Pensées végétariennes

Synopsis

Moyenne

12.8

6 votes

FAIBLE

"Qu'y a-t-il de plus abominable que de se nourrir continuellement de cadavres ?", s'interroge en 1772 un fervent défenseur du végétarisme, qui fait aussi l'éloge de "cette admirable loi par laquelle il est défendu de manger les animaux nos semblables". Contre toute attente, l'auteur de ces propos n'est autre que Voltaire. Le philosophe consacre depuis plusieurs années déjà les pages au sort des animaux de boucherie dans son oeuvre. Nul n'aurait soupçonné Voltaire de se faire le zélateur et théoricien du végétarisme. Ces passages épars n'en constituent pas moins un corpus homogène. Le problème de la responsabilité des hommes dans la souffrance des bêtes rejoint chez lui des préoccupations philosophiques plus larges et plus anciennes, à commencer par le problème du mal. Renan Larue réunit pour la première fois ses plaidoyers en faveur de la cause animale.

1 édition pour ce livre

2014 Editions Mille et une nuits

Française Langue française | 72 pages

2 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

2 commentaires

  • LaDemoiselle Le 18 Décembre 2016 à 15:49
    Philosophie et végétarisme font une combinaison qui ne passe pas. Je suis déçue, j'aurai aimé que Voltaire aille plus profondément dans ses pensées et nous exhibe la vraie vision de la chose
  • Plural Le 20 Février 2017 à 11:18
    Le fait que ce soit un regroupement de textes parlant de végétarisme issus de différents ouvrages donne un effet d'une certaine redondance. Malgré cela le propos est intéressant et la postface très instructive.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !