Pensées sur la justice, Trois Discours sur la condition de Grands

Synopsis

Moyenne

11.5

4 votes

FAIBLE

L'homme sans Dieu est «plein d'injustice». Ses lois ne sont que coutumes, ses rois ne tiennent leur pouvoir que du hasard et de la force, et les magistrats n'en imposent que par leurs «robes rouges» et leurs «hermines». Pourtant, ce système est nécessaire au maintien de l'ordre social - car ceux qui prétendent y déroger font encourir le risque de la guerre civile, qui est le plus grand des maux.

Ce volume donne à redécouvrir la pensée politique de Pascal, indissociable de sa réflexion sur la condition de l'homme : outre les articles I à VII de l'édition Brunschvicg des Pensées (dont «La justice et la raison des effets», mais aussi les plus célèbres fragments : sur le divertissement, l'imagination, les deux infinis, le pari...), le lecteur y trouvera les Trois Discours sur la condition des Grands, qui invitent à considérer tout détenteur du pouvoir comme un usurpateur légitime.

1 édition pour ce livre

2011 Editions Flammarion (GF)

Française Langue française | 256 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !