Positively 4th Street

de David HAJDU (2018)

Synopsis

Moyenne

15.0

2 votes

BON

À l’aube des années 1960, quatre jeunes bohèmes, Mimi et Joan Baez, Richard Fariña et Bob Dylan se rencontrent à Greenwich Village, vivent des histoires d’amitié, d’amour et inventent un style qui va bouleverser toute une génération.
Plus encore que sur les débuts du folk et des protest singers, David Hajdu lève ici le voile sur un quatuor hors du commun. Bien sûr, les légendes Dylan et Joan Baez, encore en gestation, mais aussi Mimi Baez, artiste méconnue, et l’incroyable Richard Fariña, qui, peut-être plus que nul autre, a influencé la personnalité de Dylan, avant de mourir à 29 ans dans un accident de moto, deux jours après la parution de son premier roman. Chocs d’ego, jalousies, mais aussi passion, talent et poésie en acte, on a l’impression de lire un roman tant David Hajdu entre dans l’intimité de ses personnages.
À partir d’entretiens inédits, en particulier avec Thomas Pynchon, c’est toute une époque que l’auteur fait revivre ici, dont l’inspiration collective, l’énergie, la créativité de quelques-uns ont transformé une société entière.

Titre original : Positively 4th Street - The lives and Times of Joan Baez, Bob Dylan, Mimi Baez Fariña and Richard Fariña (2001)

1 édition pour ce livre

2018 Editions Sonatine

Française Langue française | Traduit par Paul Simon Bouffartigue | 448 pages | Sortie : 20 Septembre 2018 | ISBN : 9782355846717

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !