fin de siècle à la lumière de celle du siècle dernier.
L'historien s'attache avant tout à cerner d'un regard neuf les tribulations du concept, étant entendu qu'elles ne relèvent pas du ciel des idées mais s'enracinent dans une multitude de «nationalismes» historiques, sociaux, locaux, où la part du mythe se noue inextricablement à celle des réalités, dans une histoire pleine de bruit, de fureur et de sang, mais dont l'apogée - c'est une des originalités du livre que de le soutenir - est peut-être déjà dépassée.

Titre original : Nations and Nationalism (1990)

1 édition pour ce livre

2001 Editions Folio (Histoire)

Française Langue française | Traduit par Dominique Peters | 384 pages | Sortie : 24 Janvier 2001 | ISBN : 9782070416523

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !